3208 - mercredi 8 février

Publié le par cécile

Karim est avec son fils. Il comprend qu’il veuille venger sa mère mais il doit prendre son temps, il faut réfléchir. Doumé lui rappelle qu’ils ont tué sa mère. Doumé lui demande de le faire ou il va le regretter.

Patrick est avec le juge. Ils parlent de Karim. Ils avancent bien. Ils essaient de le coincer depuis longtemps et le voilà informateur. Il ne faut pas le lâcher d’une semelle.

Karim tente de dissuader son fils de se venger. Sa mère aurait voulu qu’il arrête tout ça, donc il doit honorer sa mémoire. Karim reçoit un message, il doit y aller. Il lui demande de penser avec sa tête. Pour Doumé, Karim déconne complètement.

Patrick est avec le juge. Karim n’irait pas balancer son fils, mais s’il est impliqué ils finiront par le coincer.

Doumé pense qu’il faut se venger en frappant fort.

Sabrina est à l’appart. Coralie arrive. Sabrina prépare le petit-déjeuner. Ce n’est pas dans ses habitudes. Elle veut faire plaisir à Djawad. Coralie a pris des viennoiseries à la boulangerie. Djawad se lève, les filles se montrent aux petits soins. Ici on prend soin les uns des autres. Il n’a pas faim. Il va prendre sa douche et travailler.

Océanne est avec Seta, qui met une bougie sur la table. C’est une tradition familiale. Océanne doit y aller, elle a rdv avec Mirta. Seta lui demande de vivre cette tradition. On pose le cierge devant les deux icones et on laisse le cierge se consumer. On médite, on parle, on rit et on chante. Elle a même apporté des pâtisseries. Océanne doit y aller. Elles feront ça quand elle revient.

Patrick est avec Karim. Il veut des noms. Il doit lui obéir. Il n’a pas confiance en lui, il pense qu’il ne va pas respecter sa part du contrat. S’il donne des noms il commencera à le croire. Ses complices ne sont pas des idiots, ils ont des hommes de main qui les couvrent. Il doit être patient. Il va essayer d’organiser un flag. Il le menace de l’envoyer aux Baumettes. Il a quelqu’un qu’il peut serrer de suite, un complice dans le blanchiment d’argent, c’est un pilier du système.

Djawad est avec Estelle. Il doit aller chercher des pièces pour ses machines. Elle lui montre un t-shirt, son premier cadeau d’anniversaire. Ils ont des beaux souvenirs à deux, ils étaient heureux. C’est comme ça, ils ne vont pas se la jouer nostalgie. Il s’en va.

Océanne est à l’église avec Mirta. Océanne a lu des choses dans un livre. Les heures sombres de l’église catholique. C’est Seta qui lui a donné ce livre.

Seta est endormie. Luna rentre. Elle souffle le cierge. Elle allait mettre le feu à la maison. Luna lui demande pourquoi elle allume ça au milieu du salon. Ses icones sont des horreurs. Seta le prend mal, elle voit qu’elle est du côté de sa mère. Luna lui rend ses affaires et lui demande de partir. Elle est en colère, elle reviendra.

Léo est au bar avec Barbara. Abdel aurait pu se faire tuer. Ils ont su par un indic qu’il avait été enlevé. Il a un bras cassé et des brulures sur les jambes. Il dit qu’il ne se souvient pas de ce qui s’est passé. Barbara pensait qu’il avait arrêté tout ça. Elle espère que ça lui servira de leçon. Barbara a l’impression qu’Alison sait quelque chose. On ne joue pas. Elle ne va pas balancer ce genre de truc à la fille d’un flic.

Karim est avec Vanessa chez elle. Abdel est parti, peut-être avec Doumé. Il lui demande où ils sont partis. Elle ne sait pas. Elle veut savoir ce qui se passe. Abdel veut venger sa mère. Elle sentait qu’il partait là-dedans. Il faut l’empêcher de faire cette connerie. Il lui demande de lui parler. Elle ne sait pas si elle arrivera à être plus forte que sa rage. Mais il va finir par se faire tuer.

Abdel est avec Doumé et Ryan. Il veut se venger, personne ne doit être au courant, ni son père ni Vanessa. Tout ce qu’ils vont faire doit rester secret. Le boulot sera fait.

Mirta s’en prend à Seta, qui a offert ce livre ignoble à Océanne. Elles se disputent. Océanne tente d’intervenir, mais elles ne l’écoutent pas. Pour Seta, elle est arménienne, et n’a rien à faire chez ces curés pédophiles. Mirta est outrée. Océanne est partie.

Julio est avec Djawad. Djawad ne cesse de penser à Maud, c’est de pire en pire. Julio lui demande de s’accrocher et de ne rien lâcher. Il faut marcher du côté de la vie.

Vanessa est avec Abdel. Il avait besoin de prendre l’air. Elle lui demande s’il pense à venger sa mère. C’est le cas. Pour elle ce n’est pas une bonne idée. Il lui précise que s’ils avaient pris son fils elle voudrait se venger. Elle voudrait qu’il s’arrête maintenant. Il ne peut pas vivre en paix alors que sa mère est morte sous ses yeux. Elle a failli le perdre, elle ne s’en serait pas remise. S’il se venge, leur couple ne survivra pas. Elle préfère encore le quitter. Il lui affirme qu’il ne se vengera pas.

Océanne est avec Sacha. Mirta et Seta s’en fichent d’elle. Elle ne veut pas être au milieu de leur match. La religion ça l’intéresse vraiment. Alexandre arrive, il veut parler à Océanne. Il n’est pas sûr que ça soit le moment. Mais il ne vient pas en rajouter une couche. Il sait qu’il y a eu un incident. Elles passent leur temps à se chamailler. Elle doit juste écouter son cœur, et peu importe l’église où elle va, cela n’est pas important.

Djawad arrive devant un bar et est déboussolé. Il va chez Estelle. Il se souvient de choses. Il sait qu’il était heureux avec elle. Il avait de la chance de l’avoir, et encore maintenant. Il est perdu. Elle est là, elle est son repère. Ils finissent par s’embrasser.

Vincent, Céline et Jeanne trinquent à la fin des emmerdes. Patrick et la brigade financière arrivent. Ils font une perquisition. Ils doivent tout regarder. A compter de maintenant il est placé en gav pour fraude fiscale et blanchiment d’argent.