3459 - jeudi 25 janvier

Publié le par cécile

Baptiste est avec sa sœur. Il enlève son nom de la boite aux lettres, car on lui prend son courrier. Elle lui dit tout ce qu’elle pense de son père, qui à ses yeux le manipule. Il l’a draguée, et elle lui a dit qu’elle était sa sœur et il s’en foutait. Thomas sort pour discuter calmement, il s’en va, ils peuvent aller se faire foutre.

Roland est avec Mélanie. Elle sait qu’elle doit assurer pour le mariage de Barbara. Elle doit arriver avec des propositions d’enfer. Roland a peur qu’elle arrive au mariage complètement épuisée. Il faut vraiment que ça marche avec elle, ça va lui permettre d’avancer dans sa vie. Elle reçoit un appel pour les alliances, il y a un souci.

JP est chez lui avec Ariane et ses collègues. C’est le jour de l’installation.

Mélanie est avec Barbara et Elias. Elle leur propose de se marier là où Elias lui a sauvé la vie, c’est comme une renaissance. Elias est pour. Le souci c’est les alliances.

Alpha est à son logement avec sa collègue. Il vient de recevoir l’une de ses plus belles pièces « Renaissance ». Cette artiste maitrise son sujet dans les moindres détails. Il la vend 10000, ce n’est rien pour une toile comme ça.

Vincent va voir Jeanne. Il lui apporte sa petite salade qu’elle adore. Elle a une réunion dans dix minutes. Il lui demande de prendre le temps de manger. Il veille sur sa santé. Elle va manger seule. Il lui précise que si elle a besoin de lui elle peut l’appeler. Elle le remercie, il s’en va.

Barbara et Elias sont avec Mélanie. Elle a une solution, ils pourraient décaler la date du mariage au 14 février, à la Saint-Valentin. Pour Elias, c’est une super idée. Ils peuvent offrir une copie de leurs bracelets à tous leurs invités. Ils pourraient faire une cuisine française et une cuisine syrienne.

Patrick est avec Samia. Il sait que ce n’est pas facile, et elle compte énormément pour lui. Elle ne se sent pas bien au commissariat, pas soutenue. Elle doit lui parler en cas de souci. Il lui rend des affaires, des sous-vêtements qui ne lui appartiennent pas.

Baptiste est avec Emma. Il commence à avoir des doutes sur la fiabilité de son père. Pour elle il doit parler à son père. Mais ils se sont un peu embrouillés. IL reçoit un message de son père.

Tous les cartons sont chez JP. Samia arrive, ils se sont trompés de carton, c’est à Ariane. Elle va prendre une bière. Elle précise à Ariane que la partie n’est pas gagnée, cet appart sera vendu. Elle reste là, chez elle. Ariane demande à JP de faire quelque chose. Samia propose d’appeler la police.

Vincent est avec Alpha au restaurant. Il lui parle de ses toiles. La toile souhaitée est à 8000 euros. Cela reste un investissement important. Baptiste arrive, il annonce que « Renaissance » n’est plus à vendre, quelqu’un l’a achetée.

Samia lit le journal pendant que les autres discutent. Ariane est agacée par la présence de Samia. Samia s’en va, Patrick la rattrape.

Baptiste est avec Vincent et son père. Il voulait seulement cette toile.

Elias est avec Barbara. Barbara reconnait que Mélanie n’est pas complètement à côté de la plaque. Cette date du 14 février plait à Elias. Ils vont engager Mélanie, elle est contente.

Mélanie est au téléphone pour le repas du mariage. Roland et Mirta arrivent. Le mariage est en bonne voie. Mirta lui demande si elle a un amoureux en ce moment. Roland lui demande d’arrêter, elle devient lourde. Elle reçoit un appel du traiteur.

Samia est avec Sabrina. Samia a honte d’être allée là-bas. Pour Sabrina, elle a eu raison. Samia sait que ça va être l’enfer au commissariat, ils ne vont pas la louper. Elle n’arrive pas à accepter que cette nana vive avec sa fille. Lucie arrive, elle a fait un dessin d’une maison, mais ce n’est pas la sienne.

JP est chez lui avec Ariane. Il est en colère après Samia. Il lui propose de déménager. L’important pour elle est qu’ils soient ensemble. Il reçoit un message de Samia, elle dit qu’ils peuvent garder l’appart.

Baptiste est avec son père. Il lui demande s’il est dans le rouge. Il confirme. Baptiste lui demande ce qu’il attend de lui. Il a un fils et il veut en profiter, dans le bon sens du terme. Si Chaumette a accepté c’est qu’il avait de quoi payer. Ils trinquent, à Baptiste, dont il est très fier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :