3215 - vendredi 17 février

Publié le par cécile

Vanessa est avec Abdel. Elle l’a entendu cette nuit, il s’est levé au moins dix fois. Il est désolé. Elle pense qu’ils vont mettre du temps pour retrouver le sommeil. Il pense à leurs ennuis financiers, il doit trouver une solution. Il n’a plus envie de partir en Guadeloupe dans ces conditions. Pour elle, ce qui compte est qu’ils soient vivants, libres et en sécurité. Il pense à sa mère, mais pas que ça. Il doit y aller.

Karim est avec Elsa. Pour elle il a fait ce qu’il fallait. Abdel pense qu’il n’a plus de père et ça le tue. Il a besoin de lui. Pour elle il n’a besoin de personne, il s’est enfermé dans sa bulle. Il a vu sa dernière heure arriver. Il ne sait pas pourquoi il a fait du mal à son fils. Elle n’en peut plus d’entendre parler d’Abdel à longueur de journées. Il lui précise qu’elle peut repartir.

Blanche voit Noé qui a dessiné sur le tableau de Nicolas. Il était par terre, il pensait que c’était pour la poubelle. Elle est fâchée. Nicolas arrive, elle est désolée. Nicolas voit qu’il a mis une touche ensoleillée sur une toile sinistre. Il le remet au mur.

Barbara est avec Alison. Barbara lui demande de faire attention à elle car elle risque d’aller en prison en fréquentant Doumé. Elle n’a pas de nouvelles de lui. Barbara est contente pour elle. Elle a une autre vie qui l’attend, elle va y arriver, elle va s’en sortir. Elle est devenue indispensable.

Mirta est avec Océanne. Dimanche elle aura sa première messe de préparation au Baptême. C’est un chemin qui se fait petit à petit. Cet après-midi elle rencontre le père Alexandre. Il la reçoit à 17h. Elle doit parler de ses pêchers. Elle ne se sent pas prête. Elle lui demande d’écouter son cœur et tout ira bien.

JP et Patrick écoutent Karim. Il est en train de partir en sucette. Avec sa femme ils ont parlé d’un truc grave qu’aurait fait Abdel. Karim continue de couvrir son fils. Il l’a jeté pour l’éloigner de lui. Karim les embrouille.

Karim arrive au bar. Alison et Barbara sont là. Barbara voit que ça ne va pas, elle demande si c’est Abdel. Ils ont beaucoup discuté. Il ne veut pas en parler. Alison l’observe et s’entraine à le viser. Karim voit qu’elle le regarde.

Coralie est avec Blanche. Blanche aimerait passer plus de temps avec Nicolas mais il est beaucoup pris à l’hôpital. Il passe sa journée au bloc. Coralie croit l’avoir vu ce matin, mais il devait travailler. Cela ne devait pas être lui.

Océanne s’entraine pour se confesser cet après-midi. Sacha arrive et il voit qu’elle n’a pas l’air bien. Elle lui assure que tout va bien.

Blanche laisse un message à Nicolas, elle avait envie d’entendre sa voix. Elle voit Gabriel à la terrasse. Elle demande comment ça se passe à l’hôpital au niveau des plannings. Elle avait besoin de lui parler et elle ne connait plus ses horaires. Elle doit s’arranger avec lui.

Océanne arrive à l’église. Elle voit Alexandre. Il lui demande de s’asseoir. Elle est inquiète. Il lui affirme que c’est un rdv d’amour avec Dieu. Elle a quelque chose de grave à lui dire et elle ne sait pas si elle va y arriver. Mais Dieu peut tout pardonner. Personne ne la juge. Elle ne peut pas et part en courant.

Samia et JP sont chez eux avec Lucie. Patrick a décidé d’arrêter les frais avec Karim. Lucie a dessiné Abdel sur un dessin. Il n’est pas sûr de le voir. JP ne veut pas que Lucie s’attache à Abdel. Karim a dit à Abdel qu’il n’a plus de fils. Ils pensent qu’il a voulu le protéger. Il aurait voulu le faire taire pour ne pas qu’il avoue des choses très graves. Il dinait chez eux en sachant ce qui se passait pour le fourgon. En attendant d’en être sur il ne veut plus qu’Abdel voit Lucie.

Nicolas rentre et retrouve Blanche. Elle demande si sa journée s’est bien passée. Il n’y a pas eu de pontage, ça a été reporté. Il a eu sa matinée de libre. Elle aurait préféré passer du temps avec lui. Il faisait du shopping. Il lui a commandé une robe qu’elle avait repérée. Il est un amour.

Seta est avec Océanne. Elle ne peut pas se faire baptiser alors qu’elle n’est pas capable d’avouer ses pêchers. Elle est trop lâche et faible. Elle veut pouvoir se libérer de la mort d’Arnaud. Elle lui rappelle que c’était de la légitime défense. Elle devait finir par oublier et elle n’y arrive pas. Elle ne sait pas quoi faire. Si la religion ne sert pas à l’apaiser elle ne sert à rien.

Alison est avec Doumé. Elle a déconné. Elle a vu Karim au bar. Elle avait le flingue dans ses mains. Elle n’avait plus qu’à tirer mais elle n’a pas pu le faire. Il lui précise qu’elle a juré qu’elle allait le faire. Il se met à tout casser.

Patrick et le juge sont avec Karim, qui est sous mandat de dépôt. Il semble soulagé. Il préfère la prison. Il n’est pas fait pour être une balance.

Doumé présente ses excuses à Alison. Ce n’était pas à elle de le tuer. C’est une bonne chose qu’elle n’ait pas tiré. Elle n’a rien pu faire. Ça prouve qu’elle n’est pas une tueuse. Il a décidé de ne pas partir. Il ne veut pas se rabaisser, il va enterrer Karim lui-même.

Karim est avec Patrick et le juge. Doumé veut qu’ils se rencontrent pour régler la situation. Il pense qu’il veut le tuer. Avant d’être incarcéré, il a un dernier service à leur rendre.