Episode 2377 du mardi 3 décembre

Publié le par cécile

 

 

Latour est avec Vincent. Latour reconnait que Lara n’est pas la salope qu’il croyait. Vincent est content de l’entendre dire. Il ne pensait pas qu’il arriverait à le convaincre. Il espère qu’il le pense vraiment. Il est sincère et même admiratif car il a réussi à la faire basculer dans leur camp.  C’est une belle femme et il est même un peu jaloux. Il est convaincu qu’elle a toutes les qualités.

Elise va s’excuser auprès de Lara. Lara ne lui en veut pas. Elise n’a pas compris son changement d’attitude au sujet du domaine. Elle lui a dit qu’elle avait du potentiel, pour recevoir et faire murir certaines pensées. Elle veut lui enseigner cela mais ça ne va pas être simple. Elle va devoir renoncer à l’amour, regarder les hommes tels qu’ils sont. Elle lui montre la page d’un livre qu’elle a scanné, écrit au 13e siècle par une guérisseuse. Elle va le lire et lui expliquer ce qu’elle a voulu leur transmettre au travers ces mots.

Benoît est avec Douala. Ils ont reçu le magazine. Frémont lui a supplié de ne pas se désabonner avant qu’il ait touché sa commission. En tant que commissaire de police elle ne peut pas être abonnée à ça, il faut se désabonner tout de suite. Il suffit d’envoyer un courrier. Il veut le faire ce soir, mais elle n’a pas confiance et va s’en occuper.

Gabriel est avec Jeanne à l’hôpital. Elle est sur les nerfs car elle ne voit plus son conjoint. Il passe son temps à consoler son meilleur ami qu’elle considère comme un boulet. Gabriel voit qu’elle parle de Guillaume. Il pleurniche sur l’épaule de Vincent qui passe toutes ses soirées à lui remonter le moral. Gabriel lui suggère de faire passer le message à Guillaume, et il comprendra.

Vincent demande à Lara comment elle a fait pour convaincre Latour. Il est sur qu’elle l’a charmé et fait tomber toutes ses résistances. Elle veut aller au domaine ce soir pour en profiter un peu avant sa destruction. Mais il ne peut pas, Jeanne va lui en vouloir. C’est Lara qu’il aime mais il a peur qu’elle se lasse de lui. Elle va lui donner du temps et comme ça il pourra choisir entre elle et Jeanne.

Karim est avec Christian. Karim est remonté car ces ordures s’en sont pris à ce qu’il a de plus cher au monde. Il ne peut pas faire comme si de rien n’était. Même s’il risque la prison, il veut faire quelque chose. Christian lui précise que son fils ne veut pas qu’il intervienne, et il lui demande s’il est prêt à le décevoir. Karim voit qu’il a toujours raison.

Benoît est chez lui, Charles arrive. Il a une excellente nouvelle. Il a gagné au grand tirage au sort. Il a bien fait de garder son abonnement. Douala va le résilier aujourd’hui. Il ne pourra pas toucher son lot. C’est une voiture. Il a tiré le gros lot. Douala ne doit pas envoyer la lettre, mais si cela se trouve elle l’a déjà fait. Il l’appelle de suite.

Guillaume se promène et il croise Jeanne qui est à la terrasse. Elle lui demande comment il va, et si la soirée jazz était sympa. Ils ont passé un bon moment. Jeanne l’invite à diner ce soir mais il hésite. Elle insiste pour qu’il vienne comme ça Vincent pourra être avec elle. Il va les laisser en amoureux. Elle veut qu’il vienne absolument, alors il accepte.

Barbara est dans sa chambre avec Abdel. Elle lui a apporté de quoi manger. Elle lui demande s’il est soulagé que Christian soit là. Karim a compris qu’ils l’avaient fait venir. Il n’est pas sur qu’il arrive à le convaincre de ne rien faire. Abdel est déçu par son père, il n’y a que sa vengeance qui compte. Karim arrive. Il veut parler à Abdel. C’est important qu’ils soient ensemble.

Charles et Benoit entrent dans le bureau de Douala. Ils veulent être surs de ne pas la rater. JF leur demande d’attendre à l’accueil mais ils ne veulent pas. Elle a rdv avec le préfet et cela peut durer des heures. Elle arrive. Benoît lui demande si elle a posté la lettre. Elle l’a mise dans une boite aux lettres près de la préfecture.

Karim et Abdel rejoignent Jean-Mi. Ils ont mis les trois garçons dans un fourgon. Ils les font sortir. Karim leur fait peur et veut des explications. Karim menace le principal concerné avec un couteau, et ils doivent se déshabiller.

Vincent discute sur un banc avec Guillaume. Vincent lui annonce qu’il va quitter Jeanne, il ne regrette pas d’avoir renontré Lara. Il vit quelque chose de très fort, elle l’envoute, il pense à elle tout le temps. Guillaume n’apprécie pas Lara. Il est en train de faire une énorme bétise. Il n’a pas besoin de réflechir, il sait ce qu’il ressent.

Les trois garçons sont en slip. Karim les menace avec son arme. Abdel lui demande de cesser, mais Karim continue de leur faire peur. Il a juste envie de le voir souffrir mais son fils est plus intelligent que lui. Par respect pour lui il ne va pas le defigurer. Terrorisés, ils remercient Abdel. Ils vont faire exactement ce qu’il dit.

Benoît et Charles discutent à la terrasse. Ils sont déçus. Charles aurait pu voir doubler ou tripler ses abonnements grâce à ce gain. Charles cherche une solution, Douala pourait s’en mêler, mais Benoît le raisonne.

Vincent est chez lui avec Jeanne. Elle a invité Guillaume car elle avait envie de mieux le connaitre. Et elle voulait qu’il comprenne qu’il a une femme et qu’il ne peut pas passer tout son temps avec lui. Guillaume arrive avec une chemise toute tachée. Guillaume joue le dépressif. Jeanne veut en savoir plus sur leurs autres soirées jazz.

Les trois agresseurs arrivent au commissariat. JP les reconnait. Ils affirment qu’ils sont en slip pour une blague entre potes. Ils veulent revenir sur leur déposition. Ils ont menti. JP va revoir les dépositions.

Jeanne discute avec Guillaume. Elle lui suggère de faire des rencontres par Internet. Guillaume voit qu’ils ont la chance de s’être trouvés. Guillaume n’a pas réussi à profiter de son couple tant qu’il était encore temps. Il croit qu’il a jeté l’éponge trop vite quand il est parti au Laos. Il ne voyait pas que ce qu’il avait était précieux. Il se retrouve seul et il pense que c’est ce qui arrive aux hommes qui ne voiient pas les choses qui sont vraiment importantes. Vincent lui reproche d’avoir trop bu, de dire n’importe quoi et d’être ridicule.

Publié dans RESUME COMPLET