3532 - mardi 8 mai

Publié le par cécile

La substitut voit JP et Ariane qui sortent du commissariat. Un témoin a reconnu les Liberati et Fedala. Elle leur précise que ce n’est pas leur secteur et il est hors de question qu’ils aillent régler leurs comptes avec Fedala. Aucune intervention sans son accord.

Les liberati et Abdel sont dans leur planque. Le frère reçoit un appel, pour le deal. Abdel se réveille et écoute la discussion. Le frère revient sur pas et voit qu’il écoutait ce qu’il disait. Il allait juste aux WC. L’homme lui demande de ne plus lui faire à l’envers. Katano arrive et demande à Abdel de s’adapter aux Corses.

Céline est au bar avec Thomas. Thomas pense qu’elle ne risquait pas grand-chose. Elle va aller au bureau. L’alarme se déclenche. Léo arrive, il va aller voir.

Nathan est à l’appart avec sa copine. Angela arrive. Elle vient faire une proposition à sa fille. Il y a une place de professeur d’arts plastiques à Ravel. Mais selon elle elle n’est pas faite pour être prof. Angela insiste. Aurélie a déjà accepté un nouveau travail. Elle décline sa proposition et c’est son dernier mot.

Léo est au bureau de Céline. Il n’y a aucune trace d’effraction, l’alarme a dû se déclencher toute seule. Il s’en va. L’alarme se remet à sonner. Il revient et va jeter un œil à son tableau électrique. Il pense que ce n’est pas aux normes. On ne lui a pas dit que ça risquait de déconner. Il lui conseille de le rappeler. Il s’en va.

La substitut est avec Ariane et JP. Ils ont vérifié mais ce n’était pas Abdel. Leut témoin n’était pas fiable ou alors elle s’est trompée. Ariane pense qu’elle n’a pas eu son poste grâce à ses compétences. La substitut apprécie sa franchise, mais elle lui offre un livre de thérapie qu’elle pourrait lire pendant sa semaine de mise à pied.

Angela et Rochat voient Aurélie déguisée en poulet, qui distribue des tractes. Elle est outrée. Aurélie en a marre, elle veut prendre son envol.

La substitut est avec Patrick. Elle ne veut pas que leur plan tombe à l’eau. Il y a une prévente d’une nouvelle drogue. C’est une sorte de super ecstasy. Elle a reçu des images dures de Bulgarie. C’est à peine croyable. Ils n’ont pas le droit de se planter.

César va voir Alison en cuisine. Il veut lui faire profiter d’une soirée de fou dans un lieu secret. Avec sa place elle aura le droit à une super pilule, comme de l’ecstasy. Elle ne veut pas de drogue.

Angela est avec Rochat. Pour lui Aurélie est peut-être en train de devenir adulte. Mais elle peut faire mieux qu’en faisant le poulet. Il lui parle de son fils. Il pensait qu’il pouvait intégrer une école de commerce, alors qu’il voulait faire de la musique. Ils se sont brouillés. Maintenant qu’il n’est plus là il regrette de ne pas avoir cherché à mieux le comprendre, il s’en veut. Même si sa fille se trompe, l’important est qu’elle puisse lui parler.

Céline est à son bureau avec un client. Sa femme veut divorcer. Il lui donne une clé usb sur laquelle il y a un enregistrement. L’alarme se met à sonner. Léo arrive. Thomas vient aussi, il faut arrêter avec leurs fausses alertes. Le client préfère partir.

Ariane est avec JP. Elle lit le livre et en parle. Il ne l’écoute pas. JP ne trouve pas normal qu’elle les ait empêchés de partir en intervention. Il est sûr qu’elle cache un truc. La gamine a surement vu Abdel. Elle veut peut-être les garder à l’écart, pour qu’Abdel ne puisse pas s’expliquer. Ils ne sauront pas ce qui s’est passé avec Patrick. Il y va, elle le suit.

Nathan retrouve Aurélie qui pleure. Sa mère l’a engueulée. Elle lui propose un bon poste et elle préfère faire le poulet. Nathan pense que c’est un passage et elle va voler de ses propres ailes. Nathan lui demande de s’installer avec lui à l’appart. Elle est heureuse.

Céline est avec Franck. Elle a perdu un client et sa journée, à cause de son installation. Il lui demande de se débrouiller. Elle veut savoir combien ça couterait pour tout refaire. Elle lui demande un devis verbal. Il y en aurait entre 4000 et 6000 euros. Il sort et l’alarme sonne, ce qui parvient à faire tomber la tirelire du comptoir.

JP et Ariane arrivent armés à la planque. Ils voient du mouvement. Katano est au téléphone avec son fils. Il veut lui passer son oncle. Mais l’oncle a entendu du bruit. Ils sortent. Ariane est sur le point tirer, JP lui demander de ne rien faire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :