4237 - mardi 16 mars

Publié le par cécile

JP est avec Patrick. Avec Léa ils se voient beaucoup moins ces derniers temps, elle n'est plus sur le coup. JP a besoin d'un service. Il lui demande d’analyser une douille pour voir si elle a déjà servi pour un crime. Cela l'aiderait à savoir ce qui s'est passé pour Samia. Eric arrive, il demande à Patrick de venir. Il le fera, pour Samia.

Léa est avec Emilie. JP ne lui répond toujours pas, mais elle se sent soulagée de lui avoir dit la vérité. Elle ne voulait pas qu'il se fasse d'illusions donc elle lui a dit que cela ne marcherait jamais. Léa trouve qu’Émilie est dure avec elle. Elle n'est pas sure qu'elle fasse cela pour les bonnes raisons. Avec cette fille elle est dans sa zone de confort, et cela serait dommage qu'elle passe à côté d'une grande histoire.

Luna est avec la jeune femme sdf au cabinet. Vidal arrive, il a apporté les croissants. Il lui demande si elle a pris les antibiotiques qu'il a apporté ce week-end. Luna a apporté une couverture super chaude. Elle s'est fait virer de son appart donc cela fait six mois qu'elle est à la rue Luna lui propose d'aller voir les services sociaux, elle pourrait peut-être se faire aider. Pour lui, elle en a besoin. Mais elle est seule et malade, quand les gens tombent sur elle ils regardent ailleurs et elle les comprend.

Kévin est avec Lætitia devant la maison, cachée par un grand portail. Elle aimerait savoir ce qu'il y a derrière. Elle lui demande de regarder. Franck ouvre la porte, il met ses talents d'électricien au service de la mairie donc il va leur faire visiter la villa. Il va leur présenter Rosa.

JP rentre chez lui. Il allume son talkie-walkie et écoute ses collègues. Puis il se met à jeter de la nourriture à la poubelle, à fumer, et à mettre des ustensiles de cuisine dans un carton avec sa cigarette dedans.

Patrick annonce au commissaire qu'ils ont logé Malbek, dans un entrepôt des quartiers Nord. Il ne veut pas intervenir sans l'appui de la BRI. Il veut se passer n'importe quoi. Ils insistent. Il tient à la sécurité de ses hommes et il va appeler le procureur.

Kévin, Laetitia et Franck entrent dans la maison. Il y a une voix qui leur indique qu'elle peut régler le température de la maison à leur convenance. C'est de l'intelligence artificielle, qui gère le bon fonctionnement de la maison. Rosa commande tout l'électroménager. Une fois que l'ordinateur est programmé, elle ne fait que répondre à leurs attentes. Elle fait tout ce qu'on lui demande, c'est le principe.

Francesco est à la terrasse avec Estelle. Elle veut aider les gens, c'est ce qu'elle faisait avec Jeanne quand elle était dans le coma. Elle lui redonnait un peu vie. Elle veut donner du sens à ce qu'elle fait. Vidal arrive, il a entendu leur conversation. Estelle a vu sa photo dans la presse, il a sauvé Luna de ses agresseurs. Il connait quelqu'un qui aurait peut-être besoin d'elle.

Laetitia et Kévin découvrent Rosa. cela fait rire Kévin. Il n'y aura plus de facture d'électricité. Ils vont visiter la salle des sports, à l'étage.

Estelle et Vidal sont avec la jeune femme sdf, Sandrine. Elle se considère comme une épave. Estelle lui parle, mais pour la jeune femme, elle ne mérite pas d'être regardée, elle est horrible. Elle n'a pas besoin de sa pitié. Estelle peut faire de jolies choses avec elle mais elle doit lui faire un peu confiance.

Berger est avec Machet. Pour Machet, JP est un tocard. Mais il arrive, il a l'dresse de Malbek. Les flics viennent de le loger. Le temps que le proc donne le feu vert, ils ont une heure devant eux. Machet veut attendre, mais JP leur demande s'ils veulent de l'action. Angélique veut venir mais Machet refuse, son boulot est de surveiller les vidéos.

Estelle s'occupe de Sandrine. Cela fait très longtemps qu'elle n'est pas allée chez l'esthéticienne. Luna arrive avec des vêtements. Sandrine ne se reconnait pas. Estelle sait enfin ce qu'elle veut faire grâce à elle.

Laetitia appelle Kévin, il est dans la salle de sports. Franck a l'impression que cette maison ne plait pas à Laetitia. Elle ne se sent pas très bien au milieu de toute cette technologie. Elle a peur de rester coincée dans la maison avec une bête, comme un grizzly. Il lui précise que ce sont des légendes urbaines auxquelles il ne faut pas croire. Personne ne peut la forcer, au final c'est elle qui décide.

Babeth est avec Jeanne et Luna. Il faut qu'elles reprennent leurs virées. Vidal arrive. Estelle a fait des merveilles, il a eu une super idée. Il leur souhaite une bonne soirée. Elles le trouvent super canon. Babeth et Jeanne demandent à Luna s'il l'intéresse et s'il s'est passé quelque chose entre eux. Pour elle il est à fleur de peau et il traverse une période difficile.

Les policiers municipaux sont en intervention, avec cagoule et arme. Mais ils ont raté Malbek de peu. La police nationale procède à son intervention. Ils annoncent au commissaire qu'ils l'ont. La municipale apprend par Angélique que la nationale vient de l'arrêter. Ils ne sont pas à la bonne adresse. Ils pointent leur arme sur JP, qui s'est bien foutu d'eux.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :