2954 - jeudi 18 février

Publié le par cécile

Mirta se réveille, elle parle à sa voisine qui ne lui répond pas. Elle lui demande si ça va, elle est glacée. Ghika entend ses cris et arrive. Elle est morte depuis plusieurs heures. Il est encore trop tôt pour dire ce qui s’est passé. Elle est tétanisée, c’est à cause de lui. Gabriel est au bar avec Guillaume. Il risque une interdiction d’exercer, qui sera décidée cet après-midi. Il ne sait pas ce qu’il va faire s’il ne peut plus exercer. Pour Guillaume, il doit se battre et ne pas baisser les bras. Guillaume va témoigner, en plus de ses collègues et sa famille. Pour Thomas, il n’est pas du genre à se laisser abattre. JP est avec son collègue. Il doit accompagner son dealer à sa comparution immédiate. Il est sur une autre intervention avec Boukrane mais c’est avec JP qu’il fait équipe. Il ne veut pas jouer les accompagnateurs. JP le remet en place. Il va y aller à son palais de justice. Coralie est dans une chambre avec son prof de maths. Elle doit rentrer, elle a du boulot. Elle a un vol. Il la laisse partir, mais il lui demande de faire l’hôtesse. Ils finissent par s’embrasser. Mirta est avec Patrick. Sa voisine était encore en vie avant qu’elle ferme les yeux même si elle souffrait. Ghika lui a donné quelque chose, il lui a proposé un sédatif. Elle ne sait pas lequel. Elle pense qu’il lui a donné. Ce matin elle était morte. Elle peut parler à un psychologue. Patrick va faire faire une autopsie du corps et interroger Ghika et ceux qui étaient présents. Abdel est avec Barbara au bar. Il a une plaidoirie cet après-midi. Elle reçoit un appel de Francesco, ils vont partir pour un week-end gastronomique. Abdel a du boulot. Il n’est que commis d’office donc financièrement ce n’est pas terrible. Il veut juste attention. Elle va lui offrir le dessert. Coralie est avec Blanche. Elle a une tonne de copies à corriger, et quand elle est avec Mathieu elle perd la notion du temps. Il l’appelle. Elle n’est pas encore partie à l’aéroport. Elle a oublié son passeport chez lui. Ce n’est pas la peine de lui amener, elle a un passeport canadien, elle a la double nationalité et elle est déjà enregistrée à l’aéroport. Blanche trouve qu’elle n’a pas beaucoup d’accent pour une canadienne. Elle gère. Le flic et le dealer arrivent en retard au tribunal. Abdel ne pourra pas le défendre. Il va parler de sa mère, le jeune homme refuse. Il ne parle pas de sa mère ou il le défonce. Il se débrouille, l’avocat c’est lui. Agnès est avec Patrick. Elle a vu Mme Voscovi hier soir vers 19 heures. Elle parle toujours avec ses patients, c’est angoissant pour eux de passer la nuit à l’hôpital. Stéphane est avec Babeth. C’est horrible. Ghika a été le dernier à l’avoir vue vivante. Il trouve son attitude suspecte. Agnès est interrogée au commissariat. Agnès l’a vue souffrir vraiment beaucoup, beaucoup plus que quand elle est arrivée chez eux. Elle avait des graves problèmes rénaux et diverses complications. Quand un patient se plaint elle le note et elle en parle à son médecin. Elle lui en a parlé. Elle lui a dit que ses douleurs devenaient difficiles, qu’elle ne savait plus quoi faire pour la soulager. Elle se sentait impuissante. Il a dit qu’ils étaient dans une impasse thérapeutique. Elle est en larmes. Elle se dit que si elle n’avait rien dit elle serait peut-être encore vivante. Elle a vu Ghika à l’étage vers minuit. Le dealer a pris du ferme. Il a insulté le juge. Il est sacrément con. Le jeune homme frappe Abdel. Pour le flic, il a pris du ferme et il est un bon avocat. Mathieu va voir Coralie chez Blanche. Il venait lui apporter son passeport. Elle lui présente Blanche, sa colocataire. Blanche est prof de maths, comme lui. Coralie doit partir, elle va finir par être en retard. Il propose de l’emmener. Elle va chercher sa valise. Roland est avec Mirta dans sa chambre. Elle culpabilise, elles devaient se relayer. Elle a sombré dans le sommeil et elle n’a rien pu faire pour la sauver. Pour lui son témoignage va permettre d’arrêter le coupable. Il n’y aura pas d’autre victime mais elle n’arrive pas à s’en réjouir. Elle a de la fièvre à cause du stress, mais maintenant qu’il est là ça va aller. Abdel est avec son père. Il a plaidé aujourd’hui. Karim n’arrive pas à le croire, c’est une fierté pour lui. Il s’est battu pour cela toute sa vie. Abdel est content, mais Karim lui demande pourquoi il fait cette tête. Commis d’office ce n’est pas de tout repos. Il a eu le trac aussi. Karim va l’emmener diner. Il est fier de lui. Coralie est avec Blanche. Il a dû attendre que Mathieu reparte, il a voulu faire du shopping. Elle a dû prendre la navette. C’est horrible. Elle ne pourra pas le voir ce week-end, elle est censée être à Montréal. Blanche lui précise qu’elle va devoir lui apporter quelque chose. Benoit est avec Thomas. Il y a une nouvelle victime, ils pensent que c’est Ghika. Gabriel passe devant le conseil de l’ordre. Agnès arrive. Elle n’est pas bien, elle culpabilise d’avoir parlé à Ghika. Elle croit qu’ils l’ont tuée parce qu’ils étaient en échec thérapeutique. Elle pensait que Ghika ne se sentait pas concerné mais c’était une façade. Patrick est avec Ghika. Il ne peut pas rentrer chez lui tout de suite. Mme Voscovi a reçu le mélange létal. Il nie avoir tué cette femme. Il est placé en gav. Il est médecin, il sauve des vies. Pour lui il fait une grave erreur en l’accusant et il s’en rendra compte au prochain meurtre.