3363 - mercredi 13 septembre

Publié le par cécile

Céline et Samia sont au bar. Pour Samia il n’y a aucune raison pour que d’autres pistes soient creusées. Elle peut essayer d’avoir des infos mais elle n’a pas le droit de le faire. Samia ne peut pas interroger tout l’entourage de Pascal. Céline ne peut pas le faire, elle n’en a pas les moyens. Céline a une idée pour les aider mais elle a peur que cela ne lui plaise pas.

Samia est avec Djawad. Elle lui précise que s’ils bossent ensemble c’est pour éviter une erreur judiciaire. Il faut reprendre l’enquête de zéro et c’est lui qui va le faire. Pour entrer en contact avec l’entourage il faut aller à l’enterrement. C’est à midi. Il va y aller et se faire passer pour un copain. Elle lui précise que ce n’est pas évident d’aborder les gens surtout dans ces moment-là. Il lui demande de lui parler de cet homme.

Benjamin est au lit avec Alison. Il gagne 350 euros par mois, ce n’est pas le bout du monde. Il fait 40 h par semaine. Si ses parents ne payaient pas son loyer il serait à la rue. Elle est en foyer. Elle a une chambre de 40 m2, une grande salle de bains, un dressing etc. ils s’embrassent.

Sabrina est au bar avec le père de Théo. Il regardait Coralie. Il a sympathisé avec elle. Il a fait une intervention dans son cours hier. Elle lui précise qu’elles sont en coloc. Il s’appelle Clément. Ses enfants sont en seconde. Ils ont deux ans d’écart. Ils ont deux fortes personnalités.

Alison arrive en retard en cuisine. Barbara et Roland sont là. Roland a trouvé une nouvelle équipe pour s’entrainer. Il a calé une partie avec eux, ils jouent ce soir. Elle est désolée mais elle ne pourra pas. Elle a déjà refusé de s’entrainer tout le week-end. Elle n’est plus très motivée par la belotte. Il pense que c’est à cause de Charles et Benjamin. Barbara ne pense pas que ça soit le souci. Elle affirme qu’elle a un amoureux. Alison affirme qu’ils ne le connaissent pas. Alison se coupe le doigt.

Coralie fait son cours de maths. Théo n’a pas compris. Coralie lui demande à quel moment il a décroché. Ses cours sont chiants. Coralie voit qu’il est incapable de se concentrer plus de trois minutes. Elle lui demande de venir au tableau. Il continue la provocation. Elle lui demande de se rendormir et de cesser d’interrompre son cours. Pour lui c’était mieux avec son père. Pour elle c’est fini son numéro. Il lui demande si elle veut encore le taper. Elle lui précise qu’il risque le conseil de discipline. Elle le met dehors avec son sac.

Djawad va à l’enterrement de monsieur Gravier et voit une connaissance à lui. Il était ami avec lui, ils se sont rencontrés à l’hippodrome. La dame trouve bien qu’il ait un ami, ils ne sont pas très famille.

Benjamin est à l’hôpital avec Alison. Il est content de pouvoir la soigner. Il l’a fait passer devant tout le monde. Léa arrive. Il a fait du bon boulot, même du zèle. Il commence son stage en chir le 2 octobre si tout se passe bien. Elle va pouvoir le martyriser. Il n’attend que ça. Alison est intriguée.

Djawad est avec la connaissance de Pascal. Ils se parlaient deux trois fois par an pour se donner des nouvelles. Elle se met à pleurer. Mourir pour une paire de chaussures. Elle l’a eu au téléphone deux jours avant sa mort. Lui il l’a eu il y a trois semaines. Il a gagné 4000 euros aux courses. Elle comprend mieux pourquoi Claude l’emmerdait. Il le harcelait pour lui demander de l’argent. Pascal était tellement généreux.

Coralie est avec Sabrina. Coralie est déjà déprimée par la rentrée. Mais elle a un cadeau. Il y a un mot avec son nom dessus. Pour se faire pardonner son départ précipité, il lui offre un murier pour avoir des fleurs et des fruits. Sabrina sait qui est Clément, elle lui a filé leur adresse ce matin. Il a dit qu’il devait lui rendre un livre. Elle aurait préféré qu’elle reste un peu plus discrète. C’est un parent d’élève.

Barbara est avec Alison. Alison a 4 points, mais elle va quand même bosser. Barbara lui demande de rentrer chez elle, mais elle ne veut pas. Ils l’ont énervée à l’hôpital. Benjamin l’a recousue. Une fille est arrivée et il ne la calculait même plus. En deux secondes elle est devenue de la bidoche.

Samia reçoit un message de Djawad. Lucie arrive. Elle a une surprise pour sa mère. JP arrive avec sa mère. Elle trouve qu’elle a l’air fatiguée. Elle s’inquiète pour sa fille. Samia lui assure que tout va bien.

Coralie va voir Clément avec son murier. Théo a encore perturbé son cours aujourd’hui. Il lui avait demandé de faire un effort. Elle lui a mis deux heures de colle samedi, elle compte sur lui pour qu’il les fasse. Il lui demande de se détendre.

Benjamin est avec Alison. Il reçoit un appel. Il a fait des sutures, il est assez fier. Il a eu les félicitations de l’interne. Alison prend le téléphone et insulte la personne. Il n’est pas au taf mais avec sa meuf. Quand il passe en mode toubib elle n’aime pas. C’est à prendre ou à laisser.

Samia est avec sa mère. Elle lui demande si ça se passe bien les cours de self défense. Elle a arreté, ils n’avaient plus beaucoup de temps pour eux. A partir de demain elle s’occupe de tout. Samia va vite à la supérette.

Théo parle à Coralie de la dyslexie de son fils. Il avait 8 ans. Sa femme est partie du jour au lendemain pour refaire sa vie ailleurs. Ils ne sont plus en contact. Il lui demande ce qu’elle attend pour avoir des enfants. Elle n’a personne. Sa fille arrive, Coralie s’en va. Sa fille lui demande ce qu’elle voulait. Elle voulait parler de son frère. Elle trouve cela bizarre. Théo est chez des copains.

JP est avec sa belle-mère. Elle trouve de l’huile d’olive, elle est sortie pour rien. Elle demande ce qui se passe avec sa fille, elle pense qu’il y a un souci. Ils réfléchissent à pas mal de choses. Elle cherche à en savoir plus.

Djawad est avec Samia. Il s’est fait passer pour un pote. A la fin c’était chaud. Un membre est venu lui parler de courses hippiques. Il a dit qu’il était pressé. Il a trouvé un cousin Claude qui fait chier gravier pour de la tune. Grace à lui ils ont peut-être une piste.