3535 - vendredi 11 mai

Publié le par cécile

Alison est avec les frères Liberati et Abdel. Katano précise qu’il va falloir partir, ils n’ont pas le choix, et il ne fait pas tout à fait jour. Alison est un problème. Elle affirme qu’elle est avec eux et ne va pas balancer. Abdel précise que c’est sa meuf et elle est fiable. Elle est sortie hier et elle n’est pas allée voir les flics. Soit elle vient avec eux soit ils la tuent. Samia les voit monter dans une voiture.

Nathan est avec Aurélie. Elle est fatiguée de faire le poulet. Elle pense qu’elle pourrait accepter la proposition de Rochat. Nathan lui demande d’oublier, ce n’est pas une bonne idée. Elle pense que ce poste peut être bien pour elle. Il lui précise que les élèves ne veulent pas apprendre, mais faire craquer les profs. Elle demande à Nathan comment il fait si c’est si horrible que ça. Lui il est fait pour ça. Il s’est endurci. Pour elle il pourra l’aider.

Franck est avec Céline. Il a mis son matériel dans le bureau, au milieu, car il est mal garé. Elle va recevoir un client et ne veut pas qu’il arrive au milieu de son bordel. La première image compte énormément. Elle lui demande de se débrouiller mais il doit débarrasser immédiatement.

La substitut et Patrick regardent la vidéo de la fuite d’Abdel et ses amis. Anne arrive, ils vont pouvoir intervenir. Ariane n’est plus suspendue. La substitut espère que leurs flics seront à la hauteur. Plusieurs indic annoncent une grosse livraison de kifettes pour aujourd’hui.

Tom va voir César, avec Clara. Ils sont intéressés par ses kifettes. Ils ne verront plus les choses comme avant. Il faut payer à la commande, 20 euros pièce. Ils paient. Il préviendra quand la marchandise est arrivée. Tom rassure Clara, ils seront ensemble.

Nathan est avec Rochat. Nathan ne veut pas croiser sa copine dans la salle des profs ou au réfectoire. Il n’a pas très envie qu’elle le voit dans son milieu professionnel. Il n’est pas le prof le plus respecté de Scotto. Il n’est pas impliqué dans l’équipe pédagogique, mais ce n’est rien. Seul l’amour compte. Il lui demande de se mettre au boulot, ils ont une réputation à lui faire.

Samia voit JP. Elle a vu Abdel, avec deux types, et Alison. Elle est folle de lui. Il lui a lancé un regard lui demandant de se taire. Il reconnait qu’Abdel n’est pas l’enfoiré qu’il croyait. Samia demande s’ils ont besoin de renfort. Elle ne peut pas venir, il la tient au courant.

Franck fait ses travaux. Céline lui demande d’arrêter de faire la perceuse, et son client arrive. Elle lui demande d’aller prendre un café.

Alison est avec les trois hommes. Abdel croit qu’il va partir loin, changer de vie avec son argent. Le frère de Katano est sur les nerfs, et jette le briquet d’Abdel, qui ne peut même pas le récupérer.

Franck est au bar avec Thomas. Franck affirme que Céline le méprise. Céline arrive, elle laisse les clés à Franck, elle va déjeuner. Elle lui demande de ne pas prendre une heure pour retourner travailler.

Angela va voir Aurélie. Elle vient juste aux nouvelles. Elle lui demande pourquoi elle n’a toujours pas répondu à Claude. Un poste à Scotto ne se refuse pas. Aurélie n’a jamais enseigné de sa vie. Angela sait qu’elle va s’en sortir. Aurélie a peur. Angela avait peur quand elle était prof mais elle essayait de relativiser. Ce n’est pas toujours facile mais il en suffit d’un pour que tous ses doutes soient balayés. Elle y arrivera mieux que personne.

Franck travaille en musique. Céline arrive et voit qu’il a bien avancé. Elle est désolée, elle l’a un peu mis à la porte. Elle est un peu sous pression en ce moment. Il lui suggère de faire une pause. Il lui laisse un billet, elle s’en va.

Patrick et Anne sont avec la substitut. Patrick ne le sent pas, ils n’ont pas de trace. JP appelle Patrick. Ils ont retrouvé le briquet au bord de la route, mais pas de traces du groupe. Pour Patrick, on ne se débarrasse pas d’un briquet comme ça. Si les Liberati ont démasqué Abdel, il est déjà mort.

Katano est au téléphone avec Mathéo. Pour lui, ils auraient dû tuer Alison. Il raccroche. Katano met son arme sur Alison. Abdel lui demande de ne pas la tuer. Abdel affirme qu’elle est enceinte, il va tuer son gosse. Katano renonce à la tuer. Alison reste là, mais si elle dit quoique ce soir il va l’achever. Katano laisse une minute à Abdel pour lui dire au revoir.

Rochat présente sa nouvelle collègue à Nathan, Aurélie. Il a confiance, il est sûr qu’elle va se débrouiller. Elle commence à la fin du mois, il a hâte de l’accueillir. Rochat compte sur Nathan pour la soutenir. Nathan est un de leurs meilleurs éléments. C’est une référence pour les professeurs.

Alison demande à Abdel de se tirer avec elle. Il ne peut pas contacter les flics sans mouchard. Il va se faire tuer. Il ne peut pas les laisser écouler toute cette merde dans tout Marseille. S’il doit mourir tant pis, il ne vaut pas mieux qu’eux. Pour elle il a changé. Elle l’embrasse et le supplie de ne pas la laisser. Abdel rejoint Katano. Ils s’en vont.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :