2981 - lundi 28 mars

Publié le par cécile

Babeth est avec Patrick et Greg. Patrick est content d’avoir coincé Gary. Greg demande comment il l’a su, il a surement été balancé. Greg a l’impression d’avoir fait le boulot à moitié, il faudrait savoir qui est la balance pour avoir des infos. Ils voient la proc cet après-midi, il n’a qu’à lui demander. Karim et Elsa sont avec Vanessa. Abdel est en gav. Pour Karim ce n’est pas un bandit comme son mari. Pour elle son plan marche, ce n’est plus un gamin comme il le pense. Emma est avec Baptiste au lycée. César lui a dit qu’il était amoureux d’une fille bien et qu’il est sincère. Elle pense qu’il la kiffe vraiment et qu’il ne fait pas ça pour le faire chier. Il n’a pas forcément à s’inquiéter. Il la remercie, c’est cool d’avoir fait ça. Elle le laisse. Zoé est avec Thérèse. César l’a embrassée. Elle ne l’a pas repoussé tout de suite. Elle lui a dit de ne pas recommencer, elle est rentrée direct. Mais depuis elle a envie de recommencer. Ce baiser l’a atteint, et ça ne le fait pas avec Pierrick. Baptiste est au courant, et il la saoule. Zoé n’a jamais senti César, c’est à elle de juger. Elle va appeler Pierrick. Léo est avec Roland à l’hôtel. Il va aller rejoindre Mirta, ils doivent conseiller un futur couple. Il ne suffit pas de s’aimer. Il ne doit pas dire ça aux petits jeunes plein d’espoir. Claire est avec Patrick. Il a fait du bon travail. Greg est là. Pour Greg, celui qui l’a balancé est forcément un de ses rivaux. Il faut mettre le paquet pour l’identifier. Mais elle n’a pas changé d’avis, sa priorité était Gary. Pour elle ils n’ont rien à reprocher à Abdel, il faut le libérer. Roland et Mirta sont avec leur jeune couple. Ils ne se disputent jamais. Mirta a fait des petites fiches pour leurs prochains rdv. Ils sont là pour parler. Mirta leur donne des conseils et leur parle de Dieu. Ils prient mais pas toujours ensemble. Léo est avec Abdel. Il lui demande où est l’argent qui était sur les comptes de Novak. Il n’a pas participé à cela. Il a un comptable ou il a pu voir cela avec un banquier. Léo n’en revient pas de ce qu’il est devenu. Il tient tête aux flics. Il lui montre des photos d’assassinat. Il ne s’occupe que de ses affaires légales. Patrick arrive, la proc a levé sa gav. Gary va être transféré aux Baumettes d’ici une heure. Mirta et Roland sont toujours avec leur jeune couple. Mais ils attendaient des discussions plus concrètes, des exemples. Pour Roland, le plus important c’est la patience, ou la tolérance. Même si on s’aime on est différents. La plus grosse difficulté est d’accepter les différences de l’autre. Lui se force à danser pour faire plaisir à Mirta. Eux ils ont les mêmes passions, ils font tout ensemble. Mais c’est toujours comme ça au début, tout est beau et rose. Pierrick est avec Thérèse. Il va partir une semaine en juillet pour un projet sur le musée. Il lui demande de venir. Mais elle ne sait pas encore, elle a quelque chose à lui dire. Gabriel arrive, il lui propose un match de tennis. Mais Thérèse lui précise qu’ils étaient en train de parler. Il passera tout à l’heure à la maison. Abdel est libéré, il voit Gary. Il lui parle de sa défense, il ne le lâchera pas. Il trouve celui qui l’a balancé. S’il ne le trouve pas il le fait tomber. Roland retrouve Mirta. Elle fait la tête. Il a parlé de patience. Il l’a fait passer pour un dragon. Mais ils ont tous les deux fait des compromis. Pour lui elle fait un peu des histoires pour rien. Elle s’énerve, et lui le prend avec humour. Pierrick est avec Gabriel et les enfants. Pierrick parle avec Gabriel. Thérèse est désagréable, elle fait la tête. Gabriel lui demande de faire un effort, mais elle préfère partir. Léo va voir Barbara en cuisine. Abdel est sorti de gav, mais il en sait plus que ce qu’il veut bien dire. Elle ne sait rien, ils se disent juste bonjour. Il insiste, mais elle ne sait pas. Baptiste va voir Thérèse dans sa chambre. Il lui demande si quelque chose ne va pas. Pierrick est parti. Gabriel voulait montrer qu’il l’aimait bien. Il croit qu’elle n’a jamais été avec lui. Elle n’est pas amoureuse de lui. Elle ne sort pas non plus avec César. Elle risque de se faire avoir. Elle fait ce qu’elle veut, il n’a pas intérêt à faire des histoires entre eux. Vanessa fait sa valise. Quelqu’un frappe avec insistance. C’est Abdel. Il n’a pas été mis en examen, c’était le deal avec la proc, de livrer Gary et ils le laissent tranquille. Il ne veut pas rester longtemps, on ne sait jamais. Ils vont partir, ils ne savent pas encore où, ils verront cela au dernier moment. Dans 24 heures ils seront loin d’ici. Karim donne de l’argent à un homme pour les passeports. Mais il ne les a pas. Le mec de la préfecture ne veut plus les fournir avec les attentats. S’il y a un coup foireux avec son fils, il ne veut pas que Novak le fasse tuer car il les a aidés à partir. C’est un fou. C’est pour ça qu’ils doivent partir, sinon ils vont tous y passer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :