Episode 2294 du jeudi 8 août

Publié le par cécile

 

 

Héléna est avec Guillaume chez lui. Elle pense que Marc aurait pu raconter n’importe quoi. Il avait l’air sincère. Elle ne sait pas comment il peut être sur qu’ils n’ont rien contre elle. Quand il lui a parlé de la comparaison des adn, il a dit qu’ils étaient sauvés. Elle pense qu’il les manipule, mais Guillaume ne voit pas dans quel but. Il ne lui a pas dit qu’ils voulaient partir. Elle pense qu’il a raison et qu’il faudrait se cacher. Elle est inquiète. Elle est perdue et ne sait plus quoi penser. Ils ont toujours un flic qui les suit, ce qui est bien la preuve qu’ils ont quelque chose contre elle. Ils ne vont plus bouger, et faire profil bas.

Douala est avec Benoît. Ils ont refait les tests adn. Michèle est innocente même si elle est née à Toulouse. Il reste à attendre les résultats d’Héléna Louvin. Benoît n’en revient pas qu’elle serait la coupable. Il l’a vue, lui a parlé et elle n’a pas du tout une tête à faire ce genre de trucs. Ils ne savent pas si Guillaume est au courant de ce qu’elle fait.

Valentin est avec Emilie et leur mère. Il s’est couché à 2h du matin. Babeth s’en va. Emilie lui demande comment s’est passé sa soirée. C’était juste cool. Ils ont discuté. Ils aiment les mêmes choses et ils sont trop complices. Ils ont un lien spécial. Il ne s’est jamais dit qu’il fallait aller plus vite. Il n’a pas envie de tout gâcher.

Wendy est au salon avec Estelle et Djawad. Wendy lit l’article d’Etienne au sujet de l’anonymat de l’ange du Mistral. Wendy se sent parfaitement intégrée dans le quartier grâce à lui. Estelle reçoit un appel pour aller s’acheter une paire de chaussures édition limitée, mais elle est en soins. Elle demande à Wendy et Djawad de la remplacer mais ils ne sont pas disponibles. Estelle est déçue. Wendy attend d’être seule pour faire livrer une paire de baskets de la série collector au salon du Mistral.

Ferrand est avec Douala qui regarde le portrait-robot de Christina. C’est assez banal, Vincent ne s’est pas beaucoup fatigué. La coiffure pourrait être une perruque. Douala reçoit les résultats du test adn, il faut convoquer Héléna Louvin.

Valentin est au parc avec Fafou. Il a une surprise à lui faire. Il lui offre quelque chose qui lui tient à cœur. Elle est touchée et le trouve mignon. Il l’embrasse et cela la refroidit. Il est désolé, elle lui rend son cadeau. Il sait qu’il a déconné et ils peuvent faire comme s’il ne s’était rien passé. Elle lui demande de ne pas le prendre mal, elle est désolée pour le malentendu. Il s’en va. Elle tente de le rattraper mais il part.

Estelle est au salon. Elle découvre un sac sur la table, contenant sa paire de baskets. Elle remercie Djawad, certaine que c’est lui. Il nie, mais il ne sait pas qui c’est. C’est peut-être l’ange du Mistral. Estelle est certaine que c’est lui, il assure trop et elle l’embrasse.

Héléna est au commissariat. Ferrand arrive avec les résultats du test adn. Il lui annonce qu’ils ont comparé son adn avec celui de Toulouse. Il lui demande pourquoi elle leur a caché qu’elle était graphiste. Elle n’y a pas pensé. Douala lui précise qu’elle est diplomée pourtant. Héléna a travaillé là-dedans mais c’était sur ordinateur. Cela ne lui a jamais vraiment plu. Ce n’est pas valorisant. Douala lui rappelle que femme de ménage est plus valorisant. Ils ont retrouvé un cil sur les touches du clavier dans le bureau de directeur. Douala lui demande depuis quand elle connait Marc Durel. Elle dit ne pas le connaitre. Mais ils ont la preuve qu’elle est sa complice. Elle refuse de parler. Douala la relâche. Héléna ne comprend pas qu’elle ait le droit de partir. Ce n’est pas son adn qu’ils ont retrouvé dans le bureau du directeur de la Banque de France. Elle peut partir.

Wendy arrive au salon et voit Estelle qui porte des baskets. Estelle a trouvé un paquet cadeau sur son bureau. Elle est contente car cela vient de quelqu’un qu’elle voit tous les jours et il n’a pas l’habitude de lui faire des cadeaux. Elle parle de Djawad. Estelle est très contente. Il a bien caché son jeu. Il est resté modeste et cela prouve qu’il a changé.

Guillaume est dans son cabinet. Catherine et son complice sont là. Elle vient chercher son argent elle-même car il ne donne pas de nouvelles. Ils fouillent ses dossiers. Guillaume demande à l’homme de ne pas toucher à ses dossiers qui sont confidentiels. L’homme s’en fiche et continue de fouiller. Guillaume lui précise qu’il n’a pas l’argent. Il est à l’abri. Catherine lui demande de lui apporter l’argent. C’est dangereux mais il suffit de s’organiser. Guillaume n’a pas l’intention de garder cet argent. Il va lui donner mais pas maintenant. Catherine accepte de le croire mais il n’a pas l’intérêt de la trahir.

Valentin est sur son lit. Fafou arrive. Elle est désolée pour tout à l’heure. Elle ne voulait pas le jeter comme ça mais elle ne s’attendait pas du tout à ça. Elle l’adore, elle est super contente qu’ils se soient retrouvés mais elle ne peut pas aller plus loin. Il pense qu’elle a un copain. Ce n’est pas le cas. Elle veut qu’ils restent amis. Pour lui, il y a plus que cela entre eux. Elle lui précise que ce n’est pas de l’amour. Ils ne sont pas faits pour être en couple. Il faut garder cette magie qu’il y a entre eux. Pour elle, leur relation est trop bien et il faut la préserver. Il accepte et lui redonne son cadeau.

Wendy est au salon. Djawad arrive. Wendy lui précise qu’il est devenu le mec parfait. Il parait qu’il fait attention à Estelle, qu’il est à l’écoute de ses désirs et en plus il lui fait des cadeaux. Elle a été très touchée pour les baskets. Il est content. Wendy lui avoue que c’est elle. Elle n’est pas l’ange du Mistral mais il lui a donné l’idée de faire un cadeau à une amie.

Benoît rentre chez lui, Douala est là. Les comparaisons adn n’ont rien donné. Héléna n’est apparemment pas coupable. Douala continue de penser que cette femme n’est pas si claire que ça. Elle la sent nerveuse. Elle voit bien qu’elle a quelque chose à se reprocher. Elle ne sait pas comment ils vont faire. Ils ont toujours pensé que la femme qui était entrée dans le bureau du directeur de la banque avait été filmée, mais ce n’est pas le cas. L’enquête était terminée et il faut repartir à zéro. Benoît est désolé mais il est rassuré pour Guilaume.

Guillaume rejoint Héléna. Marc avait raison. Ils n’avaient rien à craindre. C’est bizarre car apparemment la police a retrouvé le même adn à la Banque de France. Marc est entré pour faire des repérages. Il aurait laissé des traces exprès. Ils espèrent que la police va les laisser tranquilles maintenant. Durand s’impatiente, ils vont devoir lui donner l’argent. Pour Héléna, ils vont lui donner car ils n’ont pas le choix. Ils auraient pu faire pression sur Marc pour retrouver son enfant. Guillaume pense que Marc n’a jamais eu ce dossier. Il a peut-être tout imaginé depuis le début.

Gabriel regarde l’article sur Marc au bar. Paul arrive avec Margot. Ils sont allés à la plage. Gabriel lui montre la photo de Marc Durel, le faux monneyeur. Paul montre la photo à Margot. Ils le connaissent. Il est venu leur parler il y a quinze jours. Il demandait son chemin. Ils ont parlé pendant au moins une heure. Margot demande à Gabriel si elle peut garder la photo.

Publié dans RESUME COMPLET