3020 - mardi 17 mai

Publié le par cécile

Samia est au téléphone. Alain a dit la vérité. Alain était bien en rdv avec le maire le soir du meurtre. Il l’aurait surement tué si elle ne l’avait pas appelé. Il croyait qu’il mentait, il était terrifié. Ils sont à bout. Leur maitre chanteur est en train de les rendre dingue. Il pensait à Lucie et à elle et il voulait le frapper jusqu’à ce qu’il dise ce qu’il avait envie d’entendre. C’était leur seule piste, ce salopard les tient. Il ne sait plus quoi faire. Thérèse est au lit, son frère n’arrive pas à dormir. Elle lui suggère d’aller vers Emma, mais c’est mort. Il lui demande d’essayer de la pardonner, comme elle elle l’a fait. Elle l’a trompé juste une fois. Il n’a plus confiance, elle non plus. Elle lui demande s’il est encore amoureux d’elle, il ne sait plus. Pour Thérèse, s’il l’aime il lui pardonnera. Julio arrive avec une minerve à la salle de sport, il annonce à Djawad qu’il ne pourra pas travailler. Il lui demande de lui donner une serviette chaude. Djawad lui suggère d’aller voir le jeune homme. Il n’a pas du tout envie de se faire manipuler, il peut lui péter les cervicales. S’ils déménagent ça lui va très bien. Il va aller le voir. Faustine demande à JP pourquoi il lui a caché des infos sur l’enquête. Il n’a pas eu le temps de lui en parler. Elle n’est que stagiaire, c’est lui qui mène l’enquête. Elle est allée le voir parce que Patrick lui a demandé et elle a eu l’air d’une conne. Julio est avec le masseur. Il est tendu. Il a un torticolis. Il va appuyer sur un endroit spécial, les orteils pour sojgner le cou. Il lui demande de se mettre sur le ventre, il va juste soigner son cou. Djawad entend Julio hurler à l’étage. Alain est avec Faustine. Il a cru que c’était la fin, ce type était un vrai malade, il a failli le tuer. Il pensait qu’il était lié à la mort de Sardan, il n’a rien expliqué. Il voulait récupérer un film. Il disait qu’il le harcelait. Il avait un bandeau sur les yeux. Il n’était pas très grand, un peu trapu. Il avait un flingue, il menaçait de lui tirer dessus pour qu’il parle. Pour lui ça vient de Vincent. Il agissait sur ordre. Il porte plainte. Djawad est avec Julio. Son torticolis a disparu. Il n’a plus mal. Ce garçon n’est pas un charlatan. Il ne veut pas accuser cet homme alors qu’il l’a soigné, il ne dira pas qu’il lui a fait mal. Emma est avec le jeune homme avec qui elle a couché. Ils prennent un verre. Il débarque juste de l’avion, il vient bosser sur un concert ce soir. Elle ne pensait pas qu’il la rappellerait. Ils vont passer directement à la suite royale. Thomas va voir Baptiste, il veut lui parler. Il a pardonné à Gabriel. S’il ne l’avait pas fait ils ne seraient plus tous ensemble. Il a pardonné parce que c’est un orgueil mal placé. Il ne doit pas laisser son orgueil l’envahir. Il doit penser à elle et à leurs sentiments. Patrick est avec Vincent. Le procureur a demandé son placement en détention provisoire. Ils ont de nouveaux éléments. Il parle à Jeanne. Il lui jure qu’il est innocent. Il l’aime, elle le rasure ils vont le sortir de là. Quelqu’un veut sa tête et est prêt à tout pour y arriver. Il lui demande de ne pas l’attendre s’il est condamné. Elle mérite d’être heureuse. Elle lui jure qu’ils vont être heureux ensemble. Ils s’embrassent. La police l’emmène. Emma est avec son ami. Il se renseigne un peu sur ce qu’elle fait dans la vie. Elle est étudiante en design. Elle est en collocation. Il lui donne de l‘argent. Elle est gênée, il ne comprend pas. Mais tout va bien. Estelle est avec Djawad. Elle prend des rdv avec Kintaro. Il ne fait que le critiquer. Pour lui c’est un prétexte pour le mettre dehors. Le salon a besoin d’un nouveau souffle. Elle construit son avenir, et lui et sa salle cela n’en fait pas partir. Elle lui reproche de ne pas chercher de salle. Elle a attendu et elle veut que ça bouge. Il doit partir. Jeanne est avec Céline. Alain a été séquestré et agressé, il a porté plainte. Il accuse Vincent d’avoir commandité son agression. Pour le procureur c’est un élément à charge contre lui. Jeanne veut sortir Vincent de cet enfer et tant pis si elle en paie les conséquences. Baptiste va voir Emma. Il veut parler. Il regrette de l’avoir jetée comme ça l’autre jour. Il ne le pensait pas quand il a dit que c’était mort. Il est sur d’une chose, c’est qu’il l’aime. Cela ne sera pas facile tous les jours mais ils ne peuvent pas tout envoyer péter pour une connerie. Il n’est rien sans elle. Il l’embrasse. Elle est ailleurs. Pour elle non plus ce n’est pas facile. Ils se prennent dans les bras. Samia est avec JP. Vincent est en prison à sa place. Elle veut se dénoncer. La lumière de la chambre est allumée. Il y va armé. Il y a un mot, « vous avez mis un innocent en prison, maintenant vous pouvez vivre en paix ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :