3170 - vendredi 16 dec

Publié le par cécile

Julien est avec sa mère. Elle est désolée. Elle affirme que son père a été son grand amour. Il y a des blessures qui ne cicatrisent pas. Il lui rappelle qu’elle a parlé d’autres hommes. Elle dit ne pas avoir dit cela. Si elle a besoin de parler il est là pour l’écouter. Elle ne sait pas ce qu’elle ferait sans lui. Léo arrive. Il voit que la mère de Julien est là. Il a besoin qu’elle le suive au commissariat. Il veut l’entendre dans le cadre de l’enquête sur la mort de Mitia.

Aline parle à Thérèse. Elle est sure qu’elles ont plein de choses en commun, comme un endroit où elles sont allées toutes les deux avec César. Thérèse s’en fiche. Donc elle peut lui raconter. Ils ont baisé toute la nuit, il était comme un fou. Elle croit qu’elle était un peu trop coincée pour lui. Pour Thérèse, en fait elle lui fait peur et c’est pour ça qu’elle vient lui prendre la tête.

Léo est avec la mère de Julien. Cela ne lui a pas semblé nécessaire de dire que Mitia était son amant. Julien n’était pas au courant. Ils ont tout de suite accroché. Il sait qu’elle est très proche des amis de son fils. Avec Mitia il y avait 28 ans d’écart. Cela ne le dérangeait pas. Cela faisait quelques mois qu’ils étaient ensemble. C’était une relation légère. Des témoins disent qu’il voulait la quitter pour une autre et que ça la rendait dingue. Mais entre eux tout était basé sur l’écoute, la tendresse. On la revoit le harceler, en public. Il lui demandait de se calmer. Il n’avait pas d’amour pour elle. Elle était un cauchemar. Il lui demandait de le lâcher. Elle affirme que c’était une belle histoire, elle ne l’a jamais harcelé. Il lui demande d’arrêter de se foutre de lui. Ils vont maintenant parler de Cyril. Patrick demande à Léo d venir tout de suite dans son bureau.

Léa est avec Valentin. Elle va aller travailler. Lui va se trouver un boulot. Il lui faut un truc en contact avec des gens, avec des horaires décalés. Elle lui affirme que le boulot en ce moment il y en a pour personne. Il aime quand il faut se battre.

Thérèse voit César, il doit dire à Aline d’arrêter de l’embêter. Ils vont très bien ensemble, mais on voit très bien que c’est une connasse. Elle ne comprend pas ce qu’il fait avec elle. Au moins elle elle ne le prend pas pour un menteur. Elle fait tout ce qu’il veut.

Julien va voir Sabrina. lls sont venus chercher sa mère pour l’interroger. Barbara a appris que Mitia sortait avec une femme d’environ 50 ans, donc ils veulent savoir qui c’est. Il ne voit pas sa mère se taper son pote. Il se souvient qu’hier soir elle a fait une crise. Ils se sont disputés. Elle disait que tous les hommes l’abandonnaient. Si cela se trouve elle parlait de Mitia. Elle demande si sa mère aurait pu avoir une liaison avec Cyril. Il le prend mal et préfère partir.

César et Aline s’embrassent au lycée, sous les yeux de Thérèse. Baptiste voit que ça la gêne. César a raconté des choses sur leur relation. Elle a voulu qu’il calme sa copine, et il l’a humiliée. Il va aller l’attraper. Il lui met un coup de poing en pleine tête.

Luna est avec Valentin. Il a vraiment besoin de trouver un petit boulot. Il est artiste. Un travail serait une occasion pour lui d’être indépendant. Elle va voir ce qu’elle peut faire. Mirta lui demande de ne pas engager ce garçon. Elle lui montre ses œuvres.

Baptiste et César se disputent. César lui rend un coup dans le ventre. César rend maintenant les coups qu’on lui donne.

Julien est sur son piano. Sa mère arrive. Il lui demande ce que lui voulaient les flics. Il demande si elle couchait avec Mitia. Elle avoue, ils couchaient ensemble depuis la fin de l’été. Il se met en colère, c’était son pote. Elle veut changer de sujet. Il lui parle de Cyril. Elle n’a pas l’intention d’étaler sa vie privée devant lui. Elle aime les hommes jeunes. Elle savait qu’ils essaieraient de la salir. Elle le dégoute, il lui demande de se casser.

Valentin est à l’hôpital avec Babeth. Il ne lui a jamais dit mais il trouve son boulot super intéressant. Ça doit être super gratifiant. Elle lui demande où est l’embrouille. Il n’y en a pas. Il aimerait trouver du boulot ici. Elle refuse. Il s’en va.

Thérèse est avec Baptiste. Il n’a rien au ventre, César n’a rien dans les bras. Lui il a pris cher. Elle est contente que son frère l’ait défendue. Elle se demande comment elle a pu être amoureuse d’un taré comme lui. Baptiste affirme avoir failli regretter de les avoir séparés. Elle se demande de quoi il parle.

Jeanne voit Valentin qui passe le balai à l’hôpital. Elle le reconnait. Personne ne lui a demandé de faire ça, il veut juste se rendre utile. Il aimerait beaucoup être payé pour le faire. Il lui rappelle Elise, elle mentait très bien. Elle peut lui faire faire n’importe quoi, elle ne sera pas déçue.

Barbara est au téléphone. Sabrina est avec elle. Ils ont relâché la mère de Julien. Patrick l’a obligé à arrêter l’interrogatoire. Sabrina a essayé d’en parler avec Julien, ça s’est mal passé. Barbara lui précise qu’elle a harcelé Mitia, et Cyril. Sabrina comprend qu’elle ait besoin de trouver un coupable. Sabrina va aller retrouver Julien.

Léa est avec Babeth. Léa est fière d’elle, de la voir là avec sa blouse blanche. C’est grâce à elle et à Patrick. Valentin arrive. Il vient de se faire engager.

Thérèse est avec Baptiste. Elle lui demande ce qu’il a fait. Elle ne partira pas avant qu’il dise ce qu’il a fait. C’est lui qui a mis le shit dans la poche de César, il ne regrette pas, car ils ne sont plus ensemble. Il voulait la protéger. Il lui a menti pendant des mois. Il part avec une fille, et laisse Thérèse.

Sabrina marche dans la rue pour aller voir Julien et tombe sur sa mère. Elle accepte de monter dans sa voiture. Elle sort son arme, elle l’avait prévenue, elle ne devait pas se mettre entre son fils et elle.