Episode 2283 du mercredi 24 juillet

Publié le par cécile

 

 

Ferrand est avec Douala dans le bureau. Ils ont le portrait robot de Marc, et Ferrand est certain que c’est lui qu’il recherche. Il lui demande de balancer son portrait robot dans tous les services de police. Il faut appeler chaque responsable de chaque service un par un.

Guillaume est avec Marc. Marc lui affirme qu’il faut attendre les livraisons. L’homme ne sait même pas ce qu’il transporte dans son camion. Guillaume lui reproche de torturer Héléna, et cela n’a aucun sens. Marc reçoit un appel du livreur. Il est en panne. Ils vont prendre la camionnette et aller chercher la commande.

Abdel et Barbara vont voir Karim. Il lui demande si elle accepte de travailler dans leur bistrot. Elle ne sait pas si elle est prête à être chef de cuisine. Elle n’a pas beaucoup d’expérience. Abdel comprend qu’elle soit impressionnée mais elle peut y arriver. Pour elle, elle vient d’avoir son BTS et elle est trop jeune pour être chef. Karim lui reproche de faire la fine bouche, il a fait cela pour qu’ils soient ensemble en famille. Abdel lui précise que c’est normal qu’elle hésite, de plus elle travaille chez Roland. Karim a demandé à une dizaine d’amis de venir déjeuner aujourd’hui. Elle fait la cuisine et elle prend sa décision. Elle accepte.

Valentin est à la terrasse avec Emilie. Elle voit qu’il regarde une fille depuis qu’ils sont arrivés. Emilie lui demande si elle lui plait. Elle est trop canon mais il est certain qu’il va se prendre un vent. Emilie va l’aborder. La fille arrive. Emilie lui présente Cerise, elle s’ennuie à Marseille. Elle ne connait personne ici. Valentin se présente et lui propose un verre. Elle vit à Dijon. Elle est bien à Marseille mais les gars sont lourds. Elle n’arrête pas de se faire siffler. Emilie lui précise qu’avec Valentin elle n’aura plus un seul problème. Emilie les laisse ensemble. Cerise aimerait bien aller à la plage. Ils y vont ensemble.

Héléna travaille sur ses billets chez Guillaume. Vincent arrive. Il veut voir Guillaume. Il n’est pas là et son cabinet est fermé. Elle croit qu’il est en consultation à l’extérieur. Il entre. Il va l’attendre, et cela lui donne l’occasion de parler un peu avec elle. Elle a pas mal de boulot, elle est toujours aussi occupée. Il voit qu’elle est toujours aussi mystérieuse. Elle le prend comme un reproche. Il est préoccupé, Guillaume est son meilleur ami, qui a beaucoup de qualités. Pour lui, Guillaume méritait mieux qu’elle. Il s’inquiète pour lui, c’est tout. Il ne veut rien lui dire mais il sait qu’ils traversent une période risquée. Elle aurait aimé qu’il reste à l’écart et il ne l’a pas écoutée. Vincent pense qu’elle aurait du le quitter dès le départ, maintenant c’est trop tard. Il faut faire attention à lui. Vincent aimerait que cette conversation reste entre eux, maintenant elle fait ce qu’elle veut. Il s’en va.

Abdel et Barbara sont en cusine. Abdel lui affirme que les gens sont très contents. Elle lui demande de s’occuper des desserts. Barbara ne trouve pas les ustensiles. Elsa lui précise que quelque chose brule dans sa poêle. Barbara voit qu’elle n’est pas du tout prête à être chef. Abdel la rassure, elle prendra ses marques.

Benoît va voir Douala. Il a pu faire des prélevements ADN, dont celui de Virginie Dumont. Elle n’a rien remarqué. Il a profité d’un petit mouvement de foule pour lui prendre un cheveu sur sa veste. JP arrive, il veut parler à Douala. Il lui demande si son enquête parallèle avance. Elle ne veut pas le mettre dans la confidence car il est plus proche de Ferrand. JP lui affirme que Ferrand voulait savoir si elle a bien diffusé le portrait robot du suspect. Elle l’a fait, et elle prend mal le fait qu’il prenne tous ses collègues pour des abrutis. JP lui affirme qu’il a quand même des bons résultats.

Elsa et Barbara sont au bistrot. Barbara ne sait pas si elle a la carure. Elsa lui rappelle que Karim a acheté cette affaire pour elle. Il dit qu’elle fait partie de la famille. Karim lui annonce que deux potes ont adoré ce qu’ils ont mangé à midi. Barbara a besoin de réfléchir. Karim lui propose 1800 euros par mois et il lui fait un contrat CDI. Elle doit en parler à Roland.

Emilie et Valentin sont chez eux. Il a bien géré avec Cerise. Elle n’a pas vu une seule fois qu’il était en train de fantasmer. Elle avait un string et deux petites triangles sur les seins, mais il a su rester concentré. Il lui a passé de la crème dans le dos, elle a enlevé son maillot et c’était chaud. Il a cru qu’il allait partir en vrille. Il croit qu’elle n’a rien vu. Il ne lui a pas encore dit qu’il la trouvait jolie. C’est la 2e étape. Il reçoit un texto de Cerise, elle veut le voir ce soir et elle lui demande l’adresse d’un café sympa.

Guillaume est avec Marc. Marc a sa commande, il a l’impression qu’il n’y a pas le compte. Il a un gros doute. Guillaume lui propose de déballer et de regarder. Marc ne veut pas faire ça sur le bord de la route. Ca ne se passe pas comme ça. La gendarmerie les interpelle. Ils leur demandent s’ils ont un problème.

Barbara parle à Roland de la proposition de Karim. Il aimerait bien réunir toute sa famille autour de son affaire. Elle n’a pas encore pris sa décision, elle voulait en parler avec lui. Roland lui demande si elle se sent capable de gérer toute seule une cuisine. Elle l’a fait quand il a pris sa pseudo retraite. Roland lui rappelle que si elle se plante les clients ne reviennent pas. Roland lui demande d’y aller, c’est intéressant. Et si ça ne lui plait plus chez Fedala elle pourra revenir.

Les gendarmes demandent à Marc pourquoi ils se sont arrêtés et ce qu’ils transportent. Guiillaume dit être en travaux, il transporte du matériel. Marc a un faux permis, la personne existe vraiment, il a simplement emprunté son identité. Le gendarme voit que le phare avant gauche est cassé. Le collègue rédige la contravention, ils pourront repartir après.

Valentin attend Cerise, et elle arrive avec Simon, son cousin. Il va passer l’après-midi avec eux. Cerise demande à Valentin de lui montrer des endroits où il va faire la fête d’habitude. Valentin fait plutôt la fête chez des copains. Cerise remarque que Simon et lui sont pareils, ils préfèrent les garçons…

Guillaume rejoint Héléna. Marc avait besoin de lui pour réceptionner une palette de papier. Ils ont du aller chercher la commande eux-mêmes. Ils se sont fait arrêter par les gendarmes, et heuruesement ils n’ont pas demandé à voir la cargaison. Héléna a l’impression que Marc perd de plus en plus son sang froid. Elle a terminé les plaques. Elle lui annonce que Vincent est passé, il voulait le voir. Il s’inquiète pour lui. Héléna est épuisée et elle lui demande de la prendre dans ses bras.

Babeth est chez elle avec Emilie. Babeth va travailler. Emilie croit que Valentin va rentrer tard, il devrait conclure. Mais il arrive, il fait la tête. Babeth veut lui faire un calin, et il lui demande d’aller travailler. Emilie demande à Valentin ce qui s’est passé. Elle a cru qu’il était gay.

Les jeunes jouent devant le bar. Roland leur demande d’aller chahuter ailleurs. Ils s’installent à la terrasse. Marc observe Paul.

Publié dans RESUME COMPLET