Episode 2370 du vendredi 22 novembre

Publié le par cécile

 

 

Mirta est au lit, elle se réveille. Roland dort encore. Elle ouvre son frigo et constate qu’il a été débranché. Elle réveille Roland en lui demandant si c’est lui qui a débranché le frigo. Il nie. Elle se met en colère, il est le seul à ne pas vouloir de la terrasse. Elle l’accuse de s’être levé et d’avoir débranché le frigo. Il n’aurait jamais fait cela. Pour elle, il veut la guerre, il l’aura.

Greg et Emilie montrent la vidéo à Lara. Elle trouve que c’est très intéressant et cela devrait bloquer les travaux. C’est une chance incroyable pour eux. Emilie lui demande comment elle a su. Elle a juste eu une intuition. Pour Greg, c’était plus qu’une intuition. Les jeunes n’y croient pas. Emilie voudrait balancer la vidéo aux journalistes. Mais Lara se méfie de Vincent et Latour, on ne sait jamais à quoi s’en tenir avec eux.

Mirta et Charles se servent dans la cuisine de Roland. Ils le soupçonnent de sabotage nocturne. Roland demande comment il va faire avec ses clients. Ils s’en fichent. Si quelqu’un demande un petit-déjeuner ils n’ont qu’à l’envoyer chez eux.

Jeanne est dans sa voiture avec Vincent. Elle ne rentrera pas de bonne heure ce soir, et ce midi elle a rdv au lycée avec Lara. Vincent lui répond à peine et elle lui demande ce qui se passe. Il a des petits soucis de boulot. Elle lui propose de prendre un café ensemble. Ce n’est pas la peine. Il se retrouve dans une situation un peu compliquée. Il a une décision à prendre qui n’est pas évidente, et s’il ne fait pas ce qui faut il pourrait y avoir des conséquences lourdes. C’est une décision technique qui pourrait entrainer un surcoût, c’est dur à expliquer.

JF discute avec JP. JF trouve que Patrick et Sandrine sont un peu collés l’un à l’autre. JP trouve cela normal qu’il y ait une grosse complicité. JF pense qu’il y a plus que ça. C’est Babeth qui a peur qu’elle lui vole son mari donc elle lui a demandé de les surveiller. JP voit qu’elle est complètement parano. JF les a surpris, lui torse nu et elle lui montrait des cicatrices. JP ne voit pas Patrick tromper Babeth avec son binome. Ce n’est pas le genre de type à sauter sur tout ce qui bouge. Sandrine est juste une collègue. JF va rassurer Babeth. JP se rend compte qu’il était toujours collé à Samia avant qu’il ne l’épouse. Donc c’est tout à fait possible.

Roland observe la terrasse de Mirta avec des jumelles. Thomas est outré. Roland pense que Mirta a eu moins de clients, et eux ils n’en ont pas eu. Thomas s’en fiche. Il considère leur gueguerre très débile et il ne veut pas y participer. Roland se battra tout seul. Pour faire revenir les clients, il va faire une pub dans la Dépêche. Un café commandé = un croissant offert. Thomas voit que son père part complètement en vrille.

Sandrine boit un verre avec Patrick. Elle lui propose de se refaire une virée ce soir. Ils en ont fait une il y a deux jours. S’il rentre encore en pleine nuit Babeth va sortir les missiles. JF les écoute. Elle veut se trouver un mec, les hommes ne se bousculent pas pour elle. Il lui demande de ne pas se rabaisser, elle plait forcément à un mec. Elle trouvera un mec qui l’aimera. Ils voient JF, qui déjeune. Il vient d’arriver. Patrick l’invite à manger avec eux.

Greg est à l’hôtel avec sa mère. Il lui a pris un sandwich. Il va l’aider à plier le linge. Elle voit que c’est sportif de s’occuper d’un hôtel. Il la rassure, c’est bientôt fini et ils n’auront plus besoin de vivre à l’hôtel. Ils vont rentrer à la maison. La chance a tourné et ils vont voir la fin de leurs ennuis. Elle avoue que le domaine lui manque. Il ne lui en dit pas plus, il veut juste la voir sourire.

Vincent est avec Jean-Louis. Vincent veut parler de la pierre qu’ils ont trouvée. Il ne va pas appeler la DRAC. Cela risque de bloquer le chantier pour deux ans et cela mettra tout le monde au chômage. Pour Jean Louis, ce qu’il fait est très dangereux et il est complice. Ils vont stocker la pierre dans un coin. Jean-Louis ne veut pas prendre de risques, la loi c’est la loi et il faut déclarer. Vincent lui propose de lui faire une lettre pour le décharger de toute responsabilité. Il fera pareil pour ses collègues. Vincent ne fait pas ce qu’il veut, mais moins il en sait mieux c’est.

Jeanne va voir Lara au lycée. Jeanne va être directe. Elle pense qu’elle a une mauvaise influence sur sa fille. Elle sait qu’elle la voit en dehors des cours. Ils sont sur un projet pédagogique. Jeanne lui rappelle qu’elle n’a aucun intérêt à voir sa fille à titre privé car elle ne doit plus se mêler du domaine Castegnac. De plus, elle doit lui parler à titre scolaire. Elle ne veut plus qu’elle lui parle des guérisseuses du 17 e siècle. Mais les herbes sont bien au programme de SVT. Jeanne ne veut pas de rencontre extrascolaire. Elle doit se tenir éloignée de sa fille. Lara ne sait pas ce qui motive cette demande mais elle fera comme elle veut. Jeanne s’en va.

Sandrine et Patrick regardent un fichier au commissariat. JF ne manque pas de jeter un œil sur eux. Patrick parle à Sandrine d'Emir, le dernier gros trafiquant qu’ils ont arrêté. Patrick demande à JF de venir deux secondes. Il lui demande ce qu’il a. Il les regarde. JF ne les regardait pas, il cherchait un stylo, son stylo fétiche. Sandrine lui affirme qu’ils ne lui ont pas pris. Patrick l’envoie voir Boukrane en se moquant de lui.

Vincent et Latour sont sur le domaine. Latour voit que tout continue à avancer tranquilement. Vincent n’aime pas ses méthodes, ce sont celles d’un mafieux. Latour lui précise qu’il avait besoin d’un argument imparable pour prendre la bonne décision. Vincent a du faire une lettre de décharge pour le contremaitre et ses ouvriers. Ce sont apparemment des gens honnêtes. Latour pense qu’il aura oublié cette petite péripétie quand l’argent rentrera. Vincent n’y croit pas.

Mirta est à l’hôtel avec son compatable. Il est difficile de tirer des conclusions définitives après trois jours. Mais elle tire des bénéfices. Tous les jours son mari lui trouve une nouvelle méchanceté. Ce matin c’était le frigo. Elle a du jeter son stock de frais à la poubelle. Il règne en maitre depuis 50 ans sur la place donc il a du mal à partager son royaume. L’homme serait plutôt fier d’avoir une femme qui prend des initiatives. Mais pour Roland, il ne faut surtout pas déranger ses petites habitudes. Il pense qu’lele pourrait encore mieux rentabiliser sa terrasse. Elle pourrait proposer des boissons toute la journée voire même des salades le midi. Elle n’a pas la place pour tout entreposer. Mais pour les boissons c’est très envisageable. Elle peut investir dans un grand frigo qu’elle met dans sa cave. Samia arrive. Ils ont reçu un appel, il parait qu’elle a installé sa terrasse sans l’autorisation de la mairie. Elle a complètement oublié. Elle va devoir fermer sa terrasse.

JF est avec Babeth. Il lui annonce qu’elle se fait des films. Il les a surveillés. Ils bossent comme deux flics normaux. Il n’a rien remarqué d’ambigu. Il va arrêter de les espionner car il a failli se faire chopper deux fois. Il ne veut pas continuer, d’autant que Patrick va partir une semaine à Paris. Patrick rentre, elle sait qu’il part à Paris la semaine prochaine. Il voit que JF se précipite chez lui pour annoncer les nouvelles qui fachent. Sandrine lui prête son appartement qu’elle n’a pas encore rendu. Babeth fait la tête, une semaine dans le lit de Sandrine…

Mirta s’en prend à Roland, lui demandant comment il a pu dénoncer sa propre femme. C’est ignoble. Il ne comprend pas, il n’a jamais appelé la police. Elle ne savait pas qu’il pouvait aller jusque là. Pour le frigo c’est lui mais pas pour la police. Elle sait qu’il est capable de tout, il lui en donne tous les jours la preuve. Elle se met en colère, quand on touche à son porte monnaie il n’y a plus rien qui compte et il devient un monstre. Il lui demande de considérer les choses calmement. Elle lui demande de sortir de là et d’aller dormir ailleurs.

Elise est avec Lara. Elise a dit qu’elle bossait la philo avec une copine. Celle-ci la couvre. Elise est passé au domaine, les travaux ont repris dans la fosse où ils ont retrouvé la pierre gravée. Ils ont continué à creuser. Ils sont tous les deux au courant et ils continuent à ignorer la loi. Il ne faut surtout pas les dénoncer. Ils sont en train de détruire un site archéologique. Plus ils détruisent plus c’est grave. Eux ils ont des preuves, et les coupables sont à leur merci.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :