3243 - mercredi 29 mars

Publié le par cécile

Kévin est au lit avec Jenny. Elle a bien dormi, lui non. Mais c’est cool de se réveiller dans ses bras. Ils ont faim. Il cherche de quoi manger. Le copain de Jenny lui demande ce qu’il fait. Ils ont faim. Il ne veut pas leur en donner. Il les héberge et ne va pas leur avancer la bouffe. Pour le reste c’est chacun sa merde. Il n’est pas chez ses parents.

Jérôme annonce sa démission à son patron. Il ne supporte plus de venir dans cet endroit où il a tué ce gamin. L’homme lui demande de faire un effort, ils ont été là pour le soutenir, ils ont fait en sorte qu’il ne reste pas en préventive. Ils ne sont pas des amis. Il ne supporte pas ses idées racistes. C’était un gamin avec un flingue en plastique, il n’était pas multirécidiviste ni fiché S. il sait que c’est lui qui écrit des saloperies. Il est pire que ce qu’il pensait. Il ne sait pas comment il a fait pour travailler avec lui. Le patron lui demande de dégager.

Valentin est chez lui avec Patrick et Yolande. Babeth dort. Patrick leur demande de faire moins de bruit. Pour Yolande, le comportement de Babeth vire à l’obsession. Elle comble peut-être un vide affectif. Elle se lève avec des gants de ménage.

Léa est avec sa patiente qui lui demande son avis sur des tenues pour son opération. Elle est prête pour se faire opérer. Peu de gens sont capables de la faire changer d’avis, elle peut être fière d’elle. Elle lui demande d’essayer les tenues, mais Léa refuse, elle n’a pas envie de se faire virer. La dame insiste, elle repassera quand Nicolas sera parti.

Kévin est avec Jenny. Il en veut à son ami. Pour elle il faut le comprendre, c’est sa bouffe. Il ne veut pas rester là dans cette ambiance. Il a un super plan pour trouver de l’argent. Il lui montre Djawad, le cousin d’Issa. Il a envie de lui parler. Il y va.

Babeth fait la leçon à ses enfants et sa mère. Elle est obligée de tout faire à leur place. Pour Yolande, elle a un toc. Elle juge être normale. Babeth leur demande de participer aux tâches ménagères, et elle ne doit pas intervenir. Yolande fait parier 50 euros qu’elle craquera.

Kévin parle à Djawad. Il admet que son père est un gros connard, il ne le supporte plus. Il vit dans un squat. Il lui demande pardon pour Issa, il aurait dû se douter qu’il allait faire une connerie. Il voulait tellement ses places pour Lylou, il a craqué. Il ne parlait que de ça tout le temps. Il aurait dû lui dire de laisser tomber mais il n’a rien fait. Djawad ne savait pas pour le concert. Kévin s’en veut. Mais il était sous la responsabilité de Djawad.

Nicolas demande à Léa si c’est elle qui a convaincu la patiente de se faire opérer. Elle n’a fait que lui donner des conseils. Il ne sait pas s’il va la prendre au bloc. Il s’inquiète de savoir si elle va tenir le choc. Elle lui promet qu’elle ne le décevra pas. Il espère pour elle ou elle peut changer de service.

Babeth rentre chez elle, et voit sa mère avec le panier à linge. Rien n’est rangé mais elle le fera après. Babeth le prend pour de la provocation. Yolande s’occupe du linge. Babeth renverse un bocal de cornichons sur le linge, et c’est la catastrophe, Babeth se met à nettoyer. Yolande a gagné 50 euros.

Laetitia est avec Jérôme. Elle n’a toujours pas de nouvelles de Kévin, elle a fait le tour de tous ses potes. Il lui annonce qu’il a démissionné. Tissaud ne les aidera plus à retrouver Kévin, elle est en panique. Il ne veut rien devoir à ces gens-là. Elle a peur qu’il soit parti à l’étranger. Il n’a pas d’argent. Elle a peur pour lui. Il a compris qu’il était responsable de ses choix et de sa vie. Toute cette clique d’abrutis n’est pas faite pour lui. Il lui demande de lui faire confiance, ils vont retrouver Kévin.

Léa est avec sa patiente qui est encore au téléphone. Elle a essayé la robe. Léa aime bien la couleur. La dame n’aime pas la coupe. Elle n’aime pas le modèle et s’énerve. Léa va lui prescrire un calmant.

Babeth est à la terrasse avec Jeanne et Luna. Vincent est passé à autre chose.

Léa mange des macarons avec sa patiente. Elles passent un moment à discuter. A Florence on trouve les meilleurs macarons du monde. La patiente aimerait qu’elles y aillent ensemble.

Jérôme va voir Djawad. Il doit lui parler. Il ne dort plus depuis la mort de son cousin. C’était un accident. Cette photo c’était une connerie, il s’est fait manipuler. Il n’a rien à voir avec ces gens, il ne veut plus les voir. Djawad se fiche de sa vie et lui demande de se casser.

Léa est avec Babeth. En fait Berger n’a rien compris à leur métier. Ses rapports avec les patientes sont nazes. On soigne des gens, on ne répare pas des voitures. Elle pense qu’il faut discuter avec les patients. Mais elle ne peut pas considérer les patients comme des amis.

Kévin est à l’hôtel avec Jenny. En pleine nuit, ils cherchent de l’argent. Luna est dehors avec Mirta. Luna est fatiguée, elle va aller se coucher. Elle a des choses à régler à l’hôtel et elle y va. Mirta la retient au sujet de ses moisissures à la cave. Pendant ce temps Jenny et Kévin prennent de l’argent. Luna retourne à l’hôtel. Les jeunes partent en courant. Pour Mirta il faut appeler la police. Luna ne veut pas, elle l’a reconnu, c’est Kévin Bélesta.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :