3631 - lundi 24 sept

Publié le par cécile

Jérôme est chez GTS. Il voit la forme d’un cours dessiné à la craie au sol. Elodie arrive. Elle n’arrive pas à réaliser, et lui demande s’il connaissait bien Paul. C’était un homme en or, passionné par leur combat. Pour elle c’est un suicide. Il culpabilise. Elle lui demande s’il a pu faire des vidéos avec son drone. Il n’en a pas. Elle lui conseille de rentrer chez lui mais il préfère rester.

Céline est avec la police. Elle est effondrée. Elle a parlé à Paul, qui était épuisé nerveusement. Il avait peur qu’on lui mette le meurtre de Chris sur le dos. C’était un homme désespéré. Elle est certaine qu’il s’est suicidé. L’ambiance est atroce depuis la mort de Chris. Paul n’était pas visé par le corbeau. Ils demandent pourquoi il s’est senti soupçonné. Ils auront d’autres questions à lui poser. Ils vont mettre Céline sur la liste des suspects.

Blanche est à la prison.

Elias apporte des croissants à Victor. Victor lui demande quand il passe en Angleterre. Il peut l’accompagner à Calais mais pour l’Angleterre il ne saura pas passer les douanes. Il n’aime pas rester ici. Elias lui demande d’être vigilent, personne ne doit le voir.

Tom et ses amis sont au lycée. Tom a ressenti une présence, comme un courant d’air froid. Ils en rigolent. Elias demande à Victor de sortir. Tom demande à Elias s’il peut récupérer son chargeur, il n’a plus de batterie. Elias ne le laisse pas entrer, il va le récupérer. Elias lui rend son chargeur et lui demande de partir.

Blanche en apprend plus sur les conditions de détention. S’il y a le moindre problème elle peut frapper à la porte et la surveillante interviendra tout de suite.

Yann est avec Vincent. Pour Vincent, Paul savait qu’ils allaient lui mettre la pression et il n’a pas supporté. Vincent pense qu’ils peuvent encore remporter le morceau. Yann lui demande de lui faire confiance, ils vont y arriver.

Blanche fait un atelier d’écriture à des détenues, Sam et Sophie. Blanche a écrit des auto-fictions. Sam lui demande d’arrêter de parler comme un dictionnaire. Sam lui précise que si elle pose trop de questions elle aura des problèmes. Blanche leur demande de décrire la première impression qu’elle leur a faite.

Victor est avec Antoine. Il a l’impression d’être en prison. Il veut qu’on l’emmène en Angleterre, toute sa famille est là-bas. Il veut retrouver une vie normale, car là il n’en peut plus. Il voudrait être libre. Antoine lui fait un baiser et s’en va.

Baptiste est avec Emma. Il lui demande si elle connaissait Paul. Il y a une malédiction dans sa boite. Il aimerait que cela redevienne comme avant. Ils organisent l’anniversaire de Mathis. Ils feront cela mercredi au bar. Elle lui précise qu’ils sont sa raison de vivre. Elle sait qu’elle a été très chiante mais c’était dur, il ne faut pas lui en vouloir. Elle a besoin de lui. Ils s’embrassent.

Blanche est avec les filles, qui ont beaucoup écrit. Sam va lire son texte. Elle fait comme si elle était guine. Blanche trouve cela bien, elle a su s’exprimer. Mais il est l’heure, Sophie lira son texte la prochaine fois.

Vincent est avec Patrick et Lecomte. Ils ont découvert l’existence de cette double comptabilité par hasard. Certains devaient se servir au passage. Paul disait qu’il n’avait fait qu’obéit aux ordres de Chris. Si cela se trouve Paul a tué Ford car il savait qu’il avait pris dans la caisse. Puis il s’est suicidé. Ou alors ils avaient des complices qui ont tué Ford et Paul.

Tom est avec ses amis au foyer. Tom entend des bruits bizarres. Slunderman arrive en personne.

Vincent est avec César et Elodie. Il leur demande de collaborer avec la police. Il ne veut pas de conflits entre eux.

Victor se présente aux jeunes. Il est le cousin d’Elias. Antoine l’a rencontré la semaine dernière et avait promis de ne rien dire. Il attend de pouvoir passer en Angleterre. Il a de la famille à Londres. Tom demande ce qu’ils peuvent faire pour lui. Ils jurent de ne rien dire à personne.

Franck est avec Blanche. Elle donne des cours en prison, ce qui n’est pas banal. Elle sait qu’elle aurait pu sauver la vie de beaucoup de femmes. Elle a envie de changement. Ce milieu de la prison est intimidant. Elle croit qu’elle a besoin d’être utile.

Emma est avec César. Pour elle, s’il avait tué Ford il n’aurait pas pu s’empêcher de lui dire. Il reçoit quelque chose. Elle a reçu 20000 euros de Ford. Il y a un message « toute peine mérite salaire ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :