Episode 2288 du mercredi 31 juillet

Publié le par cécile

 

 

Ferrand est avec Douala. Il est au téléphone. Le procureur n’a toujours pas donné de réponses pour les écoutes. Ils sont en train de se faire balader comme à Toulouse. Ils ont sa complice mais elle est impossible à identifier avec ses lunettes de soleil. Ils se sont faits avoir, elle est partie hier. Pour Douala, il faut relever les empreintes de Michèle et Héléna mais il ne le veut pas car elles vont se méfier. Ils ne font rien, ils vont maintenir l’observation et attendre qu’ils passent à l’action. Ferrand reçoit un appel du procureur. Ils vont pouvoir mettre l’entrepôt sur écoute.

Guillaume est avec Héléna. Marc dit que c’est une fille mais ils ne savent même pas si c’est vrai. Il veut la forcer à vouloir en savoir plus. Il lui demande de ne pas faire ce qu’il lui demande. Ils pourraient rechercher son enfant. Elle aimerait tellement que ça soit possible. Elle n’a aucune réponse. Ils savent que cela pourrait être une fille née en 1996. Il lui propose de les interroger une par une. Elle ne veut pas et elle va attendre le dossier d’adoption. Guillaume voit qu’il repousse toujours.

Valentin est dans son lit avec son amie. Il se montre entreprenant mais elle lui demande de ne pas être trop pressé, ils ont tout leur temps. Elle voit que c’est plus facile au téléphone. Elle lui avoue qu’elle lui a menti, elle n’a jamais fait l’amour avec un garçon et elle a peur. Elle a dit qu’elle avait 17 ans mais elle en a 14. Elle avait l’air de s’y connaitre au téléphone. Elle avait peur qu’il la jette. Pour lui, cela fait une grande différence d’âge. Elle a vraiment envie qu’il soit sa première fois, mais elle veut attendre un peu. Ils peuvent le faire ce soir. Il accepte.

JP et Ferrand sont dans l’entrepôt. Il n’y a rien à signaler à l’extérieur. Rien n’a bougé depuis avant-hier. Ferrand affirme à Douala qu’il a repéré le suspect. Il est arrêté au feu rouge devant eux. JP doit quitter les lieux. Ferrand doit aussi se dépécher de partir car il arrive. Douala fait arrêter Marc. Elle est perdue, elle cherche le centre-ville. Il ne peut pas l’aider. Elle lui demande de lui indiquer la direction et elle essaie de le retenir. Mais il n’a pas le temps et se dirige vers l’entrepôt. Il y entre. Ferrand et JP sortent.

Emilie est chez elle. Valentin a besoin de son aide. Il a une fille dans sa chambre. Elle est là depuis hier soir. Il veut qu’elle l’aide par rapport à leur mère. Elle doit se douter de rien. Elle s’appelle Déborah, il l’a rencontrée sur Internet. Elle a besoin de temps, c’est sa première fois. Elle a 14 ans. Emilie n’en revient pas mais elle va l’aider.

Douala est avec Ferrand et JP. Durel s’est montré un peu nerveux mais il ne s’est douté de rien. Il était pressé. Il avait un véhicule de location. Elle n’a pas pu voir s’il transportait quelque chose. Il remercie Douala, heureusement qu’elle était là car ils ont failli se faire repérer.

Roland est en cuisine. Barbara arrive. Elle ne va pas travailler. Elle n’y travaillera plus. Ils se disputaient tout le temps et ils ont préféré arrêter là. Elle demande à Roland si elle peut revenir chez lui. Il accepte mais elle sera toujours à mi-temps. Ils repartent comme si de rien n’était. Ces jours sans elle étaient tristes. Barbara a trouvé quelqu’un pour la remplacer chez Karim.

Karim est avec le remplaçant de Barbara. Karim met les choses au point. Il sera le seul patron. Le jeune homme trouve cela normal. Des fois il a des amis qui passent et ils veulent parfois des repas qui ne sont pas à la carte. Le garçon s’adaptera. Il va faire un tajine d’agneau. Il adore faire ça.

Valentin et Emilie sont avec leur mère, et Déborah. Emilie la présente comme une copine et elle demande si elle peut rester un peu à la maison. Elles étaient dans la même classe. Babeth cherche à en savoir plus et Valentin lui demande de cesser.

Karim est avec Elsa. Cyril a fini son tajine. Il doit gouter. Il est réussi. Il est rapide, efficace et il ne panique pas. Karim le prend à l’essai car il a passé l’épreuve du tajine. Karim met à la porte deux clients un peu lourds avec Elsa. Ils refusent de partir mais Karim ne leur laisse pas le choix et devient agressif. On ne parle pas mal à sa femme.

Héléna est chez Guillaume. Elle reçoit un appel de Marc. Il lui demande si elle a pris une décision pour demain. Elle veut savoir quand il lui donnera le dossier d’adoption. Il ne lui répond pas et elle veut raccrocher. Il la retient et lui propose de trouver un accord. Elle l’aura dès que les billets seront imprimés, et ils se voient demain à 11h. Guillaume ne pense pas qu’elle prenne la bonne décision. Elle sait qu’elle n’a pas le choix. Il a peur pour elle, il veut l’accompagner et être là s’il lui arrive quoique ce soit. Guillaume n’a pas l’habitude de rester les bras croisés.

Ferrand est avec son équipe. Ils savent que les faux-monneyeurs vont lancer l’impression des billets demain. Il faut les prendre en flag. Ils sont au moins deux et peut-être armés. Leur priorité et de les serrer, Marc Durel et sa complice. Tout le monde est requisitionné, même ceux qui étaient en congés.

Barbara rejoint Cyril. Elle lui demande comment ça s’est passé avec Karim. Il fait un essai d’un mois et si c’est concluant il l’embauche. Cyril voit qu’il n’a pas l’air tendre. Mais Barbara lui affirme qu’il a des bons côtés. Et Elsa est super sympa. Il ne sait pas comment il va gérer les amis qui arrivent à l’improviste. Il voulait du boulot et ça lui va. Il l’a testé sur le tajine d’agneau. Il a suivi tous les conseils de Barbara.

Emilie est chez elle avec Valentin. Il a toute la soirée pour assurer. Déborah est sous la douche. Il a ses préservatifs. Elle le rassure, ça va aller. Valentin lui demande comment est la première fois pour une fille. Des fois ça se passe bien et des fois non. Il doit être très doux, gentil et tendre. Il ne doit pas être égoiste en ne pensant qu’à lui. Pour lui ce n’est pas évident d’être le premier.

Karim est au restaurant avec Elsa. Elle lui reproche d’avoir fait fuir ces garçons. Pour lui, ils lui ont manqué de respect et il ne comprend pas qu’elle ne le prenne pas mal. Il ne veut pas de clients comme eux. Il est chez lui et il veut accepter qui il veut. Elle lui précise qu’il ne doit pas oublier que le client est roi. Il dit que ça lui plait d’avoir une affaire et c’est pour ça qu’il a ouvert le resto.

JP demande à Mélanie si elle peut garder Lucie demain soir. Samia ne sera peut-être pas là à cause du ramadan. Il a été requisitionné pour une opération. Mélanie va la garder. Elle attendra Samia. Tout le commissariat est sur le coup. Ils sont sur un flagrant-délit, mais il ne peut pas lui dire. Guillaume les écoute.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :