3538 - mercredi 16 mai

Publié le par cécile

Karim menace Matéo avec son couteau. Ils regardent une interview de Patrick et de la substitut. Il est bien vivant, tout cela était une manipulation de la police pour interpeler les Liberati. Abdel est tiré d’affaire. Les frères Liberati ont été interpelés et écroués pour un long moment. Karim lâche Matéo. Il s’évite une prolongation de peine pour rien. Il ne se fera pas le plaisir d’abréger ses souffrances.

Baptiste est avec Emma. Mathis a encore dit Gabi et cela agace Baptiste, qui n’arrive pas à comprendre. Il aurait dû dire papa en premier. Emma pense qu’il aura dû dire maman. Au moins il n’y a pas de jaloux car il dit Gabi. Gabriel arrive. Thérèse a fait un t shirt pour Gabi et Mathis.

Céline est avec Franck. Elle est sur le point de lui régler la facture. Elle lui demande à quoi sert la goulotte, ce n’était pas ce qu’ils avaient prévu. Il peut faire passer les fils dans les murs mais cela lui coutera 500 euros de plus. Elle trouve ça honteux mais il aura ses 500 euros.

JP est avec Ariane au commissariat. Il pense qu’il y avait d’autres moyens pour arrêter ces enfoirés. Ariane le trouvait bien proche de Samia hier. Il lui précise qu’il n’y a pas d’ambiguités avec Samia, juste qu’Abdel est un peu  comme leur fils. Ariane est très amoureuse de lui.

Céline est au bar avec Thomas. Franck lui a demandé 500 euros pour un pauvre trou dans un mur. Pour elle il profite de la situation. Elle ne cesse de le critiquer. Thomas lui rappelle qu’ils ont pris un verre et ils avaient l’air de s’entendre. Elle reçoit un appel. Sabrina discute avec Thomas. Entre les deux il y a des étincelles.

Emma et Baptiste sont avec Mathis qui pleure beaucoup. Gabriel arrive. Ils ne savent plus quoi faire. Il réclame Gabi. Gabriel va s’en occuper. Gabriel a du mal à le calmer.

Franck est avec Céline. Il a un souci avec son nouveau fournisseur. Elle lui demande ce qui se passe. Il a à faire à un escroc qui lui propose un avoir au lieu de le rembourser. Elle lui demande son téléphone. Elle l’appelle, et se présente comme l’avocate de Mr Ruiz. Il est obligé de le rembourser. Il va recréditer de suite sa carte bancaire de suite.

Emma est avec Baptiste. Mathis pleure encore. Gabriel n’a rien pu faire. Emma va lui faire faire un tour en poussette, Gabriel l’accompagne.

Karim est avec la surveillante. Karim est remis en liberté. Il sort aujourd’hui.

Alison est avec Barbara. Barbara a vu Patrick à la tv. Elle se sent un peu conne. Alison lui avait dit de ne pas enfoncer Abdel. Barbara lui demande de lui dire qu’elle pense à lui. Alison refuse, elle au moins elle lui a fait confiance. Barbara était la mieux placée pour croire en lui, mais elle ne lui a laissé aucune chance. Alison prend sa journée.

Karim demande pourquoi il est libéré, mais la surveillante ne peut pas lui répondre. Il récupère ses effets personnels. Elle va l’accompagner, et il souhaitera bonne chance à son fils de sa part.

Gabriel est avec Emma dehors. Mirta arrive. Mathis ne cesse de pleurer. Mirta sait que c’est son caméléon qu’il veut, son doudou. Il va devoir rivaliser avec un doudou.

Alison retrouve Abdel à l’hôpital. Elle est contente de le revoir comme ça. C’est grâce à elle s’il est en vie. Elle a volé un scooter pour rejoindre cette zone industrielle. Il est désolé de l’avoir embarquée là dedans. Elle ne l’aurait pas laissé tomber. Il va sortir, il va chercher son père.

Karim est sur le point de sortir.

Gabriel est avec Emma et Mathis. Ils se moquent de lui. Mathis a choisi cette peluche parce qu’elle parle. Gabriel pense qu’il l’a choisie parce qu’elle s’appelle Gabi. Pour lui cette peluche c’est lui. Ils en rigolent.

Abdel retrouve son père à la sortie. Abdel lui demande pardon pour tout ce qu’il lui a fait endurer. Karim est fier de lui.

Franck rentre chez lui, épuisé. Emma trouve qu’elle abuse. Mais elle n’abuse pas, elle lui a évité de se faire arnaquer par un fournisseur. Elle l’a bluffé. Ce n’est pas un monstre. Emma lui rappelle qu’elle s’est comportée comme une folle. Franck lui demande d’essayer de tourner la page, car elle est plutôt sympa.

Céline voit Thomas. Le chantier est presque terminé. Il demande comment ça se passe avec Franck. Ils sont marrants, ils se tournent autour. Elle affirme qu’il n’y a rien, et ce n’est pas son genre. Céline en a marre de lui. il lui demande d’arrêter de se défendre comme ça. Elle rentre chez elle, suivant par un homme avec une capuche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :