3002 - mardi 26 avril

Publié le par cécile

Il y a le feu dans la cuisine de Boher. Il tente de l’éteindre et y parvient. Il s’en prend à Djawad, il devait s’occuper de sa fille. Elle va bien parce qu’il est arrivé. Il s’est endormi. Il le met dehors, il doit partir où il lui en colle une. Il s’en va. JP rassure sa fille. JP est avec Samia aux casiers. Lucie a été un peu déçue de ne pas la voir. Il a appelé le dentiste, elle s’est réveillée plusieurs fois cette nuit. Il doit aller voir le généraliste pour ses dents. Il est vraiment désolé pour Djawad. Ce n’est pas de sa faute, il a réagi à temps. La stagiaire arrive et se change. JP la regarde, Samia lui demande d’aller travailler. Vincent est au bar avec Charles. Vincent fait des grosses journées en ce moment. La rénovation du Mistral lui crée de gros soucis. Gabriel lui laisse sa facture de lavage de voiture, à cause de la poussière il passe son temps à laver sa voiture. Sa poussière est toxique. Vincent sait que cela salit mais ce n’est pas cancérigène. Il va boire son café ailleurs. La stagiaire est avec Samia. Elle ne comprend pas qu’ils s’absentent pour un enfant, mais quand elle aura des enfants ils en reparlent. Baptiste est avec Emma. Il a vu Thérèse et César ensemble. Il ne veut pas la laisser sortir avec cet enfoiré. C’est sa petite sœur. Elle lui demande de la laisser sortir avec lui, il lui fera forcément une crasse et elle ouvrira les yeux. Elle est accro, quand tu es accro tu ne vois pas les choses comme tout le monde. S’il lui fait du mal il l’explose. Estelle est au salon avec Djawad. Il avait fumé car c’est compliqué pour lui en ce moment. Mais quand on a la responsabilité d’une gamine de 3 ans il faut être clean. S’il en est là ce n’est pas pour rien. C’est difficile de la croiser tous les jours alors qu’il ressent encore quelque chose pour elle. Si cela le fait souffrir il n’a qu’à partir. Elle ne reviendra pas en arrière. Charles reçoit un marteau sur le gros orteil. Roland vient à son secours. Il avait l’impression que le marteau était tombé à côté. Charles affirme ne pas simuler. Il va aller chez Guillaume. Il n’arrive pas à se lever. Roland l’aide. Mais il n’y arrive pas non plus. Il faut appeler une ambulance. Béa et Samia sont avec Alex qui leur donne des instructions. Il touche l’épaule et la main de Béa. Elle le regarde. Il demande si quelque chose ne va pas. Béa n’a pas de soucis. Pour Samia, il ne devrait pas se coller à elle comme ça. Béa n’a pas de soucis. Elle ne voit pas pourquoi Samia dit cela. Il faut se détendre un peu. Baptiste voit César à la terrasse. Il touche à sa veste pendant qu’il va dans le bar. César arrive. Il veut parler franchement. César n’a rien à lui dire, à part d’aller se faire foutre. Baptiste lui aura laissé une chance, s’il veut se retrouver dans la merde c’est son droit. Gabriel examine Charles. Il n’a aucune lésion externe, aucune trace, l’épiderme est intact. Gabriel lui demande s’il se moque d’eux. Ils n’ont pas de temps à perdre avec lui. Il a reçu un marteau sur le pied. Phénicie ne respecte aucune norme de sécurité. Gabriel accepte de le garder. JP est avec Patrick. JP a un gros problème, il ne s’en sort pas. Lucie pleure tous les soirs, il est fatigué. Patrick lui demande juste de former la stagiaire. La seule solution est de la former, elle sera opérationnelle et il ne l’aura plus dans les jambes. Gabriel est avec Charles. Sa douleur vient du stress post-traumatique. Il a eu très peur. Il a des antécédents cardiaques, il faut surveiller. Il ne cesse de revoir ce marteau tomber, c’est affreux. Il va l’aider à monter un dossier de demande d’indemnisation. Ils vont les faire cracher. César et Thérèse passent du temps ensemble. Il lui prête son blouson, elle a froid. Ils s’aiment. Il va chercher des boissons à la boulangerie. Elle attend dans la file pour le concert. Béa demande à Samia de se calmer avec Alex, elle a besoin de ce boulot. Pour Samia, si elles sont deux à lui dire qu’il abuse, il va se calmer. Béa protège son job. Il est arrangeant, donc elle fait avec. Alex arrive. Il demande à Béa de venir avec lui. Samia doit partir à son rdv avec son banquier. Elle revient tout à l’heure pour s’occuper de la caisse. Thérèse se fait fouiller son sac. Ils fouillent toutes les personnes qui vont au concert. Elle doit aussi vider ses poches, ou plutôt les poches de la veste de César. Ils trouvent du cannabis. Ce n’est pas à elle. Elle ne fume pas. Elle doit les suivre au commissariat. Thérèse insiste pour qu’elle la laisse. Elle veut voir ses papiers. Samia et JP sont avec leur banquier. Il propose de racheter leur crédit, et leur propose un autre type d’emprunt. C’est plus intéressant. Cet aménagement a un coût mais ils seront plus à l’aise tous les mois. Le taux d’intérêt est plus élevé. Pour JP, c’est un escroc. Ils préfèrent partir. Ils vont trouver une autre solution. Gabriel est avec Thomas. Ils vont manger. César arrive, il cherche Thérèse. Elle n’est pas là. Elle a disparu, il est inquiet. Pour Baptiste, il lui a fait quelque chose. Ils n’étaient pas ensemble, il ne sait pas ce qui s’est passé. Thérèse appelle Thomas, elle est au commissariat. Samia revient sur son lieu de travail, elle y trouve Béa à 4 pattes par terre au sol. Elle a fait un faux mouvement, elle est tombée. Samia demande s’il y a eu un problème avec lui. Béa lui demande d’arrêter d’insister comme ça, elle doit la laisser tranquille.