Episode 2369 du jeudi 21 novembre

Publié le par cécile

 

 

Lara est au lycée avec Elise. Lara lui demande en quoi sa vision d’hier soir était différente. Elle a du mal à se replonger là dedans, cette vision est horrible. Lara lui demande de le faire. C’est une femme qui brule sur un bucher, les flammes l’entourent, elle crie de douleur. Cette femme est Lara. A la fin elle sourit, elle est radieuse. Elle ne souffre pas. Pour Lara, quelque chose de positif doit ressortir de tout cela. Elise se demande pourquoi elle a cette vision. Des choses de son passé ont fait d’elle une personne différente. Elise voudrait qu’elle réponde à ses questions au lieu de la regarder en souriant. Lara lui demande d’être patiente car elle a tous les éléments pour répondre.

Roland fait une nouvelle formule, 30 % sur les plats du jour pour les personnes qui prennent un petit déjeuner. Thomas lui demande pourquoi il fait cela. Il veut étouffer la concurrence et faire en sorte qie Mirta ferme très vite. Il sait qu’il lui rend service. Il veut qu’elle réalise qu’elle va droit dans le mur. Charles passe et il critique Roland qui est certainement dans la galère pour faire cela. Il se moque de lui.

Jean-Louis est avec ses ouvriers qui sont tous malades. Ils sont en train de vomir. Dès qu’ils sont arrivés il s’est passé un truc bizarre. Ils ont vu des choses. Ils nient avoir bu. Ils étaient près du feu et cela faisait comme des ombres, comme si cela flottait dans l’air. Ca se déplacait et ils ont commencé à être mal. Jean-Louis n’a pas de temps à perdre avec ce genre de connerie. Mais l’homme affirme que ce ne sont pas des conneries. Il les met au travail.

Abdel est dans sa chambre avec Barbara. Il ne va pas à la fac aujourd’hui. JP arrive. Il a du nouveau et ce n’est pas très bon. Ses agresseurs disent qu’il les a cherchés et qu’ils se sont défendus. Ils n’ont pas voulu lui vendre du cannabis donc il les a insultés. C’est sa version contre la leur. Personne n’a rien vu. Ils ont été libérés et le substitut demande un complément d’enquête. L’un de ses agresseurs a porté plainte contre lui.

Lara est avec Elise, Greg et Emilie. Emilie et Greg se demandent comment va évoluer le chantier. Lara leur affirme vaguement qu’ils vont organiser cela ensemble. Ils n’auront pas à attendre quinze jours. Il faut surveiller le chantier sans rien faire. Pour Greg, si elle a des infos elle doit les donner. Elise leur demande de ne pas se précipiter. Elle leur propose d’aller sur le domaine à l’heure du repas. Ils vont y aller et prendre des photos.

Charles est avec Mirta. Ils n’ont servi que trois petits-déjeuners ce matin et elle déprime. Luna arrive, elle demande à sa mère son fer à repasser. Mirta lui annonce qu’ils n’ont quasiment pas servi de petits-déjeuners. Luna est allée prendre son petit-déjeuner chez Roland, car ce midi elle va bien manger pour 8 euros. Luna lui suggère de riposter, de faire une promotion plus intéressante. Mais leur établissement ne brade pas sur la qualité.

Barbara est en cuisine avec Abdel. Il ne comprend pas, parce qu’il est arabe il cherche forcément la bagarre. Le témoin pense que c’est lui qui a commencé. Abdel pense que les efforts de JP ne serviront à rien. Abdel sait que les arabes ne sont pas aimés. Il n’est pas une petite racaille avec tout ce que ça comporte. Barbara le rassure, JP va trouver une solution. Sa réputation ne changera pas.

Samia est au commissariat avec JP. Il lui affirme que l’agresseur n’a pas de casier, c’est juste monsieur tout le monde. C’est le raciste de base. Samia veut qu’ils soient jugés pour agression raciste mais il n’est pas sur que ça passe.

Mirta rattrape Sandrine en lui demandant de prendre son petit-déjeuner à l’hôtel. Elle va aller au bar car elle est pressée. Mirta insiste pour qu’elle vienne chez elle. Roland sort et parle à Sandrine de sa promotion. Mirta offre une nuit d’hôtel. Roland est vexé.

Greg et Emilie sont sur le domaine. Greg a l’impression que Lara sait beaucoup de choses, et Emilie pense qu’Elise en sait plus qu’eux. Les hommes font les travaux et ils retrouvent une plaque de marbre en déterrant. Ils vont essayant de la sortir pour voir. Les jeunes voient qu’ils sortent quelque chose de la tranchée. Ils vont devoir prévenir le patron. Ce genre de choses bloque les chantiers. Greg pense que c’est une pierre tombale. Emilie fait un zoom pour montrer à Belvez.

Barbara se fait attraper par l’agresseur d’Abdel. Elle l’envoie promener. Il a un deal à lui proposer. Il a déposé plainte contre son mec. Son mec peut avoir des problèmes, même si Barbara n’est pas du même avis. Le garçon propose de retirer sa plainte et lui il retire la sienne. Pour Barbara, c’est juste un raciste qui n’inspire pas confiance. Elle s’en va, et il lance des insultes racistes.

Elise est au bar avec Vincent et Jeanne. Elise se montre gentille avec Vincent, et Jeanne lui demande à quoi elle joue. Elle sait qu’elle n’est pas sincère avec Vincent. Elle sent qu’elle fait semblant. Vincent s’est absenté pour un coup de fil. Jeanne a l’impression qu’elle lui ment à chaque fois qu’elle lui demande où elle est. Elle lui demande si elle voit Belvez en dehors des cours. Elle a l’impression qu’elle l’influence d’une manière ou d’une autre.

Barbara est avec Abdel. Elle lui demande de se battre. S’il baisse les bras il leur donne raison. Il a surtout peur pour elle, il ne veut pas qu’elle se retrouve à l’hôpital à cause de lui. Pour elle, il devrait être révolté. Il l’est mais il ne peut rien faire. Elle lui demande de ne pas retirer sa plainte.

Vincent est avec Jean-Louis sur le chantier. Ils ont arrêté de creuser. Vincent n’a jamais vu ce genre de signe sur une plaque. Ils vont devoir arrêter le chantier. Ils en auront peut-être pour des mois de fouille archéologique. Ils n’ont rien vu d’autre. Vincent va appeler son associé pour le mettre au courant.

Mirta et Roland sont au lit. Il ne veut pas que ça continue comme ça. S’ils continuent comme ça ils vont finir par perdre de l’argent. Elle accepte de poser les armes mais elle garde sa terrasse. Il trouve que c’était plus raisonnable avant. Elle ne veut pas revenir en arrière. Elle veut lui prouver qu’elle va y arriver. Elle ne cèdera pas. Elle se couche, lui non. Il se lève et débranche un appareil.

Vincent est dans son bureau avec Latour. Pour Vincent, ils sont obligés de prévenir les services archéologiques. C’est la loi. Latour refuse de le faire. Ils ne disent rien et ils démolissent. Ils risquent la prison et une très grosse amende. Vincent va appeler la DRAC demain. Il ne discute pas, il l’informe de ce qu’il va faire et il ne changera pas d’avis. Latour sort une photo de Ninon. Il l’a eue par des amis qui savent très bien où elle se trouve. Ses amis ont dit qu’elle sortait seule le soir et ils la trouvent sexy. Il lui conseille d’oublier ce qu’il a vu sur le chantier.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :