3072 - mardi 2 août

Publié le par cécile

Franck est avec Laetitia. Il lui raconte des anecdotes du travail, pour lui donner le sourire. Jérôme arrive, il n’y a plus de café pour lui. il part travailler. Arnaud est avec sa complice. Il y a un changement de programme. Il faut s’occuper de Kévin, il faut l’éliminer. Elle n’a jamais fait cela. Il faudrait que ça vienne d’un accident. Ils sont sur le point de s’embrasser, au moment où Océanne arrive. Elle se montre froide. Nathan est avec Guillaume. Nathan lui demande si sa réfugiée est partie. Guillaume lui précise qu’elle a un prénom, et elle est surement partie dans le centre. Il regrette un peu de lui avoir posé des questions. Elle est partie, sans explications. Nathan trouve cela bizarre. Elle pourrait être une terroriste. Guillaume s’en serait aperçu. Quelqu’un frappe. Il y a un courrier pour Jinan venant du cabinet Frémont. Jérôme est avec Franck. Franck lui précise qu’il ne se passe plus rien avec Laetitia. Ils rigolaient simplement. Il faut qu’ils arrêtent de se faire la guerre. Maintenant seul le présent compte, il lui jure qu’il n’a rien à craindre de lui. Jérôme sait qu’il est sincère mais ce qu’il a fait ça ne passe pas. Ils ne seront pas copains. Il va essayer d’éviter les moments de tension. Charles voit Guillaume, qui a l’air fatigué. Charles se sent moins en sécurité avec les réfugiés. Il a peur des djihadistes qui se font passer pour des réfugiés. Cela ne se lit pas sur leurs visages. Ils n’apprécient pas le discours de Frémont. Kévin et Jenny sont dans la villa. Kévin est en panique. Il veut partir. Cela la fait rire. Il lui demande de rester, et il peut hurler personne ne l’entendra. Elle va faire de lui son esclave sexuel. Sabrina est au bar avec Nathan. Jenny et Kévin sont dans la villa. Il n’y a que du luxe. Il veut partir, mais elle veut rester tous les deux. Ils s’embrassent. Sabrina annonce à Nathan qu’elle a eu beaucoup de followers avec les articles de Massilia. Elle lui demande des conseils, et elle voudrait être glamour pour des photos. Wendy la maquille, mais elle trouve que c’est un peu trop. Pour Wendy, c’est tout à fait ce qu’il faut. Guillaume est avec Jinan. Elle lui reproche d’avoir fouillé dans ses affaires, mais c’est son fils. Elle ne veut pas qu’il devienne son complice. Elle préfère se débrouiller toute seule. Il se blesse. Nathan prend Sabrina en photos. Elle n’est pas satisfaite. Il trouve cela très convaincant. Elle va tout retirer, elle se remaquille et ils recommencent. Elle tombe en se faisant bousculer. Guillaume vient de se dévisser l’épaule. Elle veut l’aider. Il refuse, elle ne connait pas. Elle lui précise qu’elle est médecin, elle lui remet l’épaule. Océanne est avec Jérôme. Elle a commencé le violon à 7 ans. Elle veut lui poser une question au sujet de son père. Il passe ses journées avec lui. Elle demande s’il a une liaison avec la prof de sport. Il ne pense pas que son père ait de relation avec qui que ce soit. Il ne voit que sa famille et ses affaires. Wendy est avec Sabrina. Sabrina lui précise que son maquillage était nul, trop vulgaire. Elle n’a pas du tout fait ce qu’elle lui demandait. Elles finissent par se disputer. Le père Alexandre diffuse un avis de recherche d’un jeune de 18 ans. Jinan a examiné Guillaume. Elle est donc médecin, musulmane, et elle a deux identités, dont une fausse. Après il sèche. Elle a fui la Syrie. En Turquie ils ont trouvé un passeur, ils ont embarqué dans un petit bateau. Ils étaient dans de mauvaises conditions. Son ami est mort d’hypothermie. Elle a pris son identité, un français chrétien. Elle pensait que cela serait plus facile pour obtenir un passeport. Elle a peur de se faire arrêter. Arnaud est avec sa fille. Elle lui fait la tête. Jérôme a une petite idée là-dessus. Elle s’inquiète pour la prof de sport. Elle croit qu’il se passe quelque chose entre eux. Il a dit qu’il n’y avait rien. Arnaud le remercie. Jenny va voir la prof de sport. Elle a une nouvelle consigne pour elle. Il faut passer à la vitesse supérieure avec Kévin. Elle doit obéir sans discuter, sinon elle retourne en taule direct.