3512 - mardi 10 avril

Publié le par cécile

Céline est avec Ariane. Céline est agacée par sa présence, mais elle n’a pas le choix. Ariane reconnait qu’elle a du courage, elle n’a pas cédé à la menace. La voiture reçoit une balle. Ariane sort armée. Céline reçoit un message « la prochaine fois c’est dans ta tête ».

Jeanne est avec Vincent. Jeanne est quand même allée voir le site. Elle est touchée par les enfants défavorisés. Elle se dit que s’ils peuvent en aider un il faut le faire. Vincent va les appeler.

JP arrive au salon et voit Samia. Leur nouvelle nounou a un casier. Elle s’en est prise à un flic. Elle a fait de la prison. Claire arrive et leur demande s’ils parlent d’elle.

La jeune voleuse est avec sa mère dans sa chambre d’hôpital. Elles se disputent. La jeune fille coiffe sa mère. Jeanne les observe. Elles ont des soucis d’argent. La fille va se débrouiller pour en trouver. Elle gère.

Claire est avec Samia et JP au salon. Claire explique ce qui s’est passé avec le flic. Cela fait rire Samia. Elle demande quand elle commence son job de babysitter. Mais elle plaisante, elle a bien compris qu’elle n’avait pas le profil.

Jeanne voit la jeune fille. Elle est la directrice de l’hôpital. Elle sait bien qu’elle a volé les médicaments. Elle n’appellera pas la police. Elle veut juste discuter et peut-être qu’elle pourra les aider.

Elsa va voir Karim. Abdel ne pourra plus venir. Nebout a fait bloquer son permis de visite. Il va être radié du barreau, il a fait un faux témoignage pour couvrir un des frères Liberati. Il est mis en examen. Pour le moment il est sous contrôle judiciaire. Karim lui demande d’aller lui parler.

Abdel est avec Liberati au commissariat. Son fourgon pour les Baumettes l’attend dehors. Patrick précise à Abdel qu’un jour il sortira d’ici avec les menottes. Patrick se met à parler de son père qui va mourir. Abdel veut s’en prendre à lui physiquement.

Jeanne mange avec la jeune fille. Elles font connaissance. Elle parle des soucis de santé de sa mère. C’est très difficile pour elles en ce moment. Jeanne lui demande ce qu’elle a comme cours cet après-midi. La jeune fille finit par se braquer, n’acceptant pas ses questions. Elle s’en va.

Estelle est avec Samia au salon. JP n’embauchera pas cette femme parce qu’elle a un casier, alors qu’elle est très gentille. Samia pense lui proposer un petit boulot au salon. Estelle ne l’imagine pas ici. Samia insiste.

JP va voir Patrick. Pour jP il n’aurait pas dû parler comme ça à Abdel. Etre flic ne donne pas tous les droits.

Elsa est avec Abdel. Elsa lui fait la morale. Ce qu’il fait va finir par achever son père. Elle lui demande d’accepter la proposition de Nebout en balançant ce qu’il sait. Elsa lui rappelle que son père est en prison à sa place. Il doit se montrer digne de lui.

Jeanne est avec Vincent, et le représentant de l’association. Ils voient leur filleul une fois par semaine. Ils doivent leur offrir des moments où ils sont bien. Ils ne peuvent pas les héberger. Le but n’est pas de remplacer leurs parents. Il a déjà deux ou trois dossiers à leur proposer.

Samia voit Claire qui distribue des produits aux plus démunis. Samia va la voir, elle voulait lui parler. Samia lui propose un job au salon. Claire accepte. Samia l’aide à donner les produits.

Céline est au bar avec Barbara et Alison. On a tiré sur sa voiture ce matin, à cause d’Abdel. Abdel l’avait clairement menacée. Pour Barbara, Abdel n’est plus la même personne.

Vincent est avec Jeanne. Ce monsieur a parlé de dossiers, elle s’attendait à quelque chose de moins formel. Elle veut vraiment tisser un lien. Il est désolé de lui avoir proposé cela, cela n’a rien à voir avec une adoption et c’est frustrant.

Abdel est avec le frère de Liberati. Son frère lui a dit qu’il a voulu défoncer Nebout. Il a retiré son droit de visite et déchiré sa demande de soins. L’homme le rassure, ils vont trouver une solution. Il lui donne un cocktail qui va lui faire oublier ses problèmes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :