3616 - lundi 3 septembre

Publié le par cécile

Stan est avec Chrytal. Elle lui demande ce qu'il veut à Léa. Il lui demande de la rappeler puisqu'elle a voulu jouer les sauveuses. Elle lui crache au visage. Il appelle Laurent. Chrystal n'a pas rappelé Léa. Laurent lui demande de garder l'argent, ce n'est pas la peine de le rappeler. Stan lui demande ce qu'il doit faire de Chrystal. Laurent lui demande de le lâcher.

Camille est avec Léa. Camille n'a pas de nouvelles de Laurent et Telma. Pour la police, c'est juste un père qui part en week-end avec sa fille. Elle est dans tous ses états. Léa lui affirme qu'elle est inquiète, elle n'a aucune nouvelle de Chrystal qui aurait été enlevée. Personne n'a de ses nouvelles. Elle doit rappeler les hôpitaux.

Estelle va voir Abdel. Elle voulait savoir s'il avait des nouvelles d'Hector. Il n'a pas vraiment cherché à en avoir. C'est super dur. Elle pense tout le temps à lui. Elle sait qu'elle n'aurait pas dû chercher à savoir qui il était. Elle se sent vide. Elle est vraiment tombée amoureuse de lui.

L'équipe de Scotto est réunie. Il fait son discours. Mais ils veulent absolument parler de leurs emplois du temps.

Clara et Tom sont au lycée. Tom est content, ils sont dans la même classe. Ils parlent de leurs vacances.

les profs sont mécontents de la répartition des classes. Rochat doit prendre en compte de multiples contraintes. Tout le monde se plaint, et l'alarme incendie se déclenche. Clara voit un élève, elle se demande pourquoi ils l'ont laissé revenir.

Hector pense à Estelle. L'homme lui rappelle qu'il a une mission à accomplir, il doit tuer Estelle. Pour Hector, plus rien ne peut l'arrêter. Cet homme lui a sauvé la vie deux fois. Hector est son compagnon d'armes. Estelle n'avait pas l'air de vouloir en rester là. Hector précise que cela ne lui pose pas problème de la tuer. Une mission c'est une mission, et il va la terminer comme toutes les autres.

Clara voit Luis. Ils ont accepté de le reprendre. Ils lui ont fait faire des TIG. Il est désolé pour 'lannée dernière. Il l'avait agressée sexuellement. Il insiste pour se faire pardonner. Elle le frappe au visage, le faisant saigner du nez.

Hugo voit sa mère. Elle a peur qu'il soit arrivé quelque chose à Telma. Cela ne l'étonnerait pas qu'il soit parti au bout du monde. Elle lui demande de lui dire s'il sait quelque chose. Il n'en sait pas plus qu'elle. Son père se fiche de lui, il ne lui a même pas proposé de venir avec eux. Elle a tout foutu en l'air.

Luis est avec sa camarade qui est dans la même classe.

Stan fait sortir Chrystal de son fourgon. il la menace avec son arme et lui demande de se mettre à genoux. Il va l'enterrer vivante. Il la laisse partir, si elle dit un mot de ce qui s'est passé il la tue elle et sa famille.

Jeanne est avec Babeth. Babeth ne quittera pas l'hôpital. Pour les autres cela a été plus compliqué. Léa reste aussi. Jeanne n'est pas sure que ça soit une bonne choses qu'elle reste. Elle risque d'en baver. A sa place elle ne resterait pas.

Estelle est au salon. Hector arrive. Il croit qu'il ne peut pas se passer d'elle. Il l'embrasse et lui serre la gorge. Il lui fait mal. Elle le trouve différent et lui demande ce qui se passe. Mais tout va bien, il est avec elle et c'est tout ce qui compte.

Patrick est avec Léa. Elle s'inquiète pour Chrystal. Elle est majeure, ils ne peuvent pas faire une enquête comme ça. Il se demande si elle ne lui a pas fait une mauvaise blague. Léa culpabilise, elle n'aurait pas dû la jeter comme elle l'a fait. Chrystal arrive.

Thérèse est avec Hugo qui veut se suicider en se noyant. Il lui demande de rentrer chez elle et de l'oublier. Il hurle, elle doit le laisser tranquille. Cette fois elle ne le sauvera pas. Elle se met à l'eau pour le rattraper.

Patrick est avec Chrystal et Léa. Elle va devoir faire des analyses à l'hôpital. Elle est terrorisée. Patrick lui demande de lui raconter ce qui s'est passé.

Thérèse nage pour sauver Hugo. Il nage, et finalement c'est Thérèse qui coule. Il panique et se lance à sa recherche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :