3134 - jeudi 27 oct

Publié le par cécile

Patrick est avec Lucas. Maud est décédée d’une overdose de cocaïne. Il affirme n’avoir rien à voir avec ce qui lui est arrivé. Il nie tout en bloc. Ils savent qu’il ment, mais il jure qu’il n’y est pour rien. Léo lui demande pourquoi il a essayé de la faire disparaitre quand ils ont forcé la porte. Il voulait protéger Anaïs. Ils ne le croient pas. Ils voient qu’il est coriace, ils ne s’attendaient pas à ça. Ils vont être obligés de le libérer. Léo lui demande de le laisser faire.

Estelle est avec Eugénie. Elle a du nouveau. Patrick l’a appelée, ils ont arrêté Lucas et ils ont trouvé la cocaïne. Ils n’ont pas pu la faire analyser. Djawad pourraient bien rester le seul et unique coupable. Elle a risqué sa vie pour lui. S’il passe des années en prison elle s’en voudra.

Babeth est avec Léa et Cristal. Babeth affirme que le docteur Berger est le chéri de ces dames. C’est le cliché du mec qui se la pète. Cristal sait qu’il a fait des choses super intéressantes. Léa confirme. Babeth s’en va, elle va être en retard.

Barbara est avec Sabrina. Sabrina avoue avoir rencontré un mec au bar, il est compositeur et très sympa. Barbara lui demande s’il ne cherche pas une colloc. Elle va lui demander. Pour le moment ils ont juste fait connaissance, elle lui a fait écouter sa bande démo. Elle pense qu’elle pourrait avoir du talent et qu’on lui propose une carrière. Elle a un côté qui donne envie de le prendre par la main. Sabrina reçoit un appel de cet homme. Il a écouté la bande et lui demande s’ils peuvent se voir.

Le surveillant va voir Djawad et l’agresse à nouveau sur ses origines. Djawad ne veut pas qu’il lui parle comme ça. Le surveillant se met à le taper. Ils sont tous de la vermine. Il lui conseille de ne pas la ramener et de rester tranquille ou il va lui faire vivre un enfer.

Ghika est avec Léa. Pour lui si elle a du temps pour potasser l’oeuvre de Nicolas, c’est qu’elle manque de travail, donc il lui en donne.

Sabrina est avec le compositeur. Il affirme que c’est très personnel. Elle commence toujours sur une note fausse. Et elle a mis la barre super haut, comme Jacques Brel. Il est désolé, il ne voulait pas la vexer. Pour elle on se fait des films et on se rend compte qu’on est normal comme tout le monde. Elle lui demande pourquoi il l’a rappelée. Il avait envie de la revoir. Il lui propose de diner avec lui.

Léo est avec Lucas. La cocaïne qu’il a essayé de faire disparaitre est la même qui a tué Maud. Il affirme qu’elle est à Anaïs, pas à lui. Mais d’après elle c’est lui qui fournit tout le monde. Les copains de soirée ont tous confirmé. Il continue de nier. Léo s’en fout qu’il n’avoue pas, ils ont tout ce qu’il faut pour le faire mettre en examen. La différence que ça fera c’est pour lui. S’il parle il pourra s’expliquer, le juge d’instruction en tient compte dans son jugement. Il affirme que Maud ne savait pas s’arrêter. Elle avait déjà beaucoup snifé et elle lui a demandé une dernière dose. Elle insistait. Elle l’a emmerdé pendant des heures. C’est sa faute. Si elle l’avait écouté elle serait toujours vivante.

Léa voit Nicolas. Léa voudrait aller au distributeur mais il lui manque 20 centimes. Nicolas lui donne. Elle le remercie d’avoir pris sa défense. Ca arrive souvent qu’on soit en désaccord avec un collègue mais ça n’enlève rien du respect qu’on a pour lui. Elle admire ses articles. Ce qui est important pour elle c’est tout ce qu’il fait. Elle affirme être lesbienne. Il la remercie pour toutes ces précisions.

Perrin est avec Patrick et Léo. Ils ont réussi à coincer Lucas et en plus il a fait des aveux. Ils n’ont presque pas eu besoin de l’interroger. Il avait besoin de soulager sa conscience. La justice va pouvoir être rendue. Il leur conseille de ne pas recommencer à jouer à ce petit jeu avec lui. Patrick félicite Léo pour son impro ce matin avec Lucas.

Sabrina est avec Nathan. Elle est sure que ce garçon est sincère. Pour Nathan c’est une technique de drague. C’est un piège à filles. Nathan n’est pas jaloux, il la met juste en garde. Elle lui demande comment il la trouve. Elle a vraiment envie que ça se passe bien. Elle est sure qu’elle veut coucher avec lui. Il lui demande de faire attention.

Jeanne est avec Léa. Jeanne lui demande de se concentrer sur son travail avec Ghika. Elle doit arrêter de lui parler de Nicolas Berger.

Sabrina est avec le compositeur. Il lui fait écouter un autre morceau mais elle n’aime pas vraiment. Il a réservé au resto pour 19h, ils y vont. Elle lui propose de regarder une vidéo, ils iront au resto plus tard. Il accepte qu’elle continue à le tutoyer.

Léa est avec Patrick. Elle n’est pas dans le service de Nicolas, elle voudrait y être mais Jeanne ne voudra pas. Et elle n’a pas su lui demander. Le seul moyen c’est sa mère. Pour Patrick, elle exagère. Il lui demande de se débrouiller toute seule. Il est sûr qu’elle a les ressources en elle.

La mère de Maud est avec Eugénie et Léo. Le vrai coupable est Lucas. Maud n’est pas morte pas la faute de Djawad même s’il est inculpé pour trafic de stupéfiants. Elle est choquée, c’était un ami à elle. Elle s’excuse auprès d’Eugénie, elle aurait dû lui faire confiance. Elle était aveuglée par la colère et le chagrin.

Estelle va voir Djawad. Elle lui annonce que Lucas a été arrêté, il va être jugé pour la mort de Maud. Il est innocenté. Il ne pourra pas sortir tout de suite à cause du deal et de la cavale. Céline parle de quelques mois. Il va gérer. En sortant il pourra retrouver sa vie. Avec ce qui s’est passé elle a compris beaucoup de choses. Elle a compris qu’elle ne voulait pas vivre sans lui. Il lui annonce que quand il sort il quitte Marseille comme prévu. Elle lui rend sa lettre. Pour elle cela ne change rien. Elle l’attend. Elle s’en va.

Sabrina et son ami ont regardé le dvd. Il est ému. Cela lui rappelle toute une époque. Ils ont regardé Kiki la petite sorcière. A l’époque il vivait dans sa voiture, ça arrive à plein de gens. Elle trouve cela génial. Elle parle d’eux deux. Ils s’embrassent.