3279 - jeudi 18 mai

Publié le par cécile

Nicolas va voir son patient, il lui demande comment il se sent. Ses analyses sont parfaites, il a eu de la chance. Son fils lui a dit qu’il lui a sauvé la vie. Il n’a fait que son travail. Il a failli mourir juste après que son fils lui ait annoncé qu’il allait être papa. Il a vu défiler sa vie devant lui. Il y a des choses qu’il regrette. Il lui demande de le laisser sortir aujourd’hui, mais il vient juste d’être opéré. Il lui promet qu’il sera raisonnable.

Patrick est avec Babeth. Il ne pense pas que Berger soit l’enchanteur. C’est leur profileuse qui est obsédée par ça. Mais ce n’est pas le genre de choses qui est écrit sur la tête des gens. Il a perdu autant de temps sur une fausse piste, en attendant l’enchanteur est toujours dehors. Ils ne risquent rien avec Berger.

Wendy est à l’hôtel avec Mirta. Elle sait qu’ils vont détruire les jardins partagés. Mirta lui reproche de ne pas vouloir la station devant son salon. Personne ne veut faire d’effort. Il n’y a pas d’autre endroit où on peut l’installer. Wendy se demande à quoi ça sert de faire un comité de quartier. Pour Roland, elle va trouver une solution. Elle a rdv ans une heure avec Brunel. Elle s’en fiche de ces vélos. Elle lui demande d’aller voir Brunel, pour le convaincre de renoncer à la station. Il va y aller, mais il ne lui promet rien.

Océanne est chez elle avec un couteau. Sacha arrive. Elle le cache. Il est content qu’elle se remette à parler. Elle se sent bien. Elle repense à ce qu’elle a vu mais ça va. Elle est en train de digérer. Il lui demande si elle veut voir ce psychiatre. Elle pense qu’elle en a besoin. Il est étonné. Là on ne la force pas, c’est elle qui veut y aller, et seule.

Babeth voit Yolande et Jocelyn qui roulent un join. Elle les jette. Elle veut être sure qu’ils ne le récupèreront pas.

Patrick est avec sa collègue. Elle n’a pas beaucoup dormi, elle revisionne les vidéosurveillances. Elle a vu une image, Claire dans un lieu isolé. Elle reconnait Berger. Il lui demande de ne pas recommencer. Il lui demande de dresser le profil psychologique des autres suspects.

Roland est avec Brunel. Il accepte de mettre les vélos à la place des jardins partagés. Léo arrive. Il voit qu’ils vont mettre les vélos sur la place. Ca va couter cher à la mairie à cause de la délinquance. Les délinquants vont se régaler. Il faudra changer les vélos régulièrement. Léo lui donne une autre idée, une rue où il y a la caméra de surveillance du distributeur de billets de la banque.

Yolande est avec Jocelyn. Elle lui demande de surveiller le plat de pois chiches dans le four.

Roland annonce à Mirta qu’il a convaincu Brunel de mettre les vélos ailleurs. Valentin arrive à propos de son stage. Elle n’a pas eu le temps e s’en occuper. Elle demande à son adjoint de s’en occuper. Roland lui avoue qu’il s’est fait avoir. Il ne fallait pas prendre parti pour elle. Il part en colère.

Franck et Blanche sont avec Nicolas, et Noé. Nicolas propose à Franck d’aller se promener pour discuter un peu.

Jocelyn est avec Thomas au bar. Jocelyn affirme que l’arrivée d’un enfant c’est la fin de la liberté. Son téléphone sonne. C’est sa minuterie. Il ne sait pas pourquoi.

Océanne est avec son psychiatre. Elle est désolée, elle ne sait pas quoi dire. Ca peut venir. Elle a l’impression que les gens lui mentent, ses amis, son père. Ses parents lui ont toujours menti, elle a grandi dans un monde totalement faux. Il lui demande si elle éprouve de la peine pour sa mère. Elle a l’impression que tout le monde est comme sa mère. Pour lui, elle a passé bien assez de temps en HP. Il lui demande si une personne dans son entourage est digne de confiance. Il n’y a personne.

Roland est au bar, au téléphone au sujet d’un réverbère qui clignote. Ca empêche le riverain de dormir. Il va en parler à la voirie, il s’en occupe tout de suite. Il reçoit des messages, Mirta est en rdv. Alison affirme qu’elle est sur la place. Il va la voir alors qu’elle fait du jardinage sur la place. Il reçoit les appels. Elle a fait un transfert d’appels. Il n’est pas le président. Pour elle, il aurait dû. Elle veut rétablir l’ordre des choses.

Babeth retrouve Jocelyn et Yolande dans un état second. Ils ont oublié un plat dans le four. Ils se moquent d’elle. Il a oublié pourquoi il a mis la minuterie. Il va falloir freiner un peu sur le pétard.

Nicolas est avec Franck. Nicolas lui raconte des anecdotes. Franck lui demande de lui parler de son enfance. Ses parents sont morts quand il avait 6 ans. Il n’a rien d’intéressant à raconter. Franck s’excuse de ne pas avoir été très accueillant au début. Il est très heureux pour Banche et Noé. Franck rentre, Nicolas a des coups de fil à passer.

Sacha est avec Eugénie. Elle sait que Massilia News lui appartient. Il ne va pas changer sa manière de travailler. Il reçoit un message. Un mail de l’enchanteur. Il veut un entretien. Il veut continuer à correspondre avec le journal. Nicolas envoie qu’il le recontactera dans peu de temps. Il rentre, observé par la profileuse depuis une voiture.