3767 - mardi 2 avril

Publié le par cécile

Patrick guette son téléphone. Babeth arrive. Il n'y a toujours rien. Elle a peur qu'il soit arrivé quelque chose à Léa, elle va devenir folle. Il reçoit un appel de Léa. Il va être en tête d'un cortège. Il devra suivre les instructions, et pas un mot à ses collègues. Il raccroche. Messaoud rassure Léa, si Patrick fait ce qu'il dit elle sera dehors avant la nuit.

Kévin voit Jenny en gav. il demande à Léo ce qu'elle fait là. Elle cuve, elle a insulté les patients en faisant la manche. Ils vont la relâcher. Il lui demande d'accélérer la procédure. Kévin peut lui trouver une place en foyer. Léo voit qu'il n'a pas tiré un trait sur elle. Kévin se sent responsable, c'est une fille bien. Il veut essayer de la sauver. Il ne peut pas rester sans rien faire. Léo lui précise qu'elle ne va pas changer du jour au lendemain.

Emma croise Thérèse, qui lui demande des nouvelles de Baptiste. Il a bien compris la leçon. Thérèse espère que ça sera la même chose pour tout le monde, elle se sent changée. Elle essaie de faire plaisir à tout le monde. Elle ne veut penser qu'à elle.

Anne est avec ses agents. Elle les met sur une opé. Patrick a la tête ailleurs. JP demande à Patrick s'il a des nouvelles de Messaoud. Il ne peut pas lui en parler. S'il veut l'aider il ne dit rien à personne.

Mickaël s'habille en uniforme. Thérèse veut venir avec lui en intervention. Il ne peut pas l'emmener, c'est trop risqué. Elle insiste. C'est compliqué de lui résister, elle doit rester à l'écart.

Kévin est avec Jenny. Il l'a fait libérer. Elle va dans un squatte. Il lui propose de lui payer l'hôtel. Cela se voit qu'elle est mal. Ils sont liés tous les deux, c'est comme ça. Mais elle lui précise qu'ils ne font plus partie du même monde.

Mickaël précise à Thérèse qu'elle ne pourra pas rester. Un type menace de se jeter dans le vide. Il doit y aller,  il l'appelle après.

Léa est toujours retenue. Léa discute avec celui qui la retient. Il a tout le temps faim en ce moment et il ne prend pas un gramme. Elle lui précise qu'il a tous les symptômes du diabète. Il lui demande de lui foutre la paix.

Babeth est avec Yolande. Yolande lui demande où est Léa. Babeth lui affirme que tout va bien. Elle ne peut pas lui parler mais ce n'est pas contre elle, c'est pour le bien de Léa.

Thérèse discute avec l'homme qui veut se jeter dans le vide. Elle lui demande ce qui lui est arrivé. Il lui parle de ce qu'il ressent. Elle lui parle de son expérience. Elle parvient à le faire rire. Si on veut changer on peut. Il faut s'autoriser à se faire plaisir. Il doit s'autoriser. Elle parvient à le faire renoncer.

Léa parle à son ravisseur du diabète. Cela peut avoir des conséquences graves. Elle lui conseille d'aller uriner. Il y va. Elle appelle Patrick du fixe. Elle lui demande d'essayer de la localiser. Patrick va voir JP. Léa n'a pas raccroché le téléphone. Elle a appelé depuis l'endroit où elle est retenue.

Thérèse est avec Mickaël. Elle a sauvé cet homme. Pour lui elle a juste eu de la chance. Pour lui elle est en plein choc post-traumatique. Elle se met en danger. Pour elle c'est mieux s'ils en restent là, il est beaucoup trop sérieux.

Patrick est avec Eric en voiture. Patrick a des crampes d'estomac, il a dû avaler un truc qui passe pas. Patrick reçoit un appel de Messaoud qui lui donne des instructions. La voiture ne démarre pas.

Léa fait une ordonnance pour son ravisseur. JP arrive et vient au secours de Léa. Léa appelle Patrick. JP est là, tout va bien. Eric ne comprend rien. Il faut se préparer à une interpellation au prochain croisement. Des échanges de tirs se produisent, Messaoud reçoit un balle.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :