Episode 2259 du jeudi 20 juin

Publié le par cécile

 

 

Patrick interroge Jonas au commissariat. Sacha est là. Patrick lui demande ce qu’il a fait quand il a découvert le corps. Il n’a pas voulu le toucher, il a juste vu sa position et c’était horrible. Il ne comprend pas comment son portable est arrivé dans ses affaires. Sacha défend son fils mais Patrick lui demande de rester discret, il est là parce que son fils est mineur. Jonas clame qu’il aimait Anna et il n’aurait jamais pu lui faire de mal. Il crie son innocence, Sacha lui demande de le laisser prendre une pause car il est à bouts de nerfs.

Jeanne est avec Elise. Jeanne lui jure que ce n’est pas elle qui a appelé la police. Ils l’ont surement suivie mais elle ne leur a rien dit. Elise ne la croit pas. Jeanne lui demande d’arrêter de penser qu’elle s’acharne contre elle. Elise veut le voir tous les jours s’il va en prison. Jeanne lui précise que cela va être compliqué. Elise s’en va, reprochant à sa mère de ne rien comprendre.

Célia est au salon avec Estelle. Elles n’ont pas de nouvelles de Joachim et Djawad. Djawad arrive. Joachim n’est pas avec lui. Cela fait rire Djawad. Célia fait une crise de nerfs, Djawad lui demande de se calmer. Il ne travaillera pas aujourd’hui, il est épuisé. Célia ne comprend pas comment fait Estelle pour rester calme.

Benoît est avec Sarah chez lui. Ce soir il répète. Il est certain qu’ils vont exploser ses collègues du commissariat. Sarah lui précise qu’ils ont un super musicien, et eux sont des amateurs. Benoît lui affirme que cela a beaucoup changé.

Célia est avec Estelle au salon. Célia lui demande si elle compte demander des explications à Djawad. Elle sait déjà ce qu’il va lui dire et ils ont du finir la soirée chez un pote. Elle n’en revient pas qu’elle soit si cool. Estelle a confiance en Djawad. Célia voit une photo sur le portable de Djawad, c’est les garçons avec une fille en soutien gorge.

JP parle au voisin de Fournier. JP lui demande comment ça se passait entre Fournier et sa fille. C’était une adolescente très difficile, elle hurlait parfois dans ses crises. JP lui parle de disputes violentes, et de coups, car il a dit cela à quelqu’un. Pour l’homme, il a du mal comprendre car il n’a jamais évoqué cela.

Blanche est chez elle avec Michel. Il reçoit un appel du commissariat. Ils ont arrêté Jonas et il est convoqué cet après-midi. Il n’arrive pas à s’en réjouir, car il va devoir revivre ces moments atroces. Il ne sait pas s’il en a encore la force. Blanche lui donne du courage, ils vont enfin savoir la vérité. Il a peur qu’ils se mettent à croire Jonas. Pour Blanche, il peut mentir mais c’est sans fondements. Blanche lui précise qu’elle est là, il a aussi du soutien.

Estelle demande à Djawad quelle est cette photo. Il a juste posé avec une strip-teaseuse. Estelle lui demande s’il a couché avec elle, mais il ne peut pas raconter ce qui s’est passé car il avait bu. Elle lui demande d’aller passer la nuit au Select.

Patrick interroge Fournier. Il a entendu Elise. Elle dit qu’il l’a séquestrée pendant 24 heures. Il nie, il a juste essayé de la faire parler. Pour Patrick, il n’avait aucune raison de la retenir. Patrick lui demande le carnet de sa fille, celui qu’Elise a retrouvé chez lui. Il ne voit pas de quel carnet il parle. Patrick n’avait pas l’impression qu’Elise mentait. Fournier s’énerve, il en a assez de ces accusations, il lui demande de faire son travail et de le laisser tranquille.

JP et Bad Cop répètent chez Douala en sa présence. Douala a peur que l’hôpital gagne. Elle trouve bizarre que Benoît soit aussi cool. Gabriel peut leur préparer un coup tordu. Benoît arrive, les musiciens s’en vont.

Blanche est au lycée avec Coralie. Blanche ne va pas partir en vacances, Michel est coincé ici le temps que l’enquête soit bouclée. Elle en veut à Johanna, elle ne peut pas s’expliquer avec elle. Michel lui a fait prendre conscience qu’elle ne doit plus se laisser faire.

Benoît reproche à Douala d’avoir fait répéter ses concurrents direct chez lui. Douala le trouve ridicule. Ils doivent se trouver un autre endroit pour répéter, car eux ils louent une salle pour répéter. Douala lui demande de dire la vérité, elle ne répétera rien. Il refuse de parler et il va répéter dans la salle qu’il a louée.

Djawad arrive au Select. Il veut une chambre pour cette nuit. Mirta lui demande s’il s’est disputé avec Estelle. Il affirme que tout va bien. Joachim arrive, il précise qu’Estelle l’a viré. Joachim a été viré définitivement. Il ne s’est rien passé avec cette fille.

Patrick annonce à Sacha que Jonas va être placé en détention provisoire. Il va aller dans une zone pour mineurs aux Baumettes. Il n’aurait pas du être en cavale. Sacha lui demande s’il a interrogé Fournier. Il n’a pas à lui dire comment il pilote cette enquête. Ils ont vérifié le témoignage du voisin, rien n’indique la violence de Fournier. Patrick le rassure, pendant l’instruction les choses peuvent évoluer.

Célia est avec Estelle. Joachim n’a même pas cherché à se défendre. Quand elle lui a dit qu’elle l’avait vu il était mal à l’aise. Elle ne sait pas ce qu’ils ont fait. Elle pense qu’ils vont être à deux et qu’ils vont en profiter pour ressortir ce soir. Estelle n’y croit pas. Elle est sure qu’il ne s’est rien passé avec cette fille. Célia préfère qu’ils rentrent, et elles garderont un œil sur eux. Estelle appelle Djawad pour qu’il revienne. Célia est outrée qu’ils aient pris une chambre pour deux, il ne manquait plus que la fille.

Sacha s’en prend à Fournier. Il a eu ce qu’il voulait, son fils est en prison. Il lui jure qu’il réussira à prouver sa culpabilité. Sacha s’en prend aussi à Blanche, elle le dégoute. Il lui demande de profiter de ses derniers jours de liberté.

Gabriel est avec Babeth et Benoît. Ils voient la jeune chanteuse. Elle est toujours d’accord pour chanter avec eux. Gabriel refuse. JP et Bad Cop les observent, ce sont des copains à lui, et ce sont des musiciens pro. Pour JP, c’est l’honneur de la police qui est en jeu, et quand Douala va savoir ça ça va être la guerre.

 

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :