3528 - mercredi 2 mai

Publié le par cécile

Katano et Abdel se font insulter par la surveillante. Ils ne se montrent pas impressionnés. Abdel en vient aux mains avec elle. Selon Katano il a assuré.

Claire est avec Thomas au bar. Elle met la musique. Il lui précise que ça dérange les clients et elle n’a pas à prendre son petit-déjeuner en salle. Ce n’est pas le genre de la maison. Elle lui précise que ses chevilles gonflent.

Mila est avec Jeanne et Vincent. Mila essaie de lui faire son compte-rendu, ce qui est assez difficile. Il lui faut du calme. Vincent va aller travailler.

Alison est avec Samia. Alison veut retourner à la maison pour voir ce qu’il s’y passe. Samia lui demande de laisser tomber, et pour la voix, elle s’est trompée, ce n’était pas Patrick. Elle s’est renseignée auprès de ses collègues et il n’y a rien dans cette maison. Alison voit qu’elle protège ses anciens collègues, au moins c’est clair.

La surveillante va voir la substitut du procureur. Abdel lui a remis un papier. Elle espère que les Liberati ne vont pas se rendre compte de son plan. Elle fait un super boulot. Elle veut passer à autre chose. la substitut lui demande de continuer. Tant qu’Abdel est aux Baumettes sa vie dépend d’elle.

Anémone arrive chez Jeanne et tombe sur Mila. Elle est la mère de Jeanne. Anémone lui demande ce qu’elle fait dans cet appartement. Elle pense qu’elle remplace la femme de ménage. Elle fait l’animal de compagnie. Anémone lui demande si elle a eu l’autorisation pour utiliser cet ordinateur. C’est le cas. C’est elle qui l’avait offert à Elise. Anémone parle de toutes les qualités qu’avait Elise.

Claire est au bar avec Thomas. Elle entrepose au bar des vêtements à distribuer. Il lui demande de ne pas laisser ça ici. Barbara arrive avec des affaires pour les réfugiés. Claire affirme que Thomas est très compréhensif.

Patrick est avec la substitut. La livraison de la drogue aura lieu le 11 mai. Ils n’ont aucune indication sur le lieu de livraison. Il devient complètement fou ici. Elle lui a amené un mélange d’herbe qui vient du Pérou, pour se détendre. Mais il veut juste être avec sa famille.

Alison arrive près de la maison. Patrick n’a plus que 9 jours à tenir. Patrick met le nez dehors, Alison le voit.

Anémone est avec Jeanne. Anémone lui demande qui est cette jeune fille. Jeanne l’héberge, elle avait envie de l’aider. Anémone lui demande de ne pas trop s’impliquer, comme avec la petite Lola. Jeanne ne la prend pas pour Elise. Anémone lui précise qu’on ne peut pas aider les autres. Jeanne la rassure, tout est sous contrôle.

Luna arrive au bar avec un sac pour la collecte. Thomas lui annonce que Claire vient de partir avec ses sacs. Luna lui demande comment s’est passée cette première nuit.

Claire est avec Roland. Elle a bien dormi mais trouve la chambre un peu triste. Il lui affirme qu’elle peut mettre ce qu’elle veut au mur, mais pas dans le bar, il faut demander à Thomas.

Thomas affirme à Luna que Claire a laissé un cochon sur le bar pour les pourboires. Il n’est pas du tout à son goût.

Roland demande à Claire si cela se passe bien au bar. Elle doit prendre ses marques, ce n’est pas évident avec Thomas. Il est sûr qu’ils finiront par bien s’entendre.

Barbara voit Alison, qui a la pêche. Elle ne peut pas en dire plus. Elle aura un peu de retard ce soir, elle a un truc à faire. Barbara pense que c’est lié à Abdel, elle pense qu’il se passe un truc avec Abdel. Alison est pressée.

Jeanne est avec Mila. Jeanne trouve le rapport très bien. Mila est sur les nerfs. Elle ne savait pas que c’était l’ordinateur de sa fille. Elle aurait pu dire qu’elle allait à Scotto. Mila ne veut pas aller en cours. Pour Jeanne elle a un cerveau et elle sait s’en servir. Mila préfère partir. Jeanne l’appelle Elise sans le vouloir.

Claire est avec Thomas. Elle s’occupait de la collecte au lieu d’être au bar. Pour lui ils ont un souci, on est pas sur un marché, on ne dérange pas les clients etc, on ne joue pas aux cartes ni aux dés. Claire sait qu’elle prend trop de place et qu’il ne l’aime pas. Elle préfère partir.

Jeanne marche en pensant. Elle voulait donner des affaires d’Elise à Samia pour sa fille. Samia lui disait qu’elle allait le regretter.

Alison est avec Abdel. Elle lui demande pourquoi il ne veut plus d’avocat. Il ne veut pas qu’elle soit mêlée à tout ça. Elle aurait bien aimé qu’il lui fasse confiance. Ils en reparleront quand il sera sorti. Elle sait que c’est pour bientôt. Elle sait qu’il n’a pas tué ce flic. Elle ne dira rien de ce qu’elle a vu. Ils se touchent les mains et se font reprendre.

Jeanne est avec Vincent. Elle parle d’Elise et de son blouson. Ils se racontent des petites anecdotes. Elle va descendre des affaires à la cave, pour faire de la place à Mila. Il pense qu’il y a assez de place pour deux jeunes filles dans son cœur. Elle n’est pas obligée de se décider tout de suite.

Abdel rejoint sa cellule. Matéo lui demande si ça s’est bien passé avec sa copine. Il est au courant de tout dans cette prison. Il va lui montrer comment faire pour savoir si quelqu’un a touché à ses affaires. Matéo place ses affaires avec des petits repères qu’il est le seul à voir. Son téléphone est calé sur une petite marque. Ce matin il était en travers, quelqu’un y a touché pendant qu’il dormait, surement pour voir ses messages. Abdel n’y a pas touché, il le jure. Il n’aurait rien fait avec son téléphone. Pour Matéo, peut-être qu’il dit la vérité, ou alors il est une petite « pute » qui bosse pour les flics.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :