3025 - vendredi 27 mai

Publié le par cécile

Philippe est avec Samia. Il lui demande ce que risque JP. Elle ne préfère pas penser au pire. Philippe culpabilise, il a donné le mauvais exemple. Il est allé chez lui, il s’est battu avec lui et l’a tué. Ce n’était pas un accident. Il aurait dû porter plainte. Samia le défend. Il sait qu’il n’a pas su donner les vraies valeurs à son fils. Il n’est pas en prison pour rien. Elle lui avoue qu’il est en prison à sa place, c’est elle qui a tiré sur Sardan. Patrick est avec Faustine. C’était un patron vicieux et tordu, et personne n’a osé porter plainte. Elle n’a jamais soupçonné Boher de ce crime. Il n’a rien laissé transparaitre. Patrick doute que ça soit vraiment lui. Samia raconte tout à Philippe. JP a tout fait pour qu’elle ne soit pas soupçonnée. Il l’a fait parce qu’elle voulait se dénoncer. Philippe ne lui en veut pas. JP a été droit et courageux, il peut être fier de lui et de ses valeurs. Kintaro arrive au salon, il a un rdv dans cinq minutes. Estelle le trouve culotté de revenir après ce qu’il a fait, elle ne veut plus le revoir ici. Pour lui c’est un malentendu. Il la laisse réfléchir. C’est tout réfléchi, elle lui demande de partir. Sacha a rdv avec ses voleuses. Estelle est avec Wendy. Wendy n’a rien vu venir avec Kintaro. Estelle s’en veut. Elles se sont bien faites avoir. Elle était prête à lui laisser des créneaux pour qu’il fasse ses massages. Pour la salle de sport ça va rester comme ça, elle va devoir garder Djawad. Les voleuses rejoignent Sacha. Elles sont super jeunes. Elles ont kiffé l’article. Elles lui demandent d’en faire un autre, en disant pourquoi elles font cela. S’il continue à écrire ça va attirer l’attention. C’est ce qu’elles veulent. Eugénie parle à Estelle au salon. Elle écrit un article sur ce qui arrive à Boher et elle veut avoir l’avis de gens du quartier. Sabrina a travaillé pour lui, c’était un vrai dégueulasse. Cela ne l’étonne pas qu’il ait fini comme ça. Roland intervient, si elle cherche la polémique c’est déplacé. Estelle ne veut pas répondre aux questions. JP est avec Patrick. Son histoire ne tient pas debout. Il ne perd pas son sang-froid facilement. Il dit avoir disjoncté. Il était sonné, il a tiré deux fois, il n’a rien calculé. Il va passer des années en prison. Il regrette ce qu’il a fait, mais il paie pour ce qu’il a fait, c’est normal. Patrick lui demande pourquoi il ne s’est pas présenté le soir du meurtre. Il y a des choses non cohérentes. JP lui demande d’arrêter, il a ses aveux et ne doit pas chercher plus loin. Sacha est avec Luna. Il ne veut pas écrire sur ces filles. Ce sont des délinquantes et il ne veut pas faire leur promo. S’il continue à écrire sur elles les flics vont lui tomber dessus. Sabrina se fait insulter par une cliente étrangère à la terrasse. Roland intervient. La cliente préfère partir. Sabrina s’était juste trompée dans la commande. Roland voit qu’on lui a volé le contenu de sa caisse. Il y a un mot « alors on ne mérite toujours pas un autre article ? » Thelma et Louise. Patrick est avec Babeth. Patrick pense que JP veut protéger sa femme en se dénonçant. S’il a raison et qu’il le prouve ils iront tous les deux en prison. Ils tomberont tous les deux, et si ses grands-parents ne peuvent pas s’en occuper elle ira en famille d’accueil. Léo est avec Sacha et Roland. Ils n’ont rien vu. Il s’est fait voler la recette d’une journée entière. Sacha explique ce qui s’est passé, il ne voulait pas faire un autre article. Elles l’ont menacé. Léo veut savoir qui sont ces filles. Il ne dit rien, il est journaliste, pas indic. Djawad est à la terrasse. Sabrina lui annonce que Kintaro a été viré, il l’a tripotée. Il est étonné. Il a mis sa main dans sa culotte et elle l’a giflé. Elle est contente de ne plus le croiser dans le quartier. Djawad arrive au salon et se moque d’Estelle et de son shiatsu. Il passe ses journées à parler du contrôle de soi et il met sa main dans la culotte d’une cliente. Elle lui demande ce qu’il cherche. Il veut des excuses car il avait raison. Mais elle n’en peut plus de sa salle de sport, elle ne supporte plus cette situation. Elle ne respire plus. Samia est avec Philippe. Lucie demande après son père. Elle est obligée de mentir, de dire qu’il est à Paris pour le travail. Pour Philippe, elle doit lui dire qu’un monsieur a voulu lui faire du mal et qu’il l’a défendue. Pour Philippe ça passera plus vite qu’elle le croit. Il l’aidera. Ils vont lui trouver le meilleur avocat de Marseille. Elle le remercie d’être là. Sacha est avec Eugénie. Les filles ont compris qu’elles avaient attiré l’attention de la presse et elles veulent que ça continue. C’est peut-être aussi le goût du risque. Ce sont des gamines, il n’a pas envie de les pousser au crime. Elle est prête à prendre le sujet. Philippe se fait livrer des pizzas. Il n’était pas au courant. Samia ne savait pas qu’ils recevaient des pizzas. Le garçon les connaissait, il a même demandé des nouvelles de Lucie. Il y a un mot sur le carton « tout le monde doit prendre sa part ».