3007 - mardi 3 mai

Publié le par cécile

Samia est à son casier. JP arrive, ils ont mal dormi. Lucie a eu mal aux dents toute la nuit. Il lui demande si Sardan l’a payée. Hier il n’a pas pu. Il veut aller le voir. Mais c’est du black, il faut la jouer sympa. Elle pense qu’il ne fera pas d’histoires. Il veut juste montrer qu’il est le boss. Elle va prendre son argent et partir. Il lui demande de faire attention. Mais elle est capable de se défendre. Elle s’en va. Il appelle le médecin pour sa fille. Patrick arrive, il lui demande où sont ses rapports, ses pistes sur le vol des voitures. Il affirme travailler dessus. Il avoue qu’il n’a rien. Lucie ne fait pas ses nuits en ce moment, tout est compliqué. Mais il se fiche de sa vie privée. Il veut des résultats. Un jeune homme arrive au salon, et voit Estelle. Elle lui demande ce qu’il fait là. Il vient à la salle de sport. Il n’est pas de Marseille mais de Aubagne. Il veut la voir plus. Pour elle il perd son temps. Il lui précise que bientôt elle sera en admiration devant lui. Djawad arrive, le garçon prend l’abonnement à l’année. Il propose déjà un verre à Estelle. Djawad a vu qu’il la kiffait bien. Cela fait des semaines qu’il tente sa chance, il se prend des vents. Djawad la critique, elle n’est pas très stable, voire insupportable. Le garçon lui demande s’il est sur le coup. Il a l’impression qu’il est plutôt jaloux. Sardan va voir Samia et Béa. Il leur a apporté de l’eau. Samia lui demande de lui donner son argent. Il ira à la banque ce soir. Béa doit partir plus tôt. Pour Samia c’est un enfoiré de la faire poireauter. Pour Béa elle n’est pas sympa avec lui non plus. Samia ne veut pas se laisser violer. Béa le prend mal. La stagiaire et JP planquent pour des vols de voitures. Ils repèrent quelqu’un et procèdent à une arrestation. Patrick annonce à Babeth que ses parents portent plainte contre eux pour abandon de famille. Ils leur réclament 400 euros par mois. Ils étaient déterminés et bien informés légalement. Pour elle ce n’est que du bluff. Mais ils sont allés voir Céline. Ils doivent les aider, ce sont leurs devoirs moraux et matériels envers eux. Babeth lui précise qu’ils ne l’ont jamais aidée. Ils n’ont pas le choix, il faut les laisser revenir chez eux. Josselin est avec Yolande. Ils ont passé la nuit à faire l’amour sur la plage. Elle a des courbatures partout. Elle croit qu’elle prend de l’âge, elle n’a plus la même insouciance qu’avant. Cette histoire avec Babeth la chagrine. Elles avaient renoué. Elle n’est pas fière d’avoir trainé sa fille en justice. Le client de Djawad s’installe à la terrasse avec Estelle. Ils discutent, sous les yeux de Djawad. Julio arrive. Pour Djawad, ce type est un zéro. Julio voit qu’il la fait rire. Djawad ne veut pas qu’elle sorte avec un blaireau pareil. Mais pour Julio, ce n’est plus sa copine. Djawad est juste en colère, car Estelle était son grand amour. Babeth est avec Céline. Ses parents se font passer pour des victimes. Mais la loi est de leur côté. Ils l’ont maltraitée. Céline pense qu’elle aura du mal à faire valoir la maltraitance. Légalement elle a des devoirs envers eux. Elle aussi elle verse une pension à son père. Le mieux est de trouver un arrangement à l’amiable. JP interroge son suspect. Ils l’ont pris en flagrant délit. Il veut des réponses. Il se met en colère, la stagiaire lui demande de se calmer. Il devient agressif et presque violent. Il menace la stagiaire et la met dehors. Il veut taper son suspect. Pour lui ce n’est peut-être pas la peine de s’énerver. Josselin et Yolande arrivent chez Babeth. Ils la remercient de les accueillir. Ils les hébergent parce qu’ils n’ont pas le choix, donc hors de question de revivre l’enfer de la dernière fois. Elle redonne les règles. Ils ne se croisent pas, ils doivent être calmes, pétards, musique interdits. Ils ne s’approchent pas de la cuisine et font leurs courses eux-mêmes. Josselin lui demande ce qu’ils risquent, vu qu’elle ne peut plus les mettre dehors. Il propose qu’elle arrête de les faire chier. Estelle et son ami sont dans la salle de sport, Djawad arrive. Le garçon se rhabille. Il a l’impression qu’ils se détestent. Il lui en veut beaucoup mais cela ne regarde qu’eux. Il lui demande s’ils font juste un break. Ils sont séparés depuis longtemps. Ils vont monter. Sardan va voir Samia avec sa paie. Elle est droguée, il lui demande d’être gentille avec lui, elle tente de se défendre, lui précisant qu’elle est flic, mais il sort son arme. Elle doit être gentille avec lui, et demain elle aura tout oubliée. Elle s’écroule. Patrick est avec Faustine et JP qui ont bouclé l’affaire des voitures volées. Elle propose d’aller boire un verre, mais sa vie privée est un peu compliquée, il doit rentrer. Elle va s’occuper du rapport. Sardan enlève sa ceinture, Samia se relève et se saisit de l’arme, il tente de s’en emparer mais elle lui tire une balle en plein cœur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :