Episode 2091 du lundi 29 oct

Publié le par cécile

Patrick fait un cauchemar : c’est un enfant qui est dans un couloir que ne se termine plus, et il a les mains couvertes de sang. Il se lève. Babeth lui précise qu’il était très agité cette nuit. Il rêve qu’il est dans un couloir infini, il a peur et il a du sang sur lui. Pour elle, quelque chose le préoccupe, et peut-être que l’arrivée de sa nouvelle commissaire lui met la pression. Ce n’est pas le cas. Elle lui suggère d’aller voir un psy. Il n’en a pas besoin, il se braque et dit être juste fatigué.

Rudy est avec Riva au distributeur. Ils parlent de la fondation, mais ce n’est pas encore fait. Cela devrait être fait d’ici 15 jours. Jeanne cache bien son jeu, et il parait que les négociations avec la fondation ont duré plusieurs mois. Gabriel se demande pourquoi Jeanne n’en a pas parlé. Jeanne l’entend et sort de son bureau. Elle affirme qu’elle n’a pas voulu en parler pour ne pas que le directoire ne perturbe les négociations.

Mélanie est au bar avec Roland. Elle est allée à la plage et Bobby a disparu quand elle a détaché sa laisse. Elle placarde des affiches. Roland lui précise qu’un mâle a des fois besoin de s’échapper pour suivre une femelle. Elle a surtout peur qu’il se soit fait écraser par une voiture.

Léa est avec Valentin qui lit sur l’art contemporain. Elle est étonnée. Il va à une expo avec Christal, et il veut faire semblant d’apprécier. Pour Léa, si elle est intelligente elle l’acceptera comme il est. En faisant semblant, il va se ridiculiser. Ils finissent par se disputer.

JF est avec Douala. Il a bien fait le tri. Elle voit Patrick. Elle lui propose une interpellation, mais il n’est pas dans son assiette. Pour JF, il s’est peut-être encore disputé avec sa femme. Les disputes sont un peu leur mode relationnel. Il connait la femme de Patrick car c’était la sienne. Douala est étonnée.

Bobby arrive tout sale au bar dans les bras de Rudy. Mélanie est heureuse. Rudy l’a retrouvé sur une femelle, et il avait l’air de bien s’amuser. Rudy s’est pris des coups de sac à main par la maitresse de la femelle. Cela ne fait rien à Mélanie, qui est plutôt heureuse de retrouver son chien sain et sauf.

Jeanne est avec Vincent. Elle n’a pas négocié avec la fondation mais juste cédé au chantage de sa mère. Il est mieux que tout le monde croit qu’elle a négocié. Vincent lui conseille de parler à sa mère, de lui dire ce qu’elle veut ou ne veut pas pour sa fille. Il faut qu’elle l’appelle pour lui dire de venir.

Christal et Valentin sortent de l’exposition. Elle raconte ce qu’elle a aimé. Il essaie de ressortir tout ce qu’il a lu sur Picasso, mais ce n’est pas vraiment dans le thème. Elle lui précise que chaque courant de peinture est différent. Mais il finit par lui donner les mensurations d’un tableau, qu’elle ne savait pas. Il est content.

Estelle fait un massage à Mélanie. Mélanie a décidé d’essayer de rencontrer quelqu’un. Elle se voit toujours vieillir avec les hommes qu’elle rencontre. Elle s’est inscrite sur un site de rencontres.

Vincent est avec Jeanne. Anémone arrive. Jeanne préfère que Vincent reste. Jeanne a accepté que sa fondation finance l’hôpital, mais elle n’a aucun droit sur Elise. Elle ira en pension, et elle pourra éventuellement lui rendre visite. Anémone est prête à renoncer à la fondation. Vincent sera capable de lui laisser une tribune dans son journal si elle renonce à la fondation juste pour une affaire de famille. Elise ira en pension, et elle le fait pour son bien. Elle la préviendra quand elle pourra rendre visite à Elise. Vincent n’est pas tout à fait d’accord avec Jeanne.

Christal discute à la terrasse avec Valentin. Il dit aimer Picasso, et depuis qu’il aime Picasso il a oublié tous les autres peintres. Il aime cela depuis qu’il est tout petit. Avant il était à Paris. Elle lui demande quand il est allé au musée Picasso pour la dernière fois. C’était juste avant de partir. Mais le musée est en travaux depuis deux ans. Elle apprécie qu’il ne se moque pas d’elle car elle est intello ou autre, mais là elle voit bien qu’il la prend pour une imbécile et cela ne lui plait pas. Elle s’en va. Il tente de la retenir mais elle est blessée.

Vincent est avec Jeanne. Il trouve leur guerre pitoyable car elle se fait sur le dos d’une gamine. Envoyer Elise en pension est lui montrer qu’elle démissionne de son rôle de mère. Elise la détestera et Anémone a raison.

Guillaume reçoit Patrick au cabinet. Il a besoin de somnifères. Il ne dort plus. Guillaume ne peut pas lui donner de somnifères aussi facilement et il lui pose des questions. Il fait un cauchemar, et toujours le même. Guillaume lui suggère une psychothérapie. Mais il a juste besoin de dormir. Guillaume lui prescrit des médicaments à base de plantes.

Mélanie est au bar avec Estelle. Mélanie va sur un site de rencontres. Elle tombe sur un profil intéressant. Roland s’en mêle, pour lui cet homme n’est pas bien. Mélanie a parlé avec lui sur le site et il a l’air d’être honnête.

Jeanne est au bord de la piscine avec Elise. Elise est devenue une peste, et elle s’est sentie seule. Jeanne lui affirme qu’elle n’ira pas en pension. Elle va fixer des règles et Elise devra les respecter. Elle va lui faire confiance, mais Elise devra se montrer digne de cette confiance. Et c’est elle qui décide de quand elle pourra voir sa grand-mère. Elise lui jure qu’elle n’aura plus aucun problème avec elle.

Valentin refuse de débarrasser la table. Patrick insiste et devient agressif. Babeth lui demande de se calmer. Il va prendre ses somnifères, et pour Babeth cela n’est pas une bonne idée. Elle veut parler de son cauchemar. Il est sur les nerfs et il n’a pas envie d’en parler.

Publié dans RESUME COMPLET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :