Episode 2287 du mardi 30 juillet

Publié le par cécile

 

 

Guillaume est chez lui avec Héléna. Il veut aller voir Marc avec elle. Elle ne préfère pas. Marc ne veut pas, et cela pourrait l’énerver. Elle pense qu’il peut être sur le point de lui donner le dossier d’adoption. Si Guillaume vient il pourrait renoncer. Guillaume accepte qu’elle y aille seule mais il lui demande d’aller ailleurs qu’à l’entrepôt. Il a un mauvais présentiment, c’est un risque inutile. L’entrepôt peut être surveillé par les flics. Pour elle, il n’y a aucune raison. Elle va appeler et lui demander de changer le lieu de rdv. Elle tombe sur sa messagerie. Elle va aller là-bas habillée en Christina de Blois. Elle pense que cela va la protéger.

Douala est avec Ferrand. Il est rentré dans l’entrepôt hier soir avec JP, et il n’est pas vraiment sécurisé. Ils ont trouvé le matos du faux-monneyeur, mais pas de preuves irréfutables. Pour lui, la meilleure solution est de les prendre en flag. Il reste à savoir quand ils vont lancer l’impression des billets. Il lui demande si elle a pu mettre Marc sur écoute. Ils n’ont trouvé aucun abonnement à son nom. Il se sert surement d’une carte prépayée. Ferrand reçoit un appel. Ils ont repéré Durel en direction de l’entrepôt.

Jonas est à la terrasse avec Paul. Jonas a un cd d'un groupe qu'il aime dans son sac. Il se demande comment il est arrivé dans son sac et il soupçonne Paul. Ce n’est pas le cas. C’est quelqu’un qui a voulu lui faire plaisir et qui a réussi. Thomas précise que ce sont les petits miracles du Mistral. En ce moment, quelqu’un réalise tous les vœux de chacun. Il a organisé l’anniversaire surprise de Wendy et retrouvé les vieux jouets de son père. Il a retrouvé les bonbons que Samia mangeait pendant son enfance. Ils n’ont aucune idée de qui cela vient. Thomas préfère ne pas savoir, cela fait du bien un peu de magie dans ce monde.

Mélanie arrive à l’hôtel et voit Mirta. Mirta a perdu les clés d’une chambre de l’hôpital de la paroisse. Elle devait aller rendre visite à quelqu’un. Mélanie les retrouve. Mirta s’en va pour une heure de soupe à la grimace. Cette dame ne montre jamais son enthousiasme. Pour Mélanie, il faut lui trouver des activités. Mirta y va.

Elise est à la terrasse avec Jonas. Elise lui suggère de profiter du mois d’août pour sortir un peu de Marseille. Ils pourraient partir ensemble. Il ne pense pas que cela soit une bonne idée. Mais sa grand-mère peut leur prêter sa villa. Il lui précise qu’il va un peu travailler et il ne partira pas en Corse. Il n’a pas le moral à faire du tourisme. Elle en déduit qu’il n’a pas envie de partir avec elle. Il n’est juste pas dans un trip vacances. Il pense toujours à Anna. Pour Elise, quand on s’éloigne cela permet de voir les choses sous un autre angle. Il préfère partir. Héléna l’observe assise à une table voisine.

Emilie est chez elle avec Valentin. Il lui demande si elle reste à l’appartement aujourd’hui. Elle ne sait pas. Elle pense qu’il veut l’appartement car il a rdv avec une fille. Il ne répond pas. Elle s’allonge dans le canapé et va y rester toute la journée, sauf s’il a des choses à lui raconter. Il ne veut pas en parler mais elle insiste. Elle va lui laisser l’appartement.

Héléna parle à Elise à la terrasse. Elles se sont un peu parlé la semaine dernière, au sujet des allergies. Héléna tente d’engager la conversation, mais Elise est sur son téléphone. Héléna l’a entendue parler avec Jonas. Cela l’a touchée. Elle a vu qu’il y avait un malentendu entre eux. Elise affirme que c’est à peu près ça. C’est triste mais c’est la vie. Elise s’en va, Héléna l’a dérangée. Elle était tranquille et elle va trouver un autre endroit pour profiter du soleil.

Valentin regarde la photo de son amie. Elle arrive. Elle avait peur qu’ils ne se reconnaissent pas. Elle précise que des fois on peut être déçus par le résultat. Ils sont tous les deux satisfaits. Elle lui demande s’il habite ici. Elle voit que c’est plus facile de se parler au téléphone. Elle lui demande ce qu’ils font. Elle n’a plus du tout d’argent. Elle a dépensé tout son argent du mois. Elle lui propose d’aller à la plage. Il accepte.

Guillaume est avec Vincent. Vincent lui montre les photos de la maternité d’Elise et Jeanne. Elle est née le 21 décembre 1996. L’enfant d’Héléna est né au mois d’août. Vincent lui demande si cette histoire d’adoption a un rapport avec ce qu’ils traversent en ce moment. C’est le cas, Marc détient des informations sur cet enfant. Elle est prête à tout pour le retrouver.

Mirta est avec la patiente. Mirta lui fait la conversation mais la dame est figée sur sa télé et se montre mécontente. Mirta lui conseille de sortir un peu mais elle a passé l’âge. Mirta lui affirme que son mari a fait de la blanquette. La dame retrouve le sourire et accepte de gouter. Cela n’a pas de goût.

Valentin est avec son amie. Elle l’embrasse sur la joue et ils finissent par s’embrasser. Elle en avait envie depuis ce matin. Elle ne compte pas repartir aujourd’hui. Elle a envie de dormir avec lui. Elle lui demande si elle peut dormir chez lui. Mais ce n’est pas évident avec ses parents. Il ne sait pas s’ils seront d’accord. Pour elle, c’est nul s’ils ne peuvent pas le faire. Elle est déçue. Il va trouver un solution. Il va la cacher dans sa chambre.

JP est avec Ferrand. Douala est avec eux. Marc est rentré dans l’entrepôt depiuis quelques heures, et depuis il n’y a plus aucun mouvement. Il a forcément des complices. Douala pense à la femme de la Banque de France. Une voiture approche. Une femme est au volant. Christina entre et retrouve Marc. Elle est un peu en retard. Il lui demande pourquoi elle s’est habillée en Christina. C’est comme ça qu’ils faisaient à Toulouse. Elle semble chercher quelque chose. Elle est surprise qu’il n’ait pas lancé l’impression des billets. Il attendait. Pour elle, c’est son travail à lui. Il a besoin de la voir davantage. Elle lui manque vraiment. Il n’aura personne pour découper les billets et il va falloir qu’elle l’aide. Pour elle, il lui en demande toujours plus et il ne peut pas faire ça à chaque fois. Elle lui reproche de se servir de son enfant pour jouer avec elle. Il nie. Alors elle veut son dossier. Il lui affirme qu’elle l’aura jeudi comme convenu. Elle ne sait pas si elle viendra jeudi. Elle ne le croit plus et elle doit réfléchir. Il doit lui dire quelque chose. Il a parlé à son enfant jeudi dernier. C’est une fille.

Ferrand, JP et Douala regardent toujours les vidéos. La femme ressort. Dès qu’elle monte dans sa voiture ils y vont.

Valentin et son amie arrivent chez lui. Elle se cache. Babeth arrive. Il lui demande si elle travaille. Elle ne travaille pas. Elle va se préparer un thé glacé et s’épiler les jambes pour aller à la plage. Il propose de lui faire son thé. Elle adore quand il fait son bon petit mec. Elle a le droit à des calins quand elle veut. Elle le prend dans ses bras. Il est gêné. Il lui demande d’aller dans la salle de bain, il lui apporte le thé. Elle a commandé des pizzas pour ce soir. Il fait entrer son amie.

Mirta arrive au bar. Roland lui demande comment ça s’est passé avec Yvette. Elle ne sait plus quoi faire. Elle a passé une heure et demi avec elle, et tout ce qu’elle a fait n’a rien changé. Elle n’a pas aimé sa blanquette de veau. Depuis que son mari est mort, elle n’a plus de goût. Elle adorait son Joseph. Mirta a peur qu’elle se laisse mourir dans son fauteuil. Mirta va aider Roland à nettoyer sa cuisine. Mélanie prend quelque chose dans le sac de Mirta et le cache dans sa robe.

Valentin est dans sa chambre avec sa copine. Sa mère ne se doute de rien. Il lui a dit qu’il allait lire dans sa chambre. Il a fermé la porte à clé. Elle a peur qu’on les entende. Elle lui propose de ne rien faire ce soir et d’attendre demain que sa mère soit partie. Il est déçu. Il se voyait dormir avec elle. Ils pourront le faire après. Ils s’allongent.

Ferrand est dans sa voiture. JP lui affirme qu’elle est rentrée dans les WC pour femmes. Il doit attendre. Héléna sort, mais ce n’est toujours pas elle. Ferrand luii demande de rentrer dans les WC des femmes et de jeter un coup d’œil. Les WC sont vides il n’y a plus personne.

Publié dans RESUME COMPLET