Episode 2360 du vendredi 8 novembre

Publié le par cécile

 

 

Vincent est dans son bureau avec Jeanne. Elle espère qu’ils trouveront un accord avec les Castegnac. Il a reçu un meil de l’expert ce matin, qui a conclu à un péril imminent. Ils vont devoir partir et ils vont pouvoir commencer les travaux sans attendre. Vincent se demande si quelqu’un n’a pas un peu provoqué cet effondrement. Hier soir Latour lui a parlé de péril imminent avant même avoir eu le rapport de l’expert. Il n’a pas de preuves mais juste des présomptions. S’il a la preuve qu’il a fait cela il abandonne le projet.

Blanche est avec Lara au collège. Pour Blanche, Rochat n’aurait jamait du lui donner des élèves de terminale. Cela ne l’aide pas pour s’imposer. Blanche trouve qu’il y a beaucoup de bruit dans ses cours. Lara la rassure, elle s’entend très bien avec ses élèves et c’est réciproque. Elle aime les cours animés. Elle est très satisfaite du comportement de ses élèves. Blanche lui demande de faire baisser le niveau sonore car ses collègues ont du mal à travailler. Pour Lara, c’est toujours mieux qu’un cours qui ressemble à une messe. Blanche trouve qu’elle va trop loin mais elle a quand même le droit de donner son avis.

Sandrine est avec Babeth et Patrick chez eux. Sandrine cherche toujours des choses pour être le meilleur flic, mais elle ne va plus au boulot avec le sourire comme avant. Babeth interrompt la discussion en lui demandant quand elle reprend le boulot. Elle remonte à Paris lundi même si elle est bien chez eux. Pour Babeth, toutes les bonnes choses ont une fin. Sandrine et Patrick se mettent à faire une simulation d’attaque à l’arme à feu dans le salon et ils cassent un vase sus les yeux de Babeth.

JP est au commissariat avec Samia. Il voit qu’elle va mieux aujourd’hui. Cela fait deux matins de suite qu’elle ne rale pas pour venir bosser. Elle s’est sentie utile en s’occupant de cette vieille dame. Là elle travaille sur le planning. Pour JP c’est important de le faire et c’est utile. Mais l’ordinateur rame. Il lui précise qu’en mission cela échoue aussi parfois. Il lui suggère de rappeler la vieille dame mais elle ne veut pas se faire pourrir par Douala. Il lui demande de le faire pendant sa pause et si elle s’est faite rembourser elle sera fière.

Greg explique à ses camarades l’histoire de la sorcellerie dans son domaine. Pour Elise, son château aurait du être classé monument historique, cela aurait interdit les travaux. C’est surement le seul moyen de sauver le domaine. Pour Margot, ils pourraient aussi bosser la SVT. Lara propose d’aider Grégoire et de faire un cours de rattrapage samedi matin. Les élèves s’énervent et Coralie intervient. Elle doit demander à ses élèves de se taire. Lara lui demande de sortir de sa classe pour aller s’occuper de ses morts vivants.

Babeth est avec Gabriel à l’hôpital. Babeth lui explique ce que font Patrick et Sandrine dans son salon. Ils comparent leurs armes et jouent à faire des techniques de défense. Patrick a passé sa semaine de vacances avec elle. Gabriel lui reproche d’être jalouse. Elle nie, alors il lui demande pourquoi elle déblatère sur cette fille depuis 10 minutes. Il lui conseille de consulter rapidement, car il s’inquiète vraiment pour sa santé mentale.

Coralie va voir Rochat avec Margot. Le cours de SVT pose problème. Coralie demande à Margot d’expliquer ce qui se passe à Mr Rochat. Margot lui annonce qu’ils n’ont plus vraiment cours de SVT. Il a vu Me Belvez ce matin. Mais elle ne leur fait plus cours. Ils militent pour sauver le domaine des Castegnac. C’est là qu’ils sont allés en sortie pendant les vacances. Ils vont monter un dossier pour le classer monument historique. Elle lui demande de lui expliquer le rapport avec la SVT. Coralie trouve inadmissible qu’elle embarque les élèves dans une croisade politique. Rochat lui demande depuis combien de temps ça dure. Coralie lui précise que les élèves sont complètement déconcentrés. Cette vacataire est totalement irresponsable. Margot a pris option svt pour avoir des points au bac mais là ça donne envie de sécher les cours. Rochat va s’entretenir avec elle et lui demander de s’en tenir au programme. Mais dès qu’on lui fait une réflexion elle leur saute dessus. Elle s’est fait traiter de zombie devant toute la classe. Rochat rassure Margot, tout va s’arranger.

Latour va voir Vincent avec une bouteille. Le maire a signé l’arrêté de péril imminent et ils vont pouvoir commencer les travaux. Vincent trouve que le rapport de l’expert est arrivé très vite. latour travaille avec lui parce que c’est un homme consciencieux. Vincent lui demande s’il a donné un coup de pouce à tout cela. Pour Latour, cette maison est une ruine, cete maison n’a pas été entretenue. Vincent trouve quand même que ça tombe très bien. Latour pense que Vincent a un problème avec la réussite. Il lui rappelle qu’avec cette affaire il va sauver sa boite et des centaines de chômeurs. Il trouve qu’il a trop d’états d’âme. Latour lui demande de profiter de cette réussite, ils ont un beau projet. Il ne doit pas tout laisser parce qu’un pauvre mur s’est effondré au moment opportun. Ils débouchent le champagne.

Me Ramirez va voir Samia. La dame est contente de tomber sur Samia. Le serrurier lui a envoyé un mot d’excuse et un chèque. Il lui a remboursé 250 euros sur les 400 qu’elle a donnés. Ramirez a tenu à la remercier et elle lui a acheté un cadeau. Samia ne peut pas accepter, cela pourrait passer pour de la corruption de fonctionnaire. Ramirez trouve qu’elle a fait preuve d’humanité et c’est si rare de nos jours. Elle lui rend son cadeau. Me Ramirez ne partira pas d’ici tant qu’elle n’aura pas accepté son cadeau.

Patrick est avec Sandrine. Il lui suggère de demander à quitter le 36. Elle ne peut pas rester avec un co-équipier qu’elle déteste. Elle se demande ce qui se passerait si une intervention tournait mal. Ils vont au resto et ils croisent Douala. Sandrine se met à poursuivre un pick-pocket.

Lara est avec Elise. Elise parle de Coralie en disant Terminator. Rochat arrive. Il doit parler à Lara. Elle lui affirme que la classe et elle ont un projet très intéressant pour le bac. Cela porte sur l’éthique de l’environnement et la responsabilité envers les générations futures. La classe entière va se mobiliser pour sauvegarder un patrimoine écologique unique dans leur région. Il lui demande si cela a un rapport avec un combat plus ou moins politisé qu’elle mène. Elle ne fait pas de politique. Elle lui demande qui a raconté cela. Il voit que son projet est très structuré. Mais certains de ses collègues se posent des questions sur ce qui se passe dans ses cours. Elle lui affirme que ce projet suscite de la jalousie mais on ne parvient pas à un poste comme le sien sans faire de jaloux. Elle lui touche la veste de costume, ce qui ne laisse pas Rochat indifférent. Ce projet est très important pour ses élèves. Ils se sourient, et il soutiendra son projet.

Sandrine procède à l’arrestation du pick-pocket. Patrick et Douala arrivent en courant. Patrick trouve cela pas mal. Il faut maintenant appeler une voiture. Douala demande à Patrick de s’en charger, même s’il est en congés. Après tout Sandrine a bien agi alors qu'elle était en congés.

Samia est chez elle avec JP. Il lui demande si elle était contente de voir cette vieille dame. Elle est désolée si elle a été chiante avec lui ces derniers temps. Il comprend son problème. Mais elle sait qu’elle n’a pas à être pénible avec lui. Elle reconnait qu’il avait raison pour les tâches administratives. Il trouve que ces tâches là c’est l’idéal pour une femme qui a un enfant. Il trouve bien qu’elle ait du temps pour s’occuper de Lucie. Elle n’est pas d’accord avec lui et ne veut pas rentrer dans ce débat. Elle espère pouvoir retourner sur le terrain.

Greg est avec Elise et Lara. Lara va rentrer au village à pied et elle prendra le bus. Elise part avec elle. Elise aime beaucoup cet endroit. Elle se sent apaisée et plus calme. Lara ressent la même chose. Pour Lara, elle devrait laisser ces forces monter en elle. Elise reste sur place.

Patrick est avec Babeth. Ils boivent un verre ensemble. Patrick voit qu’elle souffre depuis l’arrivée de Sandrine. Elle est contente qu’elle ne mange pas là ce soir. Il regrette de ne pas avoir passé plus de temps avec Babeth. Le seul moment où il s’est occupé d’elle c’est quand elle était ivre sur le canapé. Il lui demande si elle aurait réagi pareil si c’était un homme. Elle ne veut pas qu’il la délaisse c’est tout. Il voit qu’il y a une pointe de jalousie féminine.

Sandrine boit un verre avec Douala. Patrick prenait toujours une bouteille d’eau vide pour se soulager la vessie. Sandrine n’a aucune attache à Paris. Patrick lui demande si cela lui dirait d’être affectée à Marseille. Si cela l’intéresse elle est prête à faire accélérer sa mutation. Elle ferait équipe avec Patrick.

Elise se promène dans le domaine et voit une femme attachée à un arbre qui est en train de bruler vive.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :