Episode 2359 du jeudi 7 novembre

Publié le par cécile

 

 

La mère de Greg a fait venir les pompiers. Il peut y avoir un autre tremblement. La plupart des pièces sont interdites d’accès et ils ont coupé l’électricité dans une partie de la maison. Patrick arrive. La mère de Greg lui annonce que deux pièces de l’étage se sont effondrées et une partie du rez de chaussée est sous les gravas. Ils n’ont jamais eu d’alerte et elle ne comprend pas ce qui s’est passé car un architecte leur a dit il y a trois ans que tout allait bien. Pour Greg, c’est la malédiction qui continue. C’est bizarre qu’une partie de la maison s’écroule alors qu’ils sont dans la merde jusqu’au cou. Patrick emmène les jeunes au lycée.

Vincent est avec Elise. Il apprend qu’une partie de la maison des Castegnac s’est effondrée. Les dégâts sont très importants. Il n’y a pas de victimes. Greg et sa mère étaient dans une autre partie de la maison. Elise lui demande ce qu’ils vont faire pour le projet. Cela ne change rien pour eux. Mais il est responsable de la sécurité des Castegnac. Il va déposer Elise au lycée.

Charles est en cuisine avec Barbara. Ils vont pouvoir commencer. Elle ne comprend pas. Il a quelques petits conseils à lui donner pour améliorer sa cuisine. Elle lui demande s’il est sérieux. Il la rassure, il ne va pas révolutionner son travail. Elle lui demande d’aller servir en salle, car Roland va le pourrir s’il perd son temps ici. Elle n’a pas besoin de ses conseils. Il parle de l’esthétique des plats. Pour elle, il n’y a pas beaucpoup de choix sur une blanquette. Pour lui, on peut en faire une œuvre. Elle est agacée. Il complimente sa cuisine mais il y a un déficit sur le visuel. Elle lui demande de sortir de là ou elle appelle Roland. C’est lui qui l’envoie. Ses assiettes sont bonnes mais pas jolies.

Lara fait son cours. Emilie et Greg arrivent en retard, ils sont passés chez le CPE. Il y a eu un effondrement dans la maison de Greg hier soir. Greg s’en fiche car ce n’est plus chez lui. Lara lui demande d’expliquer la situation à ses camarades. Lara est révoltée tout comme ses camarades. Greg pense qu’ils vont se faire expulser car ils n’ont pas d’argent. Lara propose d’arrêter le cours de SVT pour réfléchir à cette situation et trouver une solution.

Patrick est chez lui avec Sandrine. Babeth arrive. Sandrine lui demande si sa journée s’est bien passé. Babeth répond vaguement. Patrick regarde l’arme de Sandrine et il la tient. Pour Sandrine, Patrick n’a aucun réflexe. Il lui précise qu’il la mettait minable à l’entrainement. Babeth arrive, elle aurait voulu du café. Il n’y en a plus. Sandrine va en refaire. Elle est sur les nerfs car ils ont laissé leur vaisselle. Le lave vaisselle est plein. Patrick lui reproche d’être casse pied. Babeth a cassé le panier, la roulette est pétée. Elle préfère aller se coucher.

Barbara est en cuisine. Charles arrive, il ne peut pas servir cela. Il lui avait demandé de mettre des carottes et elle ne l’a pas fait. Elle est contre ça. Elle a 30 couverts à servir en moins d’une heure et elle est toute seule en cuisine. Pour lui sa blanquette ne ressemble à rien. Pour elle, les assiettes reviennent vides et c’est le principal. Elle le décoit. Elle lui demande de ramener cette assiette en salle, mais maintenant elle est froide. Elle devient vulgaire, et lui n’élève jamais la voix. Il lui demande simplement d’appliquer ses conseils. Elle s’en fiche de ses conseils. Roland intervient alors que cela tourne au vinaigre. Barbara veut lui mettre un coup de louche. Roland leur demande de régler cela après le coup de feu.

Margot est avec Valentin. Pour elle, ils s’en fichent du chantier des Castegnac. Il va déménager et ce n’est pas la mort. Valentin lui précise que ce n’est pas juste une maison. Cette propriété c’est toute l’histoire de cette famille. Valntin lui demande pourquoi elle est dure comme ça. Elle aussi elle va devoir déménager si la situation ne s’arrange pas. La prof de SVT n’arrêtera pas son cours pour elle. Elle sait que son père pourra bosser sur le chantier si Greg lâche l’affaire. Elle pense que cela ne sert à rien de sauver le terrain. Valentin prend conscience que Margot a raison. Elle veut juste du boulot pour son père.

Patrick fait visiter le commissariat à Sandrine. Douala lui demande ce qu’il fait là, elle croyait qu’il était en congés. Il devait passer au bureau, sinon il meurt. Elle lui présente Sandrine, qui était sa co-équipière au 36. Sandrine regrette cette période. JF arrive et salue Sandrine. Il la connait. Sandrine ne se souvient pas de lui. JF leur propose un resto. Ils vont se faire un libanais.

Vincent est avec un expert au domaine des Castegnac. Il a besoin de ses conclusions rapidement avec une évaluation des risques concernant la structure du bâtiment. Il va terminer son rapport au plus vite. Vincent est avec la mère de Greg. Son mari disait toujours que la structure de la maison était bonne. Dans le doute il va la reloger, mais pour elle c’est inutile. Il trouverait dangereux de rester ici. Son fils ne veut pas quitter le domaine. Il lui précise qu’elle ne peut continuer à vivre dans ces conditions. Il est majeur et cela ne sert à rien qu’elle accepte sa proposition s’il la refuse. Il insiste et elle ne veut pas discuter. Il lui précise qu’au printemps leur proposition de compensation financière et de relogement ne tiendra plus. Mais elle a promis à son fils de se battre jusqu’au bout.

Roland demande à Charles et Barbara pourquoi ça hurlait dans la cuisine. Elle ne veut pas de ses conseils. Elle l’insulte, Charles lui demande de réagir. Roland trouve tout de même qu’elle exagère. Elle lui demande s’il accepterait qu’il lui donne des conseils. Il lui a suggéré de servir la café avec un pot d’eau chaude et il l’a fait. Il trouve que Charles a des idées pour les faire évoluer donc autant les écouter. Elle s’en va en précisant que demain c’est Charles qui fait la cuisine.

Blanche est avec Coralie. Coralie a eu une mauvaise journée. C’est Belvez qui a mis le bazar, elle les entendait à travers les murs. Elle est incapable de gérer sa classe. Blanche pense qu’elles pourraient lui donner des conseils. Pour Coralie, elles ne le feront pas car elle la gonfle. Blanche trouve qu’elles n’ont pas été très sympas avec elle depuis le début. Mais elle n’a pas été sympa non plus. Coralie ne la sent pas. Elle n’est pas étonnée que ses élèves ne la respectent pas. Blanche lui demande d’arrêter de déblatérer sur cette pauvre fille, elle ne leur a rien fait. Elle voudrait bien aller voir Rochat.

Patrick est à la terrasse avec Sandrine. Il voit qu’elle boit toujours autant. Mais elle fait ce qu’elle veut. Quand Gérard l’a quittée, il l’a traitée d’alcoolique. Pour lui, elle picole mais elle tient. Sandrine a vu que Babeth faisait la tête. Mais elle est toujours comme ça quand elle fait une garde de nuit. Et elle apprécie que Sandrine soit chez eux.

Babeth est chez elle avec Valentin. Elle est en colère car Patrick n’est pas rentré. Il ne faut pas la journée pour trouver un panier de lave vaisselle. Depuis que Sandrine est là elle ne le voit plus. Elle lui demande d’appeler son père et de lui demander de rentrer au plus vite. Il arrive avec Sandrine, ils sont en plein fou rire. Elle fait la vaisselle. Il a oublié le panier de lave vaisselle. Sandrine y retourne et elle le ramène. Elle est ivre. Patrick va s’en charger.

Barbara est au bar avec Roland. Il n’est pas d’accord avec elle, mais pour elle il est hors de question que Charles continue de la gaver en cuisine. Il doit lui demander de la lâcher. Il a une meilleure idée, elle retourne en salle et lui il revient en cuisine, comme ça si Charles revient donner des conseils ça ne sera plus à elle et elle en sera débarassée. Elle a l’impression qu’ils lui ont monté un plan. Elle pense qu’il a embauché Frémont parce qu’elle ne voulait pas être en salle, et il l’a envoyé pour se venger. Il nie, il n’a pas le temps de monter de telles combines. Elle reste en cuisine et elle le supportera.

Emilie est chez Greg. Elle téléphone à ses parents pour dire qu’elle préfère rester chez Greg. Ils sont inquiets. La mère de Greg lui suggère de rentrer ce soir. Mais elle préfère rester ici avec eux. Ses parents sont d’accord. Elle voit que tout est en bazar. Ils entendent des nouveaux bruits. Elle ne peut pas les laisser passer la nuit ici. Mais il lui précise qu’il y a toujours eu ce genre de bruit. Il n’y aura pas de nouvel effondrement, et l’expert n’a pas constaté de risque. Elle va faire le diner. Ils mangeront dehors.

Babeth est chez elle avec Patrick. Il est désolé mais cela lui fait du bien de passer du temps avec Sandrine. Ca lui rappelle de bons souvenirs. Il ne sait pas quand elle part. Emilie ne va pas dormir éterellement chez Greg, il va falloir qu’elle libère la chambre. Patrick pense qu’il serait bien qu’elle arrête de découcher. Babeth lui précise qu’elle gère sa fille et lui il s’occupe de savoir quand Sandrine va repartir. Elle aime bien avoir son intimité.

Vincent est dans son bureau avec Latour. La mère de Greg reste pour son fils. Pour Latour, c’est très embêtant. Avec la trève hivrnale ça les renvoie en mars et financièrement Vincent ne sait pas s’il pourra tenir. Latour est dérangé par cette histoire d’effondrement. Vincent a vu les dégâts et c’était vraiment impressionnant. Ils ne sont pas raisonnables de rester là dedans. Latour a une idée. Si l’expert conclue que la maison est dangereuse, il fera une mesure avec le maire, qui est un ami. Il va faire un arrêté de péril imminent. Ils peuvent contourner la trève hivernale. Vincent pense qu’il y est pour quelque chose dans l’effondrement de cette maison.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :