3186 - lundi 9 janvier

Publié le par cécile

Vanessa est avec Abdel. Il ne cesse de penser à leur avenir. Ils vont partir au soleil. Il voudrait une fille. Elle est étonnée, car d’habitude dans le milieu les hommes veulent un garçon comme héritier. Mais ils vont quitter le milieu et avoir une nouvelle vie. Quelqu’un frappe. C’est son cousin. Elle est heureuse de le retrouver.

Franck se fait aborder par un vigile sur le chantier, qui lui demande d’ouvrir sa sacoche, sinon il ne rentre pas. Franck lui demande ce qu’il compte trouver comme arme. Il doit l’ouvrir, il n’a pas le choix. Il doit aussi ouvrir sa mallette. Il se fait fouiller. Karim arrive, il lui précise que les règles de sécurité sont les mêmes pour tous. Il doit leur laisser faire leur boulot où il ne rentre pas.

Vanessa est avec son cousin et Abdel. Il remercie Abdel, l’autre a retiré sa plainte. Son cousin peut rester ici autant qu’il veut. Abdel ne mange pas avec eux, il n’a pas faim et il doit aller travailler. Il a trouvé du boulot pour le jeune homme.

Patrick repense à une discussion qu’il a eue avec son fils. Il a compris que de devenir flic était sa vocation. Il reconnait qu’il est bourré de talent. Valentin pense aussi.

Franck va voir Vincent. Il lui demande d’où viennent ces vigiles, ils se prennent pour des cow boy. Il a même été fouillé. Vincent lui rappelle qu’il lui a demandé de sécuriser le chantier. Ils sont dans les quartiers nord. S’il ne veut pas que son agression se reproduise il doit jouer le jeu.

Jérôme est avec Laetitia. Pour lui il a plein de choses à mettre en avant, comme son expérience à la cgt ou son épicerie sociale. Gabriel arrive, il vient pour Jérôme. Gabriel le rassure, il n’y a pas de quoi se mettre la pression. Il va parler pour lui.

Patrick est avec Valentin qui a fait le café. Valentin voulait le voir. Patrick propose de se faire une petite sortie tous les deux. Il va distribuer ses cafés et après ils prennent la voiture. Ils vont aller sur une intervention. Il n’est pas sûr d’être prêt pour participer à une arrestation. Mais il va adorer, ils se retrouvent dans la voiture.

Vanessa est avec son cousin. Elle lui a fait faire un double des clés. Il va aller voir son nouveau travail. Elle parle de lui à Catherine. C’est son cousin, ils ont grandi ensemble. Il est comme son petit frère. Vanessa est prise d’un malaise. Elle n’a pas mangé depuis ce matin. Catherine veut appeler un médecin. Vanessa ne veut pas. Elle se sent mal, s’assoie par terre et appelle Guillaume. Elle veut un rdv rapidement.

Gabriel est avec son équipe, et Jérôme au bar. Gabriel ne le laisse pas parler et s’exprime à sa place. Sacha aimerait qu’il dise quelques mots.

Vincent est avec Abdel. Les vigiles savent intimider les gens. Ses clients aimeraient investir dans le capital de la société Phénicie. Vincent refuse. Abdel lui demande de se lancer, il a tout à gagner. Abdel insiste.

Jérôme parle toujours de lui avec entrain. Il a décidé de les rejoindre pour se battre pour leurs enfants. Ils vont dispatcher les dossiers. Lui il a l’avantage d’avoir du temps, c’est ce qu’il y a de plus précieux.

Patrick est en voiture avec Valentin et JP. Patrick sait qu’ils ont tous eu leur période rebelle, mais il faut lui donner un sens. Les suspects arrivent, Valentin appuie par mégarde sur le gyrophare.

Vanessa est au bar. Barbara la trouve bizarre alors qu’elle refuse son fromage au lait cru. Roland lui demande ce qu’elle fait. Barbara demande à Roland ce que l’on ne peut pas manger quand on est enceinte. On ne peut pas manger de fromage au lait cru.

Laetitia est avec Jérôme. Ce qui les intéresse c’est qu’il ait du temps. Eux ils sont débordés et ils ont tous une spécialité. Elle voit qu’il est vexé. Il ne va pas être leur larbin parce qu’il est au chômage. Elle va pouvoir l’aider un peu.

Patrick passe un savon à Valentin, qui a mis en l’air un mois de boulot. Il a déconné parce qu’il n’était pas concentré. Un flic ne peut jamais se relâcher. Il s’énerve, il lui précise qu’il n’est pas flic. Il a compris que son taf il ne le fera jamais. C’est le contraire de ce qu’il veut. Il trouve qu’il est bidon, il a toujours été comme ça. Quoiqu’il fasse c’est de la merde.

Le cousin de Vanessa va voir Karim. Il lui demande ce qu’est le boulot. Il va le mettre à l’accès poids lourd, il va être vigile. Il doit faire le job ou il dégage. Le cousin croit qu’il n’a pas compris qui il est.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :