3143 - mercredi 9 nov

Publié le par cécile

Nathan regarde la photo du jeune homme. Sabrina entre dans la chambre et lui demande si ça va. Il leur reproche de l‘avoir balancé à son père, il croyait qu’elle était de son côté. Il a la photo, c’est le fantôme. Il l’a trouvée chez Rochat. Il fallait qu’il fasse quelque chose, il a bien vu qu’il n’était pas clair. Il aimerait bien savoir qui c’est. Elle va poster la photo sur les réseaux sociaux et demander à ses followers de la faire tourner.

Barbara est au lit avec Mitia. Il est au téléphone, en anglais. Elle voit qu’il parle un peu toutes les langues. Elle a entendu qu’il vient de refuser une tournée mondiale. C’était la tournée d’ACDC. Il n’a pas envie de partir en ce moment. Elle ne veut pas qu’il s’interdise cela à cause d’elle. Elle ne veut pas qu’il sacrifie des trucs pour elle. Il est insensible à la douleur, ils s’embrassent.

Patrick est avec Léa et Babeth. Elles ne se parlent pas. Il demande si elles vont se faire la tête encore longtemps. Mais cette ambiance ne va pas le faire. Elles campent sur leurs positions. Babeth veut des excuses. Léa lui lance un pardon agressif. Babeth s’en va travailler. Patrick demande à Léa de faire un effort. Pour Léa, c’est elle qui est de mauvaise foi. Il veut juste qu’à la maison il y ait une bonne ambiance. Il lui demande de s’excuser sincèrement.

Rochat cherche sa photo et ne la trouve pas. Il demande à César pourquoi il a touché à ses livres, alors qu’il en a interdiction. César nie. Rochat en a marre qu’il se croit tout permis dans cette maison. Il lui jure que ce n’est pas lui, ils vont retrouver sa photo. César lui demande ce qui lui arrive. Il s’excuse, il est énervé en ce moment. Rochat pense à lui et le jeune homme. Ils se disputent. Le garçon lui reprochait de ne pas lui donner d’argent.

Péchaud fait son cours. Beaucoup de leurs camarades sont restés au foyer. César n’est pas intéressé par le cours, et il préfère partir. Pour Péchaud, il ne manquera à personne.

Léa va voir sa mère. Babeth l’envoie promener. Léa sait qu’elle lui a mal parlé, elle est venue lui demander pardon. Elle lui a dit des choses horribles. C’est en la voyant travailler qu’elle voulait faire médecine. Le métier d’infirmière est difficile mais essentiel. Elles font la paix.

Péchaud est dans sa salle de classe. Kévin va lui parler, il veut s’excuser pour ses camarades, des fois ils sont idiots. Elle est une prof cool. Et eux ils ne sont pas sympas. Il l’a défendue. Elle en veut à celui qui a créé cette application, c’est lui qui lui fait le plus de mal. Quand on fabrique des armes, on sait qu’elles vont servir à tuer des gens. Chaque commentaire la détruit. Elle fait un malaise.

Barbara est avec son père à la terrasse. Francesco est revenu bosser, ils sont obligés de passer toutes leurs journées ensemble. Il lui demande si elle a encore des sentiments pour lui. Elle ne sait pas ce qu’elle doit faire. Elle ne sait pas ce qu’elle a envie de faire. Il lui avoue qu’il est complètement perdu, ils se parlent de temps en temps. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi il l’a trompée. Si elle veut rompre de façon définitive, il faut lui dire en face. Il risque de retomber dans l’alcool.

Rochat voit Blanche qui sort de son bureau. Elle venait chercher les nouveaux plannings. Mais on ne rentre pas dans son bureau comme dans un moulin. Mais c’est lui qui les avait autorisés. Elle ne comprend pas, il est devenu complètement fou. Nathan n’est pas étonné, il n’a pas la conscience tranquille.

Léa et Berger sont avec leur patient. Babeth arrive. Léa lui donne son travail. Léa a besoin que les prélèvements soient faits maintenant. Babeth est débordée. Léa sait qu’elle est une bonne infirmière, c’est pour cela qu’elle va les faire maintenant. Babeth accepte.

Thérèse annonce à César et sa camarade que Péchaud a été emmenée à l’hôpital. Ils vont beaucoup trop loin. Pour la jeune fille, c’est son appli qui a eu la peau de Péchaud. C’est super. Thérèse demande à César de faire quelque chose. Pour César, grâce à lui elle s’est vite rendue compte que ce métier n’était pas fait pour elle.

Julien est avec Sabrina. Nathan voit le mec qui a écrit la lettre. Il y a un fantôme dans l’appartement. Pour lui ils sont complètement barrés. Elle a mis la photo en ligne. Elle a vu sa réaction, mais il affirme qu’il ne le connait pas. Il s’énerve. Elle en a marre de ses humeurs, qu’il essaie de l’embrouiller tout le temps. Elle le laisse.

Babeth est avec Stéphane. Elle est agacée. Elle affirme à Nicolas qu’elle ne supporte pas que sa fille lui parle mal. Il pense que ce qui lui pose problème c’est qu’elle lui donne des ordres. Mais pour elle les infirmières ne sont pas les esclaves des médecins. Finalement ce qui la rend folle c’est qu’elle change de classe sociale.

Kévin est avec Anémone. Il veut faire fermer l’application. Il ne l’a pas créée pour rendre les gens malheureux. Une prof est à l’hôpital. Pour elle il faut voir cela comme la preuve de l’impact de sa création. L’inventeur de l’automobile n’a pas culpabilisé à chaque fois qu’un type conduisait en état d’ivresse. Il a réussi son objectif et ne doit toucher à rien car cette application fonctionne.

Julien est avec Mitia. Sabrina a trouvé la photo de Cyril. Elle a posté la photo. Pour Mitia elle va finir par découvrir la vérité. Mitia va finir par croire qu’il a quelque chose à se reprocher dans cette histoire. Il nie.

Babeth est avec Léa chez elles. Les reproches continuent. Babeth a du mal à la voir changer de visage au contact de Berger. Elle sait très bien ce qu’elle a dans la tête. Elle lui a fait la leçon devant Berger. Elle prend le melon. Yolande intervient. Léa essaie juste de trouver sa place. Babeth se met en colère et s’en va prendre l’air. Léa fond en larmes.

Babeth est avec son père. Ils dinent ensemble. Nathan n’a rien d’anormal dans ses analyses. Nathan affirme avoir tout inventé pour faire peur aux filles. Guillaume a du mal à le croire. JP arrive. Nathan doit les suivre au poste, il est en état d’arrestation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :