3664 - jeudi 8 novembre

Publié le par cécile

Quentin entre chez Anne et retourne toutes ses affaires puis s'en va. Elle se lève et le découvre.

Patrick est avec Babeth. Elle est complètement vaseuse. Il sait qu'elle est complètement à bout, et il faut dire qu'on ne la ménage pas beaucoup ces temps ci. Elle lui précise qu'il passe ses journées avec sa commissaire et quand il rentre c'est pour agresser son père. Kaplan lui a fait une séance d'hypnose pour la soulager. Patrick lui fait un massage. Il lui fait une déclaration d'amour. Il lui demande pardon pour son numéro au sujet de la vidéo. Cela va s'arranger au boulot, ils ont presque bouclé l'enquête. Il reçoit un appel d'Anne, on vient de la cambrioler. La serrure a été crochetée. Il lui demande de ne pas bouger, il arrive. Il veut embrasser Babeth mais elle refuse.

Mirta arrive au bar. Nathan et Thomas sont là. Elle fait circuler une pétition pour la remise en liberté de Charles. Mirta leur parle du pardon. Sa tentative de suicide l'a chamboulé, il a eu une sorte de révélation. Nathan accepte de la signer, d'autant qu'il lui doit 300 euros du poker.

Coralie est avec Clément et les enfants. Théo va faire des maths avec Coralie. Antoine va aller faire du hand.

Mirta voit Alison. Elle parle de la pétition. Les conditions d'incarcération de Charles sont déplorables. Il a tenté de mettre fin à ses jours. Alison accepte de signer la pétition. Franck est outré de vouloir faire libérer un escroc.

Anne est avec Patrick. Quelqu'un rentre, met le bazar et s'en va, en silence. Cela ressemble à un avertissement. Aziz est en détention avec Berrand. C'est surement la femme de Sartaigne qui veut se venger.

Babeth est avec Luna et Jeanne. Cela devient problématique. Elle ne peut plus parler à Patrick sans qu'Anne l'appelle. Babeth pense que la solution serait de coucher avec Kaplan. Elle commence à penser au divorce. Pour Luna, la surenchère ne va rien arranger. Mais elle va coucher avec Kaplan.

Coralie fait des maths avec Théo. il a du mal à se concentrer et regarde sa bretelle de soutien-gorge. il s'imagine en train de l'embrasser.

Mirta fait circuler sa pétition. Nathan signe pour Aurélie, sa petite amie. Mirta lui précise que c'est illégal. Mais ils ne vont pas vérifier. Alison va signer pour sa mère et sa soeur. Nathan va signer pour Estelle, Barbara, Sabrina, Claude Rochat, Blanche, Coralie. Sa pétition va ressembler à quelque chose.

Coralie est avec Théo. Cela n'était pas si terrible que cela. Il lui demande pourquoi elle est devenue prof de maths. Elle voulait devenir médecin au début mais elle a changé d'idée. L'amour est à l'origine de son choix de vie. Elle lui demande s'il a une copine en ce moment. Il est seul parce qu'il est un mec difficile. A 17 ans elle est sure qu'elle aurait craqué. Clément arrive et sort avec Coralie ce soir.

Lecomte et Patrick sont avec Mme Sartaigne. Pour elle, cette vipère ne vaut pas la peine qu'elle fasse de la prison. Elle a détruit Alexandre. Cette salope s'est accrochée à lui comme une tique. Elle ne peut pas tenir un pistolet, avec une arthrose sévère de la main droite. Ils vont vérifier ces informations mais elle doit se tenir à la disposition de la justice.

Charles est avec Mirta. Elle a déjà obtenu une centaine de signatures. La pétition est déjà sur le bureau de la procureur. Elle n'a pas encore croisé Céline donc elle n'a pas signé. Il faut la comprendre, après ce qu'il lui a fait. C'est la seule signature qui compte pour lui.

Théo et sa copine sont au cinéma. Elle lui reproche de mal la traiter depuis le début de la semaine. Il lui présente ses excuses et veut l'embrasser. Elle résiste mais finit par craquer.

Babeth est avec Kaplan. Elle a l'impression qu'ils ne se déplaisent pas donc pourquoi ils attendraient. Il l'apprécie mais il est un peu de la vieille école. Elle lui plait vraiment et s'il doit se passer quelque chose entre eux il voudrait plus qu'une aventure d'un soir. Il ne veut pas servir de pansement. Elle finit par le laisser.

Céline va voir Franck. Elle vient de croiser Mirta sur la place, elle lui a mis la pétition sous le nez. Elle lui demande comment il a pu la signer. Il lui jure qu'il ne l'a pas signée, la place de son père est en prison. Elle a sa petite idée là dessus. Elle le laisse, elle l'aime.

Patrick est avec Anne. Il se demande qui pourrait vouloir l'intimider. Lecomte arrive. Elle pense qu'il faudrait voir du côté de la vie privée. Une femme jalouse qui aurait pu vouloir mettre un terme sur les agissements avec son mari. Il comprend qu'elle est en train de soupçonner Babeth.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :