Episode 2300 du vendredi 16 août

Publié le par cécile

 

 

Ferrand est avec son équipe. Durel a dénoncé sa complice. Ils savent enfin qui se cache derrière Christina De Blois et ils sont sur le point de l’interpeler.

Guillaume est chez lui avec Héléna. Elle va peut-être retrouver son enfant. Elle veut faire des tests adn. Elle voit Paul tout à l’heure. Ils seront tous les deux et cela lui fait un peu peur. Elle a un contact difficile avec lui et elle ne sait pas ce qu’ils vont se dire. Elle a l’impression qu’il ne l’apprécie pas beaucoup. C’est plus sympa avec Margot. Pour Guillaume, elle peut continuer de voir Margot et elle entrera surement plus facilement en contact avec Paul. Guillaume est sur que ça va bien se passer.

Emilie est chez elle avec Valentin. Il n’a toujours pas de nouvelles de Fafou. Emilie est désolée pour lui, et tout cela c’est à cause d’Elise et Margot. Il regrette d’avoir dit à tout le monde qu’il avait couché. Elle s’en va cet après-midi et il ne pourra pas la rattraper. Babeth arrive. Elle a besoin d’aide pour les courses. Valentin ne veut pas y aller. Babeth voit que Valentin n’est pas bien, et elles ne peuvent rien faire. Ils étaient trop mignons tous les deux.

Thomas est en cuisine avec Mélanie. Il y a un paquet pour elle. Il n’y a pas le nom de l’expéditeur. Thomas l’a remarqué. Le coursier n’a rien dit. Elle ne veut pas l’ouvrir maintenant, alors que Thomas est curieux. Il pense qu’elle sort avec quelqu’un et qu’elle ne veut pas lui dire. Elle ne l’ouvrira pas de suite. Il s’en va et elle l’ouvre. C’est un dictaphone avec la voix d’Etienne qui "l’emmène en voyage" dans le quartier.

Emilie a fait venir Fafou. Emilie sait que Valentin a déconné, et elle a raison d’être furieuse contre lui. Il n’aurait pas du s’en vanter devant ses copains. Pour Fafou, quand on aime quelqu’un on ne crie pas sur tous les toits qu’on a couché avec. Emilie lui affirme qu’il est amoureux d’elle et il ne se moque pas d’elle. Il était sincère avec elle. Emilie lui demande de lui pardonner. Mais c’est trop tard, elle repart à Paris tout à l’heure.

Héléna est chez Gabriel et Thomas. Elle prend un t-shirt de Paul pour l’adn. Paul arrive et il lui demande d’aller plus vite car des copains viennent jouer à la console. Il lui précise qu’elle est payée pour ça. Il finit quand même par l’aider. Héléna cherche à en savoir plus sur ses relations avec Gabriel, et son autre père Jérôme. Il ne connait pas sa mère. De toute façon, elle l’a abandonné et il n’a rien à lui dire. Elle le regarde bizaremment et il le remarque. Il voit qu’elle a mis un de ses t-shirts dans son sac. Elle avoue ne pas l’avoir fait exprès.

La police interpelle Catherine Durand.

Mélanie se promène tout en écoutant Etienne parler. Il la fait voyager et lui parle de sa vie. Cela fait rire Mélanie. Il l’invite à se diriger vers la place. Il a laissé une croix. Sa première bagarre a eu lieu ici. Il s’était battu pour une fille.

Babeth est avec son fils qui ne quitte plus son casque. Emilie arrive, elle a parlé à Fafou. Elle lui a dit qu’il regrettait et elle lui conseille de l’appeler. Mais il sait que c’est mort. Elle insiste. Là elle doit être à la gare. Il s’énerve et il ne veut pas s’en prendre plein la tête en plein milieu de la gare. Babeth lui conseille de tenter, de lui dire qu’il regrette.

Guillaume est avec Héléna chez lui. Elle a un cheveu de Paul et elle pourra faire un test. Par contre, il n’a aucune envie de connaitre sa mère. Elle voulait connaitre son enfant pour savoir s’il allait bien. Il a l’impression que maintenant c’est beaucoup plus que ça. Pour Guillaume, elle va rentrer dans la vie de quelqu’un pour qui ce n’est pas évident, donc il faut faire attention. Héléna a envie de le connaitre.

Mélanie écoute Etienne et se retrouve face à un homme. Elle vient de la part d’Etienne, qui ne peut pas venir. C’est elle qui va le remplacer, sauf qu’elle ne sait pas jouer aux échecs. Il va lui apprendre. L’homme est aveugle. Il bat toujours Etienne qui joue très mal. Avec lui ils parlent pendant des heures. Ce qu’il fait de mieux est d’écouter. Il a l’impression que Mélanie ne le connait pas alors que c’est lui qui l’envoie.

Valentin rattrape Fafou, il veut discuter. Il ne voulait pas juste coucher avec elle, il voulait qu’ils soient ensemble. Il ne voulait pas passer pour le puceau de service. Il lui demande de repartir sur de bonnes bases, mais elle rentre à Paris. Ils ne se verront plus. Il l’aime. Il se fiche qu’ils ne l’aient pas fait, il attendra le temps qu’il faut. Il n’a pas envie de la perdre. Il veut qu’ils soient ensemble, il ne veut pas passer une journée sans penser à elle. Elle l’embrasse. Mais elle doit partir. Ils s’appeleront et s’embrassent encore.

Paul est chez lui. Margot arrive et lui montre son collier. C’est Héléna qui lui a offert. Paul n’aime pas trop. Margot voit qu’ils ont bien avancé. Ils vont aller faire des courses mais il ne veut pas qu’Héléna vienne car ils vont acheter de l’alcool. Il a peur qu’elle dénonce tout à son père. Margot voit qu’il est bizarre quand ils parlent d’elle. Il se pose des questions bizarres, car elle a essayé de voler son t-shirt.

Mélanie continue d’écouter Etienne. Elle s’assoie sur un banc. Etienne arrive et s’installe à côté d’elle. Il lui demande si elle a passé une bonne journée. Elle a fait une ballade avec l’ange du Mistral. Elle sait qu’elle a de la chance qu’il s’intéresse à elle. Ils finissent par s’embrasser.

Valentin est sur son lit au téléphone avec Fafou. Emilie arrive, Fafou est bien arrivée, son train n’a pas eu de retard. Elle va peut-être venir à la Toussaint. Qu’ils le fassent ou non ce n’est pas important. Emilie voit qu’il a grandi dans sa tête. Valentin la remercie, il est content d’avoir une sœur.

Douala est avec Ferrand qui revient de la perquisition. Il a les billets, conformes à ceux retrouvés dans l’entrepôt. Douala appelle, elle attend des résultats de tests adn. Ils comparent l’adn de Durand et de ceux de Toulouse. Douala reçoit un appel. C’est bien l’adn de Durand qu’ils ont retrouvé à Toulouse et à la Banque de France.

Babeth et Gabriel vont voir Marc, qui part en radiologie. Mais ils soulèvent le drap et retrouvent allongé le flic qui surveillait la chambre. Marc Durel s’est évadé et Gabriel appelle imméditement le commissariat.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :