4227 - mercredi 2 mars

Publié le par cécile

La police est envoyée sur les lieux de la fusillade, qui concerne les agents municipaux. Le commissaire leur envoie une équipe en renfort.

JP tente de parler à ses collègues. Il les entend, ils crient qu'ils vont se faire tuer. Machet ne répond pas. Les tirs continuent. Un agent est sain et sauf, il s'est cependant tordu la cheville. Ariane et Patrick arrivent sur les lieux. Ils venaient pour l'alarme et se sont fait tirer dessus par deux types. Les tirs se poursuivent, et une voiture sort à toute allure de l'entrepôt. JP sort lui en état de choc.

César reproche à Barbara de lui faire la tête depuis 4 jours. Avec ce qu'il a fait, il visait la clientèle d'Alison et non elle-même. Il lui présente ses excuses, il n'y aura pas de prochaine fois. Il a voulu l'aider. Mais ils avaient trouvé la perle rare comme serveuse et elle est partie à cause de lui.

Victoire se promène avec Estelle. Victoire est allée se recueillir sur la tombe de son père ce week-end. Elle avait besoin de parler. Elle a honte d'avoir menti à Vidal, elle voulait le protéger. Elle se sent mal, elle l'a dépisté à son insu et elle ne l'assume pas. Estelle pense que ce n'est pas la raison pour laquelle elle se sente mal. Il va se replier sur lui-même et se rapprocher de sa femme. De plus elle a des sentiments pour lui. Elle lui a menti pour ne pas le perdre. Elle devrait en fait lui parler mais elle n'y arrivera jamais. Selon Estelle elle n'a pas le choix.

Eric et Ariane interrogent l'un des agents de la police municipale. Selon lui, ce sont les voleurs qui ont tiré en premier. Machet a fini par le laisser tomber car il a fait n'importe quoi. L'homme aurait bien aimé les y voir, ils étaient deux et ils avaient l'air dangereux. Cela fait rire Ariane. Il lui demande d'arrêter de lui parler comme à un débile. Ils se moquent de lui, qui a raté deux fois son concours d'entrée dans la police.

Victoire va voir Vidal. Il lui donne un papier lui appartenant, qui doit concerner sa thèse. Elle voit qu'il tend la jambe. Il a du trop forcer. Elle va regarder. Il voit qu'elle a changé depuis vendredi, elle n'est plus tout à fait la même. Mais elle fuit le sujet. Sa femme arrive, Victoire les laisse, elle repassera plus tard.

Thomas discute à la terrasse avec Franck. Il prend sa commande, tout en fuyant ses questions à propos de Fanny. Franck tente de lui faire comprendre que Fanny manque aux clients. Charles arrive et demande également quand revient Fanny. Thomas fuit également le sujet. Charles préfère partir, il reviendra quand Fanny sera revenue, et cela sera plus agréable.

Patrick est avec JP et la police scientifique. JP a sauvé la vie de son collègue mais il est embêté car il n'a pas pu identifier les agresseurs. Il demande à Patrick s'il a une piste. Ce qui est dingue c'est qu'un site aussi dangereux ne soit pas sécurisé. Dans les barils il y a du nitrate d’ammonium, et si ça pète c'est Beyrouth. Ils sont tombés sur du beaucoup trop lourd pour eux. Et la municipale ce n'est pas pour lui, Patrick lui demande de revenir.

Sacha rejoint Victoire dans leur chambre. Son reportage à Paris a été annulé, il lui propose de partir quelques jours en Italie ce soir. Cela ne tombe pas bien, elle est d'astreinte, et elle doit annoncer une mauvaise nouvelle à un patient. Personne d'autre ne peut le faire à sa place, il a une maladie orpheline. Il lui reste à peine 15 ans à vivre. Il se demande pourquoi il a l'impression que cela la touche personnellement. Elle doit être un peu fragile. Elle lui demande de la laisser seule, elle a besoin d'un peu de calme. Il va dans le salon, si elle a besoin de quelque chose...

Léo annonce à sa fille que Claire et Sophie sont remontées. Elles sont persuadées que ce sont eux qui ont empoisonné leur poisson. Il sait que le Mistral leur a joué de sales coups mais il n'a jamais participé à aucune vendetta. Il demande qui est le coupable mais elle n'en sait rien. Elle le déçoit.

Thomas aborde Fanny. Il veut lui parler. Il lui demande de revenir, mais sa décision est prise. Pour elle l'ambiance restera pourrie. Elle ne reviendra jamais, et c'est trop malsain avec César.

Léa est avec JP. Elle lui fait écouter le message flippant qu'il lui a laissé hier. Il disait qu'il partait en patrouille avec Machet et Berger. Il ne le sentait pas trop et lui demandait de garder ce message au cas où. Dans les journaux on parle d'une fusillade mais Logan ne veut rien lui lâcher. Ils ont surpris deux types en train de voler du nitrate d’ammonium. Ils leur ont tiré dessus et ils ont riposté. C'était sensé servir pour l'entretien. Berger a été visé, ce n'était pas un piège de Machet. Il lui demande d'enquêter, mais elle ne peut pas. Il insiste, contre des massages tous les soirs pendant une semaine, voire deux.

Victoire est avec Vidal. Elle a testé un patient à son insu. Elle sait que c'est interdit, dangereux et répréhensible. Elle voulait calmer ses craintes mais cela n'a fait qu'aggraver son problème. Elle se retrouve dans une situation impossible. Son patient a des tremblements au niveau des mains, une irritabilité rare etc. Il lui demande qui est cet homme. Il s'énerve.

César est au Marci. Il a décidé de se donner en spectacle. Il veut présenter à Barbara ses excuses en public, pour ses bêtises. Il l'aime. Elle le gifle et ne rentera pas ce soir.

Victoire est avec Vidal. Il se sent très bien. Mais cela ne suffit pas à annuler le diagnostic. Elle a outrepassé ses droits. Pour lui elle n'est qu'une petite "conne" arrogante. Elle ne sera jamais médecin. Il lui demande de sortir de sa chambre immédiatement.

JP est avec Machet et Berger. Berger affirme que JP lui a sauvé la vie et ça il ne l'oublie pas. Berger reconnait qu'il lui en doit une.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :