3930 - vendredi 15 nov

Publié le par cécile

Emma est avec Baptiste. Cela la stresse à l'idée qu'il aille bosser dans cette boite bourrée de produits chimiques. Mais le mec qui s'occupe de lui est très réglo sur la sécurité. Il va fouiller dans son dos dès qu'il le peut. Elle n'est pas rassurée. Il lui demande d'arrêter de flipper, tout va bien se passer.

Une fille arrive au commissariat. Ariane est là. Elle veut déposer une plainte pour agression sexuelle. C'est un docteur à l'hôpital. Elle a travaillé là-bas. Elle avait peur de venir. Elle va raconter ce qui s'est passé. C'était l'année dernière, elle a démissionné. Elle le trouvait humain, il passait parler aux patients. Elle lui plaisait et il l'a coincée dans les vestiaires. Il lui a touché les seins. Il l'agressait régulièrement. Un jour il a su la coincer dans la pharmacie. Il s'est frotté à elle. Elle a démissionné et en fait encore des cauchemars.

Le prof de maths fait son cours à la classe de Théo. Valère est endormi. Le prof le réveille. S'il est venu pour dormir il peut partir. Théo le défend. Le prof leur demande d'aller tous les deux chez le proviseur.

Gabriel examine l'homme qui s'est fait agresser dans le parking souterrain. Cela fait longtemps qu'il travaille ici. Avec cette histoire de tatouage ils sont tous en train de se monter la tête. La police arrive, Mlle Estrada a porté plainte contre lui pour agression sexuelle et ils aimeraient écouter sa version.

Valère est avec Rochat. Rochat ne veut pas entendre parler de lui et il ne sait pas comment il a fait pour lui faire confiance. Valère sait qu'il n'est qu'un lâche et plus personne ne le supporte. Valère lui demande pardon pour son attitude. Rochat a besoin de temps, il a failli y rester.

Olivia est avec Joachim. Il ne sait pas comment leur fils va faire pour s'y habituer. Il ira dans une école spécialisée, il va se déplacer avec une canne. Ils ne pourront jamais lui apprendre à faire du vélo ou à construire une cabane. Ils peuvent juste espérer de l'argent. Ils doivent comprendre ce qu'ils leur ont fait.

Céline et Claudia sont avec Gabin. Claudia est aux anges avec Gabin. Il est adorable, c'est impossible de lui résister. Céline est sa mère biologique mais pas sa mère officielle. C'est Nell qui apparait sur son acte de naissance. Céline a confiance en Nell, c'est quelqu'un de bien. Claudia lui rappelle qu'elle peut aussi partir loin avec Gabin et elle n'aura aucun droit pour l'en empêcher.

Théo est avec Valère. Il a sauvé sa peau et ça se comprend. Valère n'entendait plus rien à part les battements de son coeur. Il tremblait, il mourait de peur. Il n'était plus lui-même. Il est passé car il voulait juste arrêter d'avoir peur.

Baptiste est dans l'usine textile. Baptiste n'est pas rassuré quand il voit comment il tousse. Il n'a pas toujours porté son masque. Baptiste cherche à en savoir plus sur le fonctionnement. L'homme voit qu'il pose beaucoup de questions.

L'agresseur de violeurs fait une vidéo. Il faut dénoncer tous les porcs. Ils seront tous marqués au fer rouge les uns après les autres. La peur change de camp.

Vincent, Clément et Céline regardent la vidéo. Cela fait peur d'être un homme. Pour Céline, cela est normal.

Théo est chez lui. Antoine arrive. Il voulait lui demander comment ça s'est passé avec Rochat. Ca lui fait drôle d'être dans son appart. Théo le remercie d'avoir raccroché les wagons avec lui. Ca s'est un peu apaisé. Antoine lui demande comment ça va pour lui. Il ne veut pas parler de sa relation amoureuse mais plutôt des cours et du travail. Coralie arrive, elle voie qu'elle dérange. Antoine s'en vont, ils se verront en cours.

Céline est avec Nell. Nell est contrariée. Ca l'a choquée de voir sa patronne chez elle. Elles faisaient comme si Gabin était leur enfant. Elle a peur qu'elles finissent par lui prendre. Céline n'a jamais essayé de l'évincer de la vie de Gabin. Elle peut lui faire confiance. Claudia fait partie de sa vie et il faut qu'elle s'habitue.

Claudia va voir Baptiste dans l'usine. Il pose beaucoup de questions. Claudia lui demande pourquoi leurs procédés de fabrication le passionnent autant. Elle lui parle de l'espionnage industriel. Il doit se contenter de faire ce qu'ils lui demandent.

Clément est avec Delphine. C'est bien qu'elle soit là, elle met de la bonne humeur dans la maison. Elle peut rester. Ils s'embrassent. Elle lui caresse le torse. Il enlève sa main, il est désolé. C'est encore trop tôt. Il sent bien les sentiments qui reviennent avec Delphine et ça lui plait mais c'est difficile.

Estelle retrouve Ninon. Elles sont heureuses de se retrouver. Estelle tient le coup, mais elle ne peut pas s'empêcher de se refaire le film. Elle s'est battue comme une chef. Ninon a eu envie de la soutenir. Et elle a des choses à régler si elle ne veut pas que son passé la rattrape.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :