3276 - lundi 15 mai

Publié le par cécile

Le juge est avec sa collègue et Patrick. Pour elle en tant que chirurgien, Nicolas s’y connait en dosages. Il a un manque d’empathie envers ses patients. Patrick veut vérifier si les stocks de produits de l’hôpital ont baissé. Et il doit tuer dans quelques jours. Pour elle il ne faut pas trop attendre pour l’interroger. Patrick est nerveux, sa femme et sa fille travaillent avec lui.

Léa est avec Nicolas. Elle avait l’impression qu’il allait partir. Mais il se marie dans quinze jours. JP arrive, ils doivent l’interroger. Il ne sait pas ce qu’ils lui veulent.

Franck est avec Emma. Elle va au lycée. Il lui demande de rentrer directement après. Ils vont peut-être aller se promener avec Baptiste. Ils n’ont pas pu se voir ce week-end à cause de lui. Ils n’ont déconné qu’une fois. Il pense qu’il lui a fait trop confiance. Il y a un enfant en jeu. Elle doit assumer la vie qu’elle a choisie. Mais tout cela la saoule. Elle s’en va en claquant la porte.

Barbara voit Francesco à la terrasse. Elle sait que c’est compliqué avec Vincent. Il ne sait pas s’il va reprendre. Il ne lui fait plus trop confiance, il l’a déjà trahi une fois. Il ne veut pas se retrouver au chômage. Barbara a une proposition de poste de formatrice dans un centre d’apprentissage. Elle ne peut pas. Il n’a pas besoin de sa pitié.

Sacha est avec Océanne. Il est au téléphone avec les pompes funèbres. Il doit poser une question à Océanne. Il veut savoir si sa mère aurait préféré une crémation ou un enterrement. Mais elle ne dit rien donc il choisit une crémation. Luna trouve bien qu’il s’occupe de cela. Ils en parlent sans tabou, c’est ce que la psy lui a dit de faire. Elle entend tout ce qu’il dit, si cela ne lui convenait pas elle le dirait.

Baptiste est au lycée avec Emma. Ils sont heureux de se retrouver. Elle veut sécher les cours, mais il ne veut pas. Gabriel allait appeler Rochat pour savoir s’il était bien en cours. Elle ne va pas au cours d’histoire, lui il y va. Elle va aller trainer au lit.

Francesco va voir Vincent. Il a bien réfléchi et il a décidé de revenir. C’est lui seul le patron de la cuisine et il choisit l’emplacement du food truck. Vincent accepte ses conditions.

Blanche est avec Coralie. Elle ne sait pas pourquoi Nicolas a été convoqué par la police. Elles voient Léo. Blanche lui demande ce qui se passe. Il y a une enquête en cours. Il ne peut pas lui en parler. Coralie lui demande de lui dire quelque chose. Il est entendu dans le cadre de l’affaire de l’enchanteur. Elle pense qu’il est soupçonné. Coralie lui demande de lui faire confiance.

Francesco est avec Vincent. Il veut mettre le food truck à deux pas de la place du Mistral. Il veut se venger de Roland et Barbara. Personne ne l’a retenu. Ils le regardent de haut, s’enrichissent avec ses recettes donc il veut leur prendre des clients. Que le meilleur gagne. Ils vont cartonner. S’ils n’ont pas l’autorisation il ne prend pas le job. Vincent va trouver une solution.

Emma est avec Jenny. Elle est heureuse d’avoir ce bébé, mais elle en a marre des réflexions des gens. Elle a mal au ventre depuis ce matin. Jenny fume, Emma refuse. Jenny ne pourrait pas vivre autrement. En ce moment elle est chez les parents de Kévin, elle a un vrai lit et le frigo est plein. Emma croit qu’elle perd du sang. Elle fait un malaise.

Patrick est avec sa collègue. Elle pense qu’ils le tiennent. Il reste anormalement calme. Cela fait partie des caractéristiques des tueurs en série. Il a une carapace exceptionnellement solide. Cela doit être insupportable d’être sous le contrôle de quelqu’un d’autre. Elle va l’interroger.

Gabriel fait réviser Baptiste. Il mélange tout et n’a pas la tête à cela. Il n’a pas de nouvelles d’Emma. Cela sonne. C’est Franck, Emma a fait un malaise, elle perd du sang, elle est à l’hôpital. Gabriel les emmène.

Nicolas est interrogé par la collègue de Patrick. Il est un brillant chirurgien. L’enchanteur utilise une technique chirurgicale. Il a déjà donné ses réponses il y a deux ans. Elle aimerait qu’il parle de sa mère. Elle est morte dans l’incendie de leur maison avec son père quand il avait six ans. Il s’agace et elle le voit. Elle sait que les tueurs en série ont un rapport pathologique avec leur mère. Il est toujours amoureux de sa maman et c’est pour ça qu’il tue. Il sert le poing sous la table. Il pense qu’il n’a rien à faire ici.

Vincent est à la terrasse avec Léo. Ils reprennent demain, à Aubagne. Il avait repéré un endroit super près d’ici mais il faut des semaines pour avoir l’autorisation de la préfecture. Léo a un collègue à la préfecture. Ils sont dans un cas de force majeure, ils ne peuvent pas laisser ses sandwiches quitter Marseille. Il appelle Bernard. Il va pouvoir l’aider.

Emma est à l’hôpital. Elle s’en veut. Elle a eu peur. Gabriel, Franck et Baptiste sont là. Cela n’a aucun rapport avec ce qui s’est passé l’autre jour. Les jeunes restent ensemble. Emma était avec Jenny. Elle a failli fumer mais elle ne l’a pas fait.

Nicolas retrouve Blanche. Elle lui demande pourquoi ils l’ont gardé si longtemps. L’enchanteur a refait surface. Ils interrogent des gens. Il ne le prend pas mal. Elle était inquiète, elle ne comprenait pas pourquoi ils le gardaient si longtemps. Elle n’a pas douté de lui. Elle a eu peur qu’ils le gardent. Elle veut se marier comme prévu. Il l’aime.

Patrick est avec sa collègue. Pour elle c’était une grosse erreur de le laisser partir. Pour lui, jusque-là ils n’ont rien de concret contre lui. Elle voit qu’il esquive dès que ça touche à l’intime. Aucune disparition n’a été constatée à l’hôpital. Elle sent qu’il joue avec eux. Il l’a senti pendant l’audition. Pour lui l’enchanteur n’est pas Nicolas Berger. Elle précise que cela prendra du temps mais elle arrivera à le coincer.