3248 - mercredi 5 avril

Publié le par cécile

Jenny est avec Jérôme. Ils attendent des nouvelles de Kévin mais n’ont rien. Jérôme reçoit un appel et s’énerve. C’est Luna, Laetitia a oublié son portable là-bas hier. Pour Jenny, elle n’en a pas eu besoin. Il sait qu’il est un con et que s’il part c’est de sa faute. Elle lui demande d’arrêter de dire ça. Il la remercie de les avoir prévenus pour Kévin.

Kévin est avec sa mère. Ça le bouffe, il rêve de la mort d’Issa toutes les nuits. Il veut oublier et partir. Pour elle, la vie va reprendre son cours. Il n’est pas question d’oublier Issa, il faut penser à lui sans souffrir. Ce n’est pas en partant au bout du monde que ça va arranger les choses. Jérôme est allé aussi se recueillir sur sa tombe. Il ne cesse de faire des cauchemars, il souffre beaucoup. Il a donné sa démission. Il a parlé à Djawad et à la mère d’Issa pour lui demander pardon. Il n’aurait pas cru. Son père c’est quelqu’un de bien. Il se demande pourquoi ça tombe toujours sur eux.

Blanche est avec Nicolas. Elle aimerait qu’il ait un peu de temps pendant les vacances. Elle demande comment va Léa. Elle n’est pas à plaindre. Elle a pris cher la semaine dernière, à cause de la patiente qui est morte sur la table d’opération. Elle a tenu le choc et elle joue les durs à cuire. Elle essaie de se blinder, c’est plutôt un progrès. Elle voit qu’il passe son temps à essayer de la piéger. Mais il pense qu’elle peut devenir un bon chirurgien.

Laetitia parle toujours à son fils. Son autocar part dans 20 minutes, elle lui demande ce qu’il va faire. A sa place elle partirait. Mais ici il a une famille qui l’aime, ses copains, sa petite amie. Il va être obligé de rester. Elle le prend dans ses bras. Elle voit qu’il pue.

Gabriel est avec Baptiste qui est à la traine. Il était jusqu’à 2 h du matin sur Skype avec Emma. Il lui précise qu’il a une vie privée, il doit lui faire confiance. Gabriel lui demande s’ils ont déjà corrigé sa copie de bac blanc. Il a été exclu et il a eu zéro. Il a voulu aider Emma. Franck a dit à Emma que ce n’était pas si grave.

Franck est avec Emma. Il lui propose de bouger pour les vacances. Il a trouvé un appart à prix raisonnable, pour quelques jours à la montagne. Elle propose d’emmener Noé. C’est exactement ce qui lui faut en ce moment. Elle voudrait que Baptiste vienne aussi. Il accepte. Il faut convaincre Gabriel de le laisser partir.

Nicolas félicite Léa. Il l’a trouvée très pro, elle est en progrès. Elle a su montrer qu’elle avait du cran. Elle aurait préféré progresser sans perdre une patiente. Mais leur métier c’est la douleur. Il lui demande de l’assister pour la prochaine opération, le double pontage. Elle est réticente. Si vite comme ça ce n’est pas évident. Il insiste, il peut compter sur elle, elle sera là.

Djawad est avec son patron. Il lui donne des conseils. Il bosse à son rythme, mais il faut bosser beaucoup d’heures pour faire sa vie. Djawad a le contact facile. Il monte dans la voiture.

Jérôme est sur la tombe d’Issa, Kévin arrive avec des fleurs. Jérôme nettoie car avec l’orage il y en a partout. Kévin place son bouquet. Jérôme sait qu’il s’est expliqué avec Zora et Djawad. Il voulait qu’ils sachent à quel point il s’en voulait. Il ne se le pardonnera jamais. Kévin trouve courageux de l’avoir fait, cela n’a pas du être facile. Il vient au cimetière de temps en temps. Kévin propose de venir ensemble. Kévin va revenir à la maison.

Franck voit Gabriel sur le palier. Ils veulent tous les deux dire quelque chose. Franck veut inviter Baptiste en vacances. Gabriel refuse, il veut que Baptiste réussisse sa vie. Franck le traite d’abruti.

Babeth examine Léa, qui a une crise d’eczéma. Elle va aller au bloc pour assister Berger. Pour Babeth c’est un peu prématuré. Si ça se trouve c’est ça qui a déclenché la crise. Léa lui demande d’arrêter. Léa est au bloc avec Nicolas. Elle fait son travail en pensant à sa patiente. Elle doit faire l’incision. Il lui demande ce qu’elle attend, chaque seconde de perdue met la vie du patient en danger. Il lui demande d’arrêter de voir un corps humain sur cette table, ce ne sont que des tissus sanguins et elle doit faire un geste précis.

Gabriel est avec Thomas. Pour Thomas, trois jours en montagne ce n’est pas la fin du monde. Mais Franck a dit que ce n’était pas un problème si elle rate son bac. Il ne le laissera pas gâcher la scolarité de son fils. Gabriel pense qu’il s’est un peu emporté. Pour Thérèse, Gabriel a abusé.

Kévin et Jenny sont à table avec Jérôme et Laetitia. Jenny a fait la cuisine. Laetitia s’excuse de l’avoir giflée. Elle était à cran et cela ne se reproduira plus. C’est oublié. Kévin est content d’être là. Jenny pense aussi qu’elle aurait dû régler ses problèmes au lieu de tout envoyer balader. Elle n’a jamais donné de nouvelles à ses parents. Et ils sont morts.

Baptiste est au téléphone. Il a envoyé Thérèse pour enfumer Gabriel. Emma serait dégoutée de partir seule. Thérèse parle à Thomas et Gabriel. Gabriel ne veut plus entendre parler de ski. Thérèse revient, il rappellera Emma. C’est mort, il peut oublier. Il ne veut rien entendre.

La bonne ambiance est présente chez les Belesta. Jenny leur fait croire qu’ils sont en train de manger du Canigou. Elle en mangeait toujours au squat et elle se régalait. Les parents ne rigolent pas. Elle leur précise que c’est une blague mais ça jette un froid.