3856 - lundi 5 août

Publié le par cécile

La fête continue à la coloc, tout le monde danse. Alison reçoit un appel de Mirta. Les clients sont bloqués à l’aéroport. Ils ne passent pas les portiques. Elle s’en occupe de suite.

Patrick et JP sont en route pour le crédit provençal. Il leur faut du renfort si jamais c’est Fedala qui a préparé le braquage. JP espère ne pas tomber sur Abdel.

Abdel et Sacha montent en voiture avec Luna. Ils croisent le véhicule de police. Elle ne pense pas qu’ils les aient vus.

Sacha et Abdel se sont retrouvés enfermés. Alison a pu débloquer les issues depuis la tablette de Fabio. Sacha compare Abdel à un truand qui doit supporter l’adrénaline tous les jours. Mais il n’est pas un truand. Luna doit retourner au centre sinon son alibi est foutu. Luna regarde les billets. Karim va venir récupérer le sac. Luna les remercie pour ce qu’ils ont fait pour elle. Sacha est heureux, ils l’ont fait.

Barbara est en cuisine. Francesco arrive. Il trouve bien qu’elle ait admis avoir un problème avec l’alcool. Il peut lui donner l’adresse d’une clinique pour son sevrage. Il peut l’accompagner. Elle ne veut pas faire cela tout de suite. Elle ne peut pas abandonner Thomas maintenant. Il s’agit de sa santé. Pour lui Thomas va comprendre. Mais elle pense qu’elle va arrêter toute seule. Il la laisse.

Gabriel fait un exercice de répétition. Il récite l’article de journal sur le braquage du Crédit provençal. Thomas se demande si ça va servir à quelque chose. Thomas lui parle de son père. Pour Gabriel cela n’a rien à voir avec son père. Thomas sait que ça recommence dès qu’ils parlent de son père. Il nie mais se remet à bégayer. Thomas lui suggère d’appeler son père, il ne risque rien. Ils n’arrivent pas à se parler tous les deux. Son bégayement est le symptôme de ce problème. Il le connait un peu. Il n’est pas obligé d’aller le voir, il peut l’appeler.

Francesco est avec Estelle. Barbara esquive. Il sait qu’elle n’ira pas voir l’addictologue. Elle trouvera toujours des excuses pour ne pas se faire soigner. Il faut que son acceptation se concrétise par une prise en charge. Lui aussi il racontait n’importe quoi pour continuer de boire. Il mentait tellement bien. Il faut trouver quelque chose pour lui donner un électrochoc, quelque chose de radical.

Mirta écoute la radio, ils parlent du braquage. Roland arrive. Il veut faire la paix. Léo arrive, il demande s’ils sont au courant du casse. Léo pense que Mirta a des informations. Elle ne voit pas pourquoi elle en aurait.

Patrick et Keller sont à la banque. Le badge d’accès à la salle des coffres a disparu. N’importe qui n’entre pas dans son bureau. Il n’a aucune certitude. Fabio est le seul qui peut déclencher l’ouverture des portes à distance. Patrick demande s’il y a eu des nouvelles recrues. Il y a eu Mirta et elle l’a renvoyée le jour du vol. Une cliente a fait un scandale. Luna Torres. Elle n’est pas prête de l’oublier.

Gabriel s’entraine à appeler son père. Thérèse arrive et demande si ça va. Elle voit qu’il essaie d’appeler son père. Il ne sait pas. Elle propose de l’aider mais pour lui cela ne sert à rien.

Ariane interroge Fabio. Jeudi dernier il travaillait, ils ont eu un transfert de fonds. Le soir il était à une soirée chez sa copine. Au moins 15 personnes l’ont vu. Cela fait environ trois semaines qu’il est avec Alison. Ariane lui demande si elle pose des questions sur son boulot. C’est elle qui l’a abordé en premier. Fabio demande si elle croit qu’elle a un rapport avec le braquage.

Fabio est avec Sabrina et Barbara. Estelle et Francesco arrivent. Les autres allaient sortir et ils leur proposent de venir. Francesco s’énerve sur Barbara. Il faut qu’elle arrête de boire. Nathan s’en prend aux autres, il faut qu’ils réagissent. Elle boit beaucoup trop. Ils ne sortiront pas. Mais Barbara s’en va. 

Francesco rattrape Barbara. Il ne la laissera pas se détruire sans rien faire. Il est son ami. Mais elle se fiche de son amitié. Elle lui hurle dessus. Il sait que c’est l’alcool qui parle. Mais elle sait que l’alcool lui fait dire la vérité.

Gabriel appelle son père mais finit par raccrocher. Thomas arrive. Il lui demande s’il a appelé son père. Il n’y arrive pas. Mais il pense qu’il a raison. Il n’a pas envie de bégayer devant lui. Il a peur qu’il l’envoie promener. Thomas lui demande de le faire. Il appelle son père. Ce dernier lui demande pourquoi il l’appelle. Il a un problème et il doit lui en parler. Il voudrait qu’il vienne, il lui offre le billet. Il ne peut pas lui en parler au téléphone. Son père estime que ce n’est pas très important et il n’a pas le temps. Thomas est désolé.

Alison est avec Abdel au lit. Il est ailleurs. Elle veut faire l’amour et lui changer les idées. JP arrive, ils ont des questions à leur poser sur le Crédit provençal. C’est juste une audition pour l’instant.

Francesco est avec Léo. Francesco lui parle de Barbara. Elle boit tout le temps. Il est désolé de lui dire ça, lui aussi ça le rend malade. Francesco pense qu’elle n’a pas digéré la rupture avec Elias. Elle dit qu’elle va y arriver toute seule. Léo s’en veut. Elle ne sait pas le calvaire qui l’attend.

Patrick et JP ont convoqué toute la bande. Karim est la seule pièce manquante du puzzle. C’est une drôle de brochette pour un braquage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :