3966 - lundi 6 janvier

Publié le par cécile

Alison est avec Abdel. Elsa a explosé le genou de William sans réfléchir. Pour elle il y a d'autres moyens de régler le problème. Elle peut laisser Karim gérer. Elle est passée pour une tarée. Elle se comporte comme une tueuse à gages et cela fait flipper tout le monde dans l'agence. Il la comprend. Quand quelqu'un menace ta famille tu ne penses plus de la même manière. Elsa a peur pour eux donc elle n'a aucun état d'âme.

Karim rejoint Elsa. Il a déposé William devant le parking de l'hôpital. C'était à lui de s'en occuper. Elle ne devait pas faire ça, ce n'est pas comme ça qu'elle va se faire respecter. Elle l'a humilié devant tout le monde, il va monter tout le monde contre elle. Il lui demande son arme, mais elle refuse, elle risque de lui servir encore un peu.

William est à l'hôpital. Il souffre. Il aurait pris une balle dans le genou. Il perd connaissance. Ils foncent au bloc.

JP rentre chez lui et il demande à Gaëtan de virer ses déguisements de son champ de vision. JP lui précise qu'il a trahi sa confiance donc les règles peuvent changer. Il lui doit un mois de caution. Il n'a pas cet argent. Gaëtan lui précise que s'il veut la guerre il va l'avoir.

Laetitia pense à Sébastien. Les garçons aimeraient savoir qui est son admirateur secret. Elle n'a pas d'idée. Elle trouve les mots délicats, il n'en fait pas de trop. Elle les laisse. Kévin est agacé car il ne sait pas qui c'est.

Thomas est avec JP au bar. Tout le week-end il a été fâché avec Gaëtan. Thomas lui conseille d'aller voir son spectacle. JP ne veut pas se retrouver dans la cage aux folles quand il rentre chez lui. Thomas lui précise que c'est un artiste. JP s'énerve, il ne veut pas qu'il ramène ça à la maison. Il a signé pour un colocataire mâle, pas pour la folle qui va avec.

Patrick est avec William. Il lui demande qui lui a tiré dessus. Il ne sait pas. C'est un gars en scooter qui lui a tiré dessus. Il n'a pas vu son visage. Il s'est évanoui et c'est un passant qui a du le trouver. Patrick demande si cela a un rapport avec la livraison de drogue. Il ne voit pas de quoi il parle. Patrick lui suggère de parler car cela ressemble à un avertissement. La prochaine fois ils ne le rateront pas.

Jade est avec ses collègues. Jade pense qu'Elsa s'est défoulé sur William et ils ne peuvent pas laisser passer ça. Arthur pense que de taper sur William c'est le bon choix. Lui il n'a rien à se reprocher. Joseph se sent protège avec elle. Sans elle ils seraient tous en prison. Elsa arrive, Joseph lui offre un café.

Luna est avec Laetitia. Luna lui demande de faire une pause de 5 minutes. Elle lui demande si elle a une piste pour son admirateur secret. Elle croit qu'elle n'a pas envie de savoir, cela lui permet de s'évader. Elle pense tout le temps à Jérôme, et elle croit que l'auteur des cartes postales le comprend aussi.

Jade rejoint Patrick. Il lui demande ce qui se passe. Il veut savoir qui a tiré sur William. Elle n'en sait rien. Il voit qu'elle a peur. Il y a de quoi. Ce n'est pas lui qui risque sa peau. Si elle veut récupérer son fils elle doit parler. Elle arrête, c'est trop dangereux. Il ne peut plus rien pour elle. Il lui reproche de s'être servi d'elle et de la jeter. Elle veut récupérer son fils.

Laetitia voit Sébastien au Mistral. Ils discutent un peu. Elle a l'impression que la vie est un peu plus légère ces derniers jours. Elle a reçu des petites marques d'attention qui lui ont remonté le moral. Il ne faut pas grand-chose pour retrouver le sourire. Il la laisse, il a été content de la voir et lui dit à bientôt.

JP rentre chez lui, Gaëtan est en drag queen. Il ne commet aucune infraction à ses règles. Il travaille son nouveau numéro dans son salon. JP s'énerve. Il s'en prend à son matériel.

Kévin découvre que c'est Tom qui a écrit les cartes postales. Pour Kévin il se moque d'elle. Il essaie de lui changer les idées et ça marche. Kévin lui demande de la laisser tranquille.

JP hurle sur Gaëtan. Pour lui ce qui le dérange c'est qu'il soit homo. Ce n'est pas le cas, mais ce qu'il fait c'est limite pervers. Il n'est pas normal.

Abdel doit faire un petit point avec Joseph. Elsa pense qu'il lui cache la vraie comptabilité. Elle en a marre de ses chiffres bidons et elle n'est pas très patiente. Joseph ne peut pas travailler sous la menace. Dans une entreprise il y a deux genres d'employés, ceux qui coopèrent et ceux qui mettent des bâtons dans les roues. Abdel lui demande où il se situe. Joseph lui demande de retourner un cadre. Il lui donne la vraie compta.

Karim est avec Abdel. Elsa n'a pas voulu lui rendre son arme. Ils ne sont pas bien placés pour donner des leçons. Elsa ne connait pas les codes et ne mesure pas les risques. Abdel pense que c'est sa manière à elle d'essayer de les protéger. Abdel croit qu'il a compris pourquoi Renaud s'est fait tuer.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :