Episode 2298 du mercredi 14 août

Publié le par cécile

 

 

Guillaume est avec Vincent. Guillaume s’est fait arrêter dans la rue deux heures après qu’ils se sont vus. Les flics pensaient qu’il avait les faux billets avec lui. Il était suivi, et là il y a un flic sur la place. Il remercie Vincent qui lui a évité les ennuis. Il lui revaudra ça. Durand avait l’air satisfaite, elle n’a pas fait d’histoires, mais il n’a pas aimé son attitude et sa manière de parler. Il espère qu’elle va les laisser tranquilles. Elle semblait dire qu’elle n’en a pas fini avec eux. Il lui conseille de se méfier, il ne sent vraiment pas cette femme.

Benoît est avec Douala. Benoît lui demande ce que donne la surveillance de Guillaume. Hier ils ont cru qu’ils allaient le coincer mais non. L’enquête n’avance pas, normalement ça ne se passe pas comme ça. Ferrand trouve aussi que cela ne va pas assez vite. Ils savent déjà que Marc Durel a une complice mais ils ne trouvent pas. Guillaume/Héléna est la seule piste qu’ils ont. Elle espère que ça va donner quelque chose.

Mélanie est chez elle. Thomas vient prendre de ses nouvelles. Elle ne se sent pas bien et elle déprime. Elle est épuisée. Il lui demande si quelque chose lui ferait plaisir. Elle a juste envie qu’on la laisse tranquille. Il va s’en aller mais elle reconnait qu’elle est de mauvaise humeur quand elle est malade. Les médicaments la fatiguent. Il s’en va. Elle se remet au lit.

JP est avec Cyril. Cyril sait quand Fedala va faire le coup avec son complice. C’est ce soir à 18h. Karim a dit qu’il avait tout l’argent sur lui. Il lui jure qu’il dit la vérité. Cyril doit retourner travailler ou Karim va se méfier. Il a peur qu’ils comprennent que quelque chose ne va pas, et il ne veut pas aller travailler. JP lui demande d’y aller, car s’ils choppent Karim et que lui n’est pas au boulot il sera considéré comme une balance.

Roland et Thomas discutent au bar. Mélanie est souffrante, elle veut juste dormir et elle est de mauvaise humpeur. Etienne les écoute. Il parle à Roland et Thomas. Il écrit un article sur la cuisine et il leur demande ce qu’ils aiment manger en ce moment. Mélanie c’est « lasagnes aux tomates fraiches ».

Douala est avec Ferrand. Durel payait tout en liquide, et la cargaison venait de Bombay. Douala reçoit un appel, et elle s’énerve. C’était le procureur. Il veut qu’ils arrêtent la surveillance d’Héléna et de Guillaume car elle ne donne rien. C’est non négociable.

Barbara est avec Cyril. Elle voulait parler avec lui, et elle lui demande si tout se passe bien. Il affirme que tout va bien pour le moment. Pour elle, il a de la chance d’avoir trouvé un job tout de suite. Et Barbara voit que Karim lui fait confiance. Elle a l’impression que quelque chose ne va pas. Il affirme que tout va bien et il s’en va.

Mélanie est au lit. Etienne entre chez elle et lui dépose un panier. Il allume une bougie.

Margot et Paul attendent Héléna qui est au supermarché. Ils ne l’ont pas attendue à la caisse. Margot trouve qu’elle a de bonnes idées pour la déco. Héléna revient et Paul lui reproche d’avoir été un peu longue. Margot est contente qu’elle les aide. Paul se montre de mauvaise foi.

Mélanie se réveille et découvre toute la préparation d’Etienne, des pétales et des bougies, avec une peluche qui dit qu’elle est trop malade et qu’il faut la laisser tranquille. Samia arrive et demande à Mélanie ce qu’elle prépare. Elle vient de se réveiller et elle a trouvé l’appartement comme ça. Elle pense que c’est l’ange du Mistral. L’ange ne s’est pas moqué d’elle.

Héléna est avec Margot. Héléna a eu l’impression que Paul n’avait pas trop le moral. Margot parle de sa mère avec qui elle n’a pas beaucoup de choses à dire. Cela a toujours été comme ça. Elle n’est pas sa priorité. Son frère Arthur est autiste. Héléna lui propose d’aller boire un verre en terrasse.

JP est chez lui. Samia arrive. JP est contrarié. Il est sur un flag pour Fedala à 18h. Il a les boules de faire ça. Il n’a pas le droit de prévenir Karim pour l’indic. Il doit mettre ses sentiments de côté. Il n’a pas de solution. Abdel ne le pardonnera pas s’il renvoie son père en prison. Le seul moyen est de faire foirer le flag mais Cyril a donné toutes les infos.

Héléna annonce à Guillaume que le policier qui était sur la place n’est plus là. Elle est secouée, Margot l’a touchée. Elles vont se revoir pour faire les boutiques ensemble. Guillaume voit qu’elle est influencée parce que Marc lui a dit que son enfant est une fille. Il a peut-être menti. Margot lui a dit qu’elle ne s’entend pas avec sa mère. Paul est trop fuyant.

Mélanie rejoint Etienne. L’ange du Mistral lui a fait une belle surprise. Elle pense que l’ange est quelqu’un de spécial. Il faut le surprendre. Etienne va essayer d’être à la hauteur. Il espère que l’ange sera aussi indulgent qu’elle.

Barbara est avec Abdel. Barbara ne comprend pas pourquoi Karim le garde. Il n’a rien à se reprocher. Abdel n’a aucune raison de penser le contraire. Cela l’embête que JP soit sur le coup. Samia arrive avec Lucie. JP n’est pas là, il travaille. Samia continue son chemin. Ils passeront les voir un soir.

Margot rejoint Héléna. Margot s’est encore engueulée avec sa mère. Durand aborde Héléna. Elle aimerait bien s’entretenir un instant avec elle. Héléna remet son shopping à demain. Catherine est contente de pouvoir enfin parler à Héléna.

Karim remet 6000 euros à son complice. La police arrive et les arrête tous les deux. Ils tentent de se justifier mais sont emmenés tous les deux.

Catherine veut en savoir plus sur la façon de procéder d’Héléna pour les billets. Héléna n’a aucune passion pour les faussaires. Catherine voit qu’elle aime les ados et elle donne leur nom de famille. A partir de maintenant Héléna travaille pour elle.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :