Episode 2284 du jeudi 25 juillet

Publié le par cécile

 

 

Benoît est dans un bar. Il aborde une femme et lui serre la main. Elle s’appelle Alexandra, il l’a vue dans une soirée. Ils ont une connaissance en commun qui s’appelle Henri. Il s’installe avec elle. Elle doit partir bientôt pour travailler. Elle fait du financement de projet. Lui se dit être avocat d’affaires. Il veut lui offrir un café, mais elle doit y aller. S’il revient sur Marseille il peut l’appeler. Elle lui laisse sa carte. Il prend toutes les pièces qui pourraient la trahir.

Héléna range ses plaques d’impression. Elle doit les apporter à Marc. Guillaume voudrait venir avec elle mais elle refuse. Il y a des détails qu’elle doit voir avec lui. Il est inquiet pour elle. Marc va lancer l’impression des billets très vite. Elle ne sait pas combien de temps ça va prendre. Il revendra des faux billets à un contact et ça représentera beaucoup d’argent. Il lui donnera son dossier d’adoption quand tout sera terminé. Guillaume ne croit pas qu’il la laissera partir sans rien.

Thomas est au bar. Il a encadré la rédaction de Roland. Il avait 8 ans. Il était très ému, tout comme par ses jouets. Thomas ne sait pas qui lui a envoyé. Ce n’est pas Frémont. Thomas ne voit pas l’intérêt de rester anonyme. Le plus important est que Roland soit ravi.

JP s’en va travailler. Il embrasse Samia. Le commissariat lui manque. JP lui affirme que la relation entre Ferrand et Douala pourrit l’ambiance. Elle cherche les clés de voiture dans son sac, et elle voit les bonbons qu’elle avait quand elle allait en vacances au bled. Ce n’est pas lui qui les a achetés. Ca fait au moins dix ans qu’elle n’en a pas vus. Elle ne sait pas qui les a mis dans son sac. Elle lui donne les clés de voiture et il s’en va.

Héléna rejoint Marc avec les plaques d’impression. Elle veut qu’il lui prouve qu’il lui donnera son dossier un jour. Elle doute de lui. Il a vu son enfant hier, il lui a même parlé. Il n’a pas choisi cette ville par hasard. Ils ont échangé des banalités, pour créer un premier contact. Il ne lui dit pas si c’est une fille ou un garçon. Elle insiste, mais il ne lui en dit pas plus.

Thomas est en cuisine avec Roland. Comme Barbara est partie il en profite pour remettre de l’ordre. Elle va lui manquer. Mais c’est normal qu’après son diplôme elle aille bosser ailleurs. Thomas se demande si elle va s’en sortir. Techniquement elle en est capable mais il faut savoir s’imposer.

Barbara est dans sa chambre. Abdel arrive. Elle cherche son débardeur. Il le retrouve. Elle est sur les nerfs. Il comprend qu’elle soit stressée mais il n’est pas la peine de s’en prendre à lui. Il n’arrête pas de la soutenir. Elle n’arrive pas à se calmer. Il est certain qu’elle va assurer.

Benoît rejoint Douala avec trois ADN. Il s’est servi d’infos sur Internet pour approcher ces femmes. Il a créé un contact naturel. Il restara ensuite Michèle et Héléna. Il n’a rien trouvé sur les réseaux sociaux pour elles. Il va continuer les recherches. Il va travailler.

Samia est au bar avec Mélanie et ses bonbons. Mélanie en goute un. Samia a trouvé ce sachet dans son sac à main. Il est arrivé la même chose à Roland avec ses jouets. Des souvenirs d’enfance refont surface comme par enchantement. Pour Mélanie, il faut se laissser bercer par la poésie de la vie sans se poser de questions.

Barbara est en cuisine. Elsa l’aide. Karim arrive, il demande à Barbara comment ça se passe. C’est calme mais tout sera prêt pour le coup de feu. Karim lui demande si elle sait faire le tajine d’agneau. Elle sait le faire mais elle n’a pas les ingrédients. Karim demande à Elsa de les trouver. Mais c’est un peu tard. Karim lui demande d’assurer, ils seront là vers 13H30. Elsa demande à Barbara de s’imposer face à Karim ou il va lui marcher dessus. Elsa va aller faire les courses.

Ferrand va voir Douala. Il se met en colère car elle n’a pas noté l’urgence du portrait robot. Ils n’arrivent pas à se mettre d’accord. Elle dirige ce commissariat et elle n’a pas besoin qu’on lui explique ce qu’elle a à faire. Elle ne doit prendre aucune initiative sur les faux monneyeurs sans lui en parler. Si cette affaire foire à cause d'elle cela va lui couter très cher.

Barbara arrive au bar. Elle doit faire un tajine d’agneau et il lui manque des ingrédients. Elle demande à Roland de l’aider mais il plaisante en disant qu’il ne va pas aider la concurrence. Thomas demande à son père de ne pas la blesser. Il lui donne les ingrédients qui lui manquent, et il lui donne des conseils.

Ferrand demande à JP depuis combien de temps il connait Douala. Ca fait trois ans et c’est une bonne commissaire. Ferrand a cru apercevoir sur son bureau une lettre adressée à un labo. Il espère qu’elle n’est pas en train de pratiquer un test adn en douce. Il demande à JP s’il aurait un moyen de le vérifier. Ferrand soupçonne JP de la couvrir. Il reçoit un appel, le type du portrait robot a été identifié hier lors d’un contrôle.

Héléna est avec Guillaume. Elle vient de voir Marc, il dit qu’il a vu son enfant. Elle est encore sous le choc, elle est heureuse, elle a peur et elle n’arrive pas à réaliser. Il dit qu’il lui a parlé. Il ne veut pas lui en dire plus. Elle ne sait pas si c’est un garçon ou une fille. Elle ne sait plus quoi penser. Il joue avec elle. Son enfant est surement là tout près.

JP rentre chez lui. Samia avait envie de passer une belle soirée avec son mari. Elle est heureuse grâce aux bonbons. Elle voudrait aller en Algérie avec lui. Il accepte.

Karim affirme à Elsa qu’il a été déçu par le tajine. Barbara est frustrée, elle a fait ce qu’elle a pu au dernier moment. Pour lui, si elle ne sentait pas de le faire il fallait lui dire. Barbara est dégoutée. Pour Elsa, il est juste maladroit. Barbara ne peut pas travailler comme ça.

Benoît est au bar sur son ordinateur. Mirta est étonnée de le voir avec un ordinateur au café. Il fait des recherches sur Internet, il ne trouve pas ce qu’il veut. Elle lui demande ce qu’il cherche. Ils veulent partir quelques jours avec Sarah. Mirta lui suggère une agence de voyage. Mirta demande des conseils à Héléna. Benoît lui demande si elle s’appelle Louvin. C’est le cas. Cela lui dit quelque chose. Mirta lui rappelle qu’elle lui a présentée il y a quelque temps pour faire son repassage, c’est Héléna Louvin.

Publié dans RESUME COMPLET