4201 - lundi 25 janvier

Publié le par cécile

Camille se réveille chez Emma et Baptiste. Elle se lève et se met à faire le ménage. Il arrive et lui demande si elle trouvait que c’était sale, car il a fait le ménage hier. Il lui demande de mettre un truc sur elle, mais elle n’a pas froid. Elle casse une tasse alors qu’il voulait faire un café. Elle se met à paniquer. Emma arrive et la rassure, tout va bien.

La police scientifique passe la cave au peigne fin. Patrick et Éric sont là. Il y a des traces d’ADN et des chaines, d’où les traces à la cheville. Des dessins de châteaux de princesse sont faits sur les murs. Tout a été nettoyé à l’ammoniac. Patrick va montrer les photos à la cheville. Une location a été faite au nom de Frédéric Barbier, tout est faux, ils n’ont rien.

César est avec Barbara. Elle ne peut pas être la voisine de son père, ils peuvent trouver un autre endroit. Pour lui elle ne trouvera pas mieux. Il avait fait faire des croquis, qui sont déjà bien avancés. Il y croit, elle devait venir ici. Il ne veut pas la forcer. Elle regarde les croquis.

La police retrouve des choses à l’extérieur.

JP est avec Léa. Elle pensait avoir été nommée première adjointe, et se retrouve à faire « Miss France », en faisant plein d’interviews en souriant. Elle est bidon devant un micro. Il a peut-être un truc pour elle. Pour se sentir à l’aise en public il faut imaginer les gens à poil.

Emma est avec Baptiste. Cela fait peur. Elle était en panique pour avoir cassé une tasse. Il ne sait pas si c’est une bonne idée de l’avoir prise avec eux, elle a des réactions étranges. Il lui faut des spécialistes. Pour elle, c’est normal qu’elle n’ait aucune idée de rien. Ils doivent devenir ses référents, tout lui apprendre, et Emma aura besoin de lui. Il accepte.

Les policiers municipaux sont dans leur bureau. Ils sont en colère après JP et ne veulent pas se laisser faire. Le plus important est qu’il parte et ils mettront tout en œuvre pour ça. JP arrive.

Léo rejoint Barbara. Elle veut lui parler de son projet avec Thomas, qui avance plus vite que prévu. Ils ont eu un gros coup de foudre pour un endroit. Une succession, les propriétaires sont prêts à leur céder l’affaire pour une bouchée de pain. Le souci c’est l’emplacement. Elle voulait son accord avant de prendre sa décision. C’est au salon les Belles du Mistral.

Léa est avec la mairie et Eugénie. Elle doit répondre aux questions des élèves, sans regarder ses notes et avec le sourire. Léa n’aime pas les remarques misogynes de Logan. Il lui présente ses excuses.

Emma est avec Camille. Emma veut reparler de ce qui s’est passé ce matin. Elle a pleuré parce qu’elle a cassé une tasse. Elle pensait que Baptiste allait la punir. Les ordres et les punitions c’est du passé et cela n’arrivera plus. Casser une tasse ce n’est pas grave, elle est libre. Il y a des règles mais ces règles ce sont les mêmes pour tout le monde. Emma reçoit un appel de Patrick, il a besoin de parler à Camille. Elle doit passer au commissariat. Emma va voir avec elle.

Léo est au bar avec Claire. C’est lui qui doit décider de l’avenir du Mistral et celui de Barbara. Claire est pour la liberté de tous. Il ne sait pas quoi faire. Pour elle si elle s’installe en face il va y avoir du grabuge. Mais d’un autre côté il n’aura que la place à traverser pour voir sa fille. Et cela peut permettre à Barbara de réaliser son rêve. Quoiqu’il décide elle est de son côté.

JP est avec ses collègues. Ils partent à 4, mais ce n’est pas justifié. L’un d’eux reste sur place, mais la paperasse ce n’est pas son truc, il préfère le terrain. JP lui demande comment il a fait pour arriver ici. JP lui précise qu’il a raté son examen parce qu’il est nul. Il veut savoir où sont les mains courantes qui ne sont pas numérisées. Il doit faire le tri.

Eric tombe sur le voisin. Il lui pose des questions sur Barbier. L’homme demande s’il a fait quelque chose de grave. Il n’a jamais vu personne chez lui. Il avait un utilitaire blanc. Et lui il était banal. Il doit les suivre au commissariat pour faire un portrait-robot.

Thomas est avec Barbara. Pour lui il n’aurait pas dû en parler à son père, il peut être contre. Mais son père ne lui a rien fait. Thomas n’a pas envie que ça foire. Léo arrive, il a bien réfléchi et ce n’est pas simple. Ils le mettent dans une position impossible. Il ne s’y opposera pas. Il veut que ça se passe bien, pas d’embrouilles ni de provoc.

JP est avec Léa. Elle lui demande si elle peut rester chez lui ce soir, car sa sœur a réquisitionné l’appartement pour une fête. Ils vont commander une pizza.

Roland est avec Thomas. Thomas sait ce qu’il fait et ce que cela veut dire. Il n’aura plus aucun lien avec le bar du Mistral. C’est du passé. Léo est l’heureux copropriétaire du Mistral. Roland espère que ça va marcher pour eux et qu’ils se reverront bientôt dans de meilleures conditions. Roland apprend qu’ils s’installent en face avec Barbara.

Léa parle à JP qui s’est endormi.

Camile est dans la cave avec Patrick, Emma et la psy. C’est très dur pour elle. Ils lui demandent si c’était dans cette pièce qu’elle était retenue. Emma demande à Patrick de ne pas la torturer. La jeune fille confirme que c’était ici. Patrick lui demande si Jacob lui a dit qu’il y avait d’autres enfants dans la maison. Elle fait un malaise.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :