3004 - jeudi 28 avril

Publié le par cécile

JP et la stagiaire sont avec leur suspect. Il a été pris en flagrant délit en train de voler une voiture. Il nie. JP est sur les nerfs. La stagiaire pense que ce monsieur n’a rien à cracher. Elle a juste vu un homme qui n’avait pas ses clés pour rentrer dans une voiture. Patrick arrive, ils ont un souci. Samia est au salon avec Estelle. Ils s’en sont bien sortis, c’est le principal. Samia passe tout son temps au travail. Normalement si elle garde ce job dans trois mois ils sont sortis d’affaire. Il a les mains baladeuses. Elle pense qu’il s’en est pris à une collègue à elle. Elle n’en est pas sure mais elle pense qu’il l’a violée. Elle est coincée. Si quelqu’un apprend son boulot là – bas elle peut se faire radier de la police. Elle ne va pas se laisser faire s’il tente quoique ce soit. Patrick affirme à JP que ce monsieur n’a pas volé de voiture. Il pense avoir été accusé parce qu’il est roumain. Il veut des excuses, pour les désagréments et les excuses racistes. Il ne l’a pas insulté. Il a dit que la voiture était à lui. Patrick lui présente des excuses au nom de tout le commissariat. Mais cette affaire n’en restera pas là. Franck est avec Blanche. Ce soir elle sort avec Nabil. Il lui demande de ne pas se forcer. Sa façon de la draguer est irrespectueuse. Mais sa jeunesse n’est pas un défaut, elle n’est pas trop vieille, ni trop bourgeoise pour avoir une histoire avec un ouvrier. Elle sait très bien ce qu’elle fait. Elle pense qu’il est un peu jaloux. Roland est au bar. Charles arrive en béquilles, il a reçu un marteau sur le pied. Roland est étonné que ça soit à ce point. Charles voit l’image qu’il a de lui. Aujourd’hui il est tellement diminué. Sabrina veut le filmer. Il va demander des dommages et intérêts à Vincent. Personne ne veut regarder le certificat de Gabriel. Béa est avec Samia. Samia lui demande de porter plainte contre Sardan. Elle n’a pas été violée. Mais Samia l’a vu dans son attitude. Sardan venait de sortir, elle était en panique. Elle est flic, elle a vu cela très souvent. Elle est là parce qu’elle a dû prendre un 2e boulot. Elle n’a pas le droit de le faire. Béa s’énerve, il ne s’est rien passé. Elle est à bout. Samia lui demande de rentrer chez elle. Elle est épuisée et en état de choc. Samia la laisse partir, elle va se débrouiller. Guillaume mange avec Franck. Franck trouve déplacé que Blanche ait une aventure avec son collègue. Guillaume avoue être jaloux de Sacha. Et c’est ce qui lui arrive avec Blanche. Franck nie, c’est la mère de son fils, il tient à elle mais il ne veut pas qu’elle s’embarque dans une galère. Elle veut à tout prix se sentir séduisante. Franck dit ne pas être jaloux. Franck veut qu’il l’aide. Il ne veut pas se mêler de leurs histoires. Il insiste. Charles est avec Céline. Il a subi un grave traumatisme. Il a sans cesse des palpitations. Il a mal au pied, c’est psychosomatique, mais il a mal au gros orteil. Il veut des dédommagements, mais elle n’y arrivera pas. Vincent arrive, il voit qu’il souffre. C’est un cauchemar. Il était sous son échafaudage. Un marteau lui est arrivé sur l’orteil. Il aurait pu mourir. Vincent va regarder son dossier, Céline affirme qu’il est vide. La nuit il entend des marteaux tomber. Nabil est avec Guillaume. Il regarde son tableau électrique. C’est un vrai massacre. Patrick est avec JP et la stagiaire. Ils se sont trompés, et ce mec avait raison. Pour Patrick, il l’a arrêté parce qu’il est étranger. La stagiaire avoue que c’est elle qui l’a repéré. JP dormait. Patrick se met en colère, quand il est sur le terrain il assure. Il les met dehors, la prochaine fois c’est un blame. Guillaume est avec Nabil, qui va lui faire la facture. Guillaume l’a regardé travailler, et il trouve qu’il a le blanc de l’œil jaune. Il va regarder. Cela peut être dû à plusieurs pathologies, comme l’hépatite ou cirrhose. Il ne boit pas. Il va l’examiner. Il lui demande s’il a du temps. Il a rdv cet après-midi dans le quartier. S’il ne trouve pas il devra aller à l’hôpital. Céline est avec Vincent. Il donne une indemnité à Charles, il ne veut pas se battre. Il préfère le calmer avec quelques billets que de s’embarquer dans un procès. Il lui a tout pris, il peut bien se montrer généreux avec lui. Pour Céline, il a un mauvais fond. Charles arrive au bar, il voit Gabriel et Roland. Il a eu 500 euros à cash. Djawad est dégouté. Il perd de l’argent à cause de Vincent. Mais il améliore sa façade. Il est vrai que Vincent ne fait rien pour leur faciliter la vie pendant les travaux. Franck prévient Blanche que Nabil ne pourra pas venir, il doit faire des examens à l’hôpital. C’est un type qu’il adore. Elle a l’air bête, elle s’était préparée. Elle reconnait s’être un peu montée la tête avec ce garçon. Elle ne fait que de penser à JF. Nabil l’aurait aidée à oublier. Ils vont demander à Emma de s’occuper de Noé, et ils passeront la soirée ensemble. Guillaume est au bar avec JP. Il n’a pas encore vu l’orthodontiste pour Lucie. Ils ne peuvent pas payer. Guillaume va se débrouiller avec un confrère qui est aussi un ami. JP est avec Sabrina. Le patron de la base nautique est un gros porc, il est dégueulasse avec les employées. Sardan est avec Samia, Béa est partie, elle n’était pas bien. Elle la remplace. Il trouve cela gentil de sa part, elle a bon esprit. Il veut l’aider, elle refuse qu’il l’approche. Elle n’aime pas ce genre de proximité. Il lui demande s’il peut lui toucher les cheveux. JP arrive, ce n’est pas acceptable. Blanche est avec Franck. Elle est ivre. Elle est en détresse affective. Elle lui demande s’il garde un bon souvenir de leur histoire. Elle est sa relation féminine la plus aboutie, et sexuellement elle était à la hauteur. Elle affirme qu’elle a encore fait des progrès. Et coucher avec un ex ce n’est pas très grave. Ils s’embrassent. Sardan est avec JP. Ici c’est lui le patron. Il est son mari et n’aime pas qu’on harcèle sa femme. Il ne harcèle personne. Quand il voit qu’il a une ouverture il tente sa chance. JP lui précise en l’insultant qu’il n’y a pas d’ouverture et le met au sol.