3233 - jeudi 16 mars

Publié le par cécile

Laetitia est chez elle avec Jérôme et Kévin. Elle lui demande s’il retourne bosser. Il ne sait pas. Il sait que son patron l’attend. Il ne sait pas s’il a la force. Mais c’est une chance qu’il ne soit pas viré, alors il doit prendre sur lui. Il a peur de ne pas tenir le coup. S’il n’essaie pas il ne saura pas. Pour Kévin, il va retourner bosser là-bas et ça ne choque personne. Il a tiré pour lui sauver la vie, mais c’était son pote. Pour lui il n’a pas le droit de retourner là-bas comme si rien ne s’était passé.

JP arrive au salon, Estelle est là. Il cherchait Djawad. Il ne viendra plus à la salle, pour son cousin. Il est désolé pour lui. Il s’en va. Wendy demande s’il va vraiment arrêter la salle. Il commençait tout juste à remonter la pente. Elle n’est pas sure d’être la bonne personne pour l’aider. Il lui en veut parce qu’elle a couvert Issa. Elle aurait dû en parler à Djawad. En se taisant elle protégeait plutôt leurs relations et non Issa. Elle n’a pensé qu’à elle. Pour Wendy elle devrait lui parler mais elle lui a déjà dit tout ça. Elle a perdu Djawad et elle croit bien que c’et définitif.

Emma est avec sa mère, qui lui a acheté des pains au chocolat tous chauds. Elle est désolée pour les tensions entre elles. Elle pense à son avenir. Avoir un enfant trop jeune ce n’est pas facile, elle ne veut pas qu’elle fasse les mêmes erreurs qu’elle. Mais c’est sa vie et elle veut la décider par elle-même. Elle lui demande si elle a revu Baptiste, mais c’est le premier jour où elle est moins triste depuis son arrivée. Ils se sont revus. Elle s’est expliquée avec lui et ça fait du bien. Elle ne sait pas trop où elle en est.

Léa est à la machine à café. Gabriel et Stéphane arrivent et chantent le mariage. La photo sur facebook est top. Ils se moquent d’elle, espérant qu’ils seront invités. Ils lui jettent du riz en criant vive la mariée.

Céline est avec la mère d’Issa et Djawad. Jérôme sera poursuivi mais il va comparaitre libre au procès. Si la légitime défense est constituée il n’est pas responsable pénalement. Pour elle, elle lui confie son fils et il lui rend mort, elle ne peut pas rester sans rien dire. Jérôme ne pouvait pas savoir que l’arme était factice. Il n’ira pas en prison. Elle s’en fiche du procès, il a tué son enfant, il faut qu’il paie.

Baptiste est avec sa sœur. Il est de bonne humeur. Elle demande s’il y a une histoire avec Emma. Ils se sont réconciliés. Il ne sait pas s’ils vont se remettre ensemble, ce n’est pas si facile que ça. Elle espère que ça va se faire. C’est la femme de sa vie. Pour le bébé ils ne savent pas. Il ne sait pas ce qu’Emma a dans la tête et ça lui fait peur.

Jérôme arrive à sa boutique et voit son patron. Ça fait plaisir de le voir. Avec le temps ça ira de mieux en mieux, il ne faut pas rester seul et aller toujours de l’avant. Il a de la chance d’avoir sa femme, c’est une perle. Il a fait installer une alarme sur le comptoir. Il est dérangé par la tâche de sang par terre. Le patron va s’en occuper. Il va avoir une petite augmentation.

La patiente est au téléphone dans sa chambre. Léa arrive. Elle lui rappelle qu’elle est à l’hôpital. Elle doit organiser un mariage depuis son lit. Mais elle pourrait déléguer un peu. Elle va gouter du champagne. Léa lui interdit d’ouvrir cette bouteille car cela va fausser les résultats. Elle aura une endoscopie. Cet examen se fait sans anesthésie. Cela fait mal. La patiente croit qu’elle a raison.

Gabriel est avec Thomas. Quelqu’un frappe à la porte. C’est Alice, elle voudrait leur parler. Elle croit qu’Emma et Baptiste sont sur le point de se remettre ensemble. Baptiste est très agréable. C’est plutôt une bonne chose, ils passent leur temps à être malheureux. Pour Alice, ça ne va pas l’encourager à avorter. Gabriel n’essaiera pas de les séparer. C’est leur vie, à un moment il faut reconnaitre qu’ils ne décident pas.

Céline est avec la mère d’Issa, et Sacha. Son fils est mort. Elle a lu des choses horribles sur Internet. C’est insupportable pour elle, elle veut rétablir la vérité, il n’avait pas de casier. Il a compris tout cela mais il veut savoir comment elle explique qu’il a attaqué ce magasin. Il l’a fait avec un jouet. C’est bien ce qu’ils ont dit. Elle veut empêcher qu’on salisse la mémoire de son fils. Il va faire un article sur son fils.

Anémone est avec la patiente. Anémone fait la dégustation à sa place. Léa arrive et leur demande ce qu’elles fabriquent. Elle n’a pas bu. C’est Anémone qui le fait. La consommation d’alcool est interdite dans l’hôpital, elles doivent ranger cela. Elles la provoquent. Léa va être obligée d’en référer à la direction. Anémone continue de la provoquer, Jeanne est sa fille. Léa sort de la chambre.

Thomas demande à Gabriel ce qui lui arrive, il a l’impression qu’il se fout de l’avenir de Baptiste. Ils ont déjà tenté de se suicider. Gabriel préfère rester prudent. Il pense que cela peut responsabiliser Baptiste. Il n’a jamais connu son père. Ça peut réparer certaines de ses blessures.

Jérôme retrouve Laetitia. Sa journée s’est bien passée. Il va avoir une augmentation. Elle est inquiète pour Kévin. Il est très choqué par la mort de son ami, il devrait lui parler. Il a tiré pour lui sauver la vie, c’est juste un concours de circonstances horrible. C’est la merde entre eux et s’il ne fait rien cela ne s’arrangera pas. Il peut lui dire que malgré cela la vie continue. Il ne croit pas que ça soit le moment. S’il veut que ça s’arrange il doit crever l’abcès.

Léa est avec sa patiente, qui est trop agitée pour qu’elle puisse prendre sa tension. Elle est au téléphone. Elle l’agace. Léa s’imagine en train de la tuer en l’étouffant puis se met à réfléchir. Elle lui fait mal, pour elle Léa est une demeurée. Si c’était une de ses employées elle serait déjà à la porte.

Abdel est avec Céline. Ils vont se retrouver opposés au procès, c’est une grande première. Elle défend une cause juste. Ce gamin n’avait rien d’un criminel et on le calomnie. Ni son nom ni ses déclarations n’apparaitront dans la presse. Elle n’a pas l’intention de faire comme lui. Il demande si sa cliente est au courant que son fils s’est rendu coupable d’un vol à main armée. Et c’est lui qui dit ça…

Baptiste est avec Emma. Il la bouffe des yeux. Ils se font des compliments. Elle lui a trop manqué. Il n’a pas eu trop de mal à la remplacer, selon elle. Il a essayé mais n’a pas réussi. Il demande s’il peut l’embrasser. Ils s’embrassent, Thomas les voit et appelle Gabriel. Il vient de les voir s’embrasser juste devant lui. Il faut leur parler au plus vite.

Jérôme est avec Kévin. Il va retourner bosser là-bas. Kévin veut qu’il démissionne. Il ne veut pas se retrouver au chômage. Kévin lui reproche d’oser retourner là où il a tué son pote. Il se prend pour un héros selon lui. Jérôme le gifle puis s’excuse. Il doit y retourner pour eux, il y a des moments où on n’a pas le choix. Kévin lui rend la gifle et lui précise qu’il le dégoute.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :